Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Ceci est ma première critique live, c'est-à-dire écrite pendant le film. Donc attendez-vous à avoir des spoilers tout le long de la critique.

HOP! Télé allumée, c'est parti!

- Je prends le film, chez le médecin. Narcolepsie déclarée et médecin légèrement blagueur.

- Le personnage principal raconte sa vie. Le garçon n'est pas tout seul dans sa tête.

- Tiens, ils vont à des soirées où ils passent du Trust et du Visage. Ces ados sont des rebelles mais ces ils ne peuvent pas être foncièrement mauvais. Bon, ils écoutent du Blondie quand même....

- "Le pied est à la femme ce que la barbe est à l'homme : le signe d'un véritable épanouissement"..... Cette phrase peut bouleverser bien des sociétés !

- Le mec vient de s'endormir pendant le repas, et tout le monde s'en fout ! Vive la famille...

- Bon, en même temps, il s'endort partout. Et est donc viré de partout.

- Une séquence originale et bien foutue avec le fisc vu comme la police. Assez remarquable, tout comme le "No fuckin' job".

- En pleine nuit , comme dirait Tal, il a trouvé un sens à la vie qu'il mène, et il l'aime YEAHYEAH !

- Benoît Poelvoorde = Lenny Bar. ..... Etonnant? D'ailleurs il est hanté par Jean-Claude Van Damme. Entre Belges, on se soutient.

- "Je bois pas, j'ai souvent soif, c'est pas pareil." 2e grande phrase de la soirée!

- Guillaume Canet fait un étrange rêve intersidéral dans une navette en forme de cannette de bière...

- Pendant que le fils du personnage de Guillaume Canet ( Gus ) est en pleine crise d'adolescence, j'ai une théorie, du moins une interrogation : est-ce un hasard que le verlan de Narco , c'est "Connard"?

- Anne Marivin, Phillippe Lellouche, Sinclair, Guillaume Galiienne : en deux minutes, c'est la valse des guests!

- "Je vous demande d'applaudir sous vos applaudissements..." : y'en a encore beaucoup du genre?

- La "mort" si on peut dire ça, du patriarche, est pathétique.

- Les dessins sont très beaux, on ne peut pas enlever ça au film.

- Un patin dans la gueule, ça c'est fait... Mais j'comprends toujours pas le délire du film après presqu'une heure de visionnage.

- Benoît Poelvoorde est un très bon acteur, il n'y a rien à dire. Guillaume Canet, ben ... Guillaume Canet.

- L'idée de projeter la B.D. en réalité grâce à la bande-son est une pure idée.

- Utiliser le talent de son pote (ou mari) pour faire du fric sur son dos --> le verlan de Narco est bien "Connard".

- Canet n'a pas dit une seule chose de réfléchie en tant que narrateur. A quoi sert-il?

- Conseil à tous les narcoleptiques : tomber dans le coma, vous serez guéris !

- Le film commence à se dessiner après 1h et quart de visionnage.

- Elle est sensuelle cette Uma Thurman... Ah non merde, c'est la pub'.

- Je plains l'ado en fait. Avec des parents si ... excentriques. Regarde la tête de Zabou Breitman une fois les cheveux teints, tu comprendras.

- Y'a Passe-Partout qui fait guide de bibliothèque.

- Guillaume Canet a découvert le pot-aux-roses. Et ça va chier.... Ou pas!

- Très bon montage avec Galienne en train de conduire.

- Ah si, ça chie, il a mis sa femme à la porte. En même temps, elle a un
peu cherché.

- Pour la 569eme fois du film, Poelvoorde se trimbale en slip et boit de
la bière. En plus, il parle à Van Damme ; ça y est, il est fou!

- Gilles Lellouche et sa soeur ont une drôle de dégaine quand même.

- L'amitié c'est qu'il y a de plus beau. Morale? Attendez ce n'est pas encore fini...

- Ce film vous présente la plus rapide résolution d'enquête de police
jamais vue au cinéma.

- Tout rentre dans l'ordre ou presque. Les gentils trouvent un boulot et recommencent une nouvelle vie. Les méchants vont en prison et recommencent une nouvelle vie. Et Guillaume Canet fait un barbecue.

- Sa femme est revenue avec son fils, la famille est heureuse et est de nouveau réunie, et tout se finit dans un sourire. Tellement prévisible pour ce film imprévisible...

- Dernière question du narrateur : "Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise?" Ben rien, justement, tais-toi.

- Ah, générique de fin, déjà! Allez, allons nous mettre devant Touche pas à mon poste, histoire de sauver sa soirée.
letitmec
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Liste mnémotechnique : Vus en 2013 (hors cinéma) et Les plus mauvais films français

Créée

le 1 mars 2013

Critique lue 1.9K fois

11 j'aime

4 commentaires

letitmec

Écrit par

Critique lue 1.9K fois

11
4

D'autres avis sur Narco

Narco
letitmec
3

Fatigué

Ceci est ma première critique live, c'est-à-dire écrite pendant le film. Donc attendez-vous à avoir des spoilers tout le long de la critique. HOP! Télé allumée, c'est parti! - Je prends le film,...

le 1 mars 2013

11 j'aime

4

Narco
CeeSnipes
9

Déconcertant et excellent

Le synopsis est compliqué, tordu, très intéressant en fin de compte. Forcément, quand on parle de rêves, je suis très intéressé, cette thématique me passionnant. Je dois avouer que j'ai été servi. ...

le 24 mars 2011

11 j'aime

Narco
Lorelei3
4

Je suis né avec un vice de fabrication

Que penser de Narco, film se voulant atypique et qui, finalement, n'exploite pas à fond son potentiel loufoque? Car c'est bien de cela dont il s'agit. Les compères Aurouet et Lelouche avaient toutes...

le 10 oct. 2011

8 j'aime

Du même critique

Les Tontons flingueurs
letitmec
8

Dialogue(s) au terminus des Prétentieux.

Regarder un film de gangsters un 11 septembre, la coïncidence peut faire sourire. Pourtant je dois bien dire que je n'y avais pas prêté attention jusqu'à la rédaction de cette critique. "Si on...

le 11 sept. 2012

22 j'aime

10

Freaks - La Monstrueuse Parade
letitmec
3

Monstres d'une mauvaise compagnie.

Numéro 24 au top 111, je me devais d'aimer. Par souci d'honnêteté culturelle ou bien de conformisme. Et pourtant.. Ce n'est pas tant la réalisation ou même le scénario qui clochent, les acteurs ne...

le 1 nov. 2012

12 j'aime

3

One Love
letitmec
6

La parole est à la défense.

David Guetta fait partie aujourd'hui, en compagnie de Justin Bieber, Colonel Reyel, Diam's et Miley Cyrus, de ces artistes sur lesquels il est assez facile de casser du sucre, de les frapper à grands...

le 17 sept. 2012

12 j'aime

2