J'ai toujours été fasciné par le mythe d'Orphée et voilà que je découvre ce film qui revisite la légende, mais dans le cadre pour le moins exotique de Rio !

J'ai été, sur ce point, un peu déçu, dans la mesure où il ne s'agit pas d'une transposition fidèle du mythe. Les vingt-cinq dernières minutes sont par moments longues, difficiles d'accès et la transposition est discutable, et à mon avis assez décevante.

Mais j'ai en revanche été enchanté par la joie de vivre qui transpire de ce film, les Brésiliens présentés ici semblant avoir tous le rythme dans la peau, ne cessant de chanter et surtout danser. Des Brésiliens superbes, où les femmes sont plus belles les unes que les autres, où Orphée, beau comme un dieu, admirable danseur et guitariste est l'objet du désir de toutes les femmes, qui ont du caractère, sont jalouses et sans pitié entre elles.

Le film a déjà plus de cinquante ans mais ne semble pas trop avoir vieilli, décrivant le Brésil et les Brésiliens, cette société métissée, cette extraordinaire ville de Rio, avec son architecture variée et ses paysages époustouflants, et avec son carnaval. Le réalisateur, admiratif, s'attarde longuement sur les danses, la joie de vivre des Brésiliens, une joie qui peut nous paraître un peu surréaliste, et qui semble aller presque jusqu'à la folie, au moment du carnaval. On admire les danseurs, les costumes, les couleurs, et l'ambiance de folie.

La fin du film est triste, forcément, et en même temps, la dernière scène est quand même joyeuse, quelques instants après l'issue du drame, avec ces enfants qui dansent et ne peuvent voir l'avenir autrement qu'avec espoir.

Un film fort agréable à voir, dépaysant et qui rendra le sourire aux plus grincheux, bien que l'histoire centrale soit un drame.
Orfeu Negro
Antofisherb
4
Orfeu Negro

Je n'ai pas de jeu de mot ni de référence intelligente à faire pour le titre de cette critique

Qu'un tel film ai eu la Palme d'or m'est incompréhensible. Enfin si, je le comprend, ça vient d'une fascination de l'époque pour l'exotisme, pour un regard d'Occidental (le film étant réalisé par un...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

4

Orfeu Negro
socrate
7
Orfeu Negro

Une joyeuse tragédie

J'ai toujours été fasciné par le mythe d'Orphée et voilà que je découvre ce film qui revisite la légende, mais dans le cadre pour le moins exotique de Rio ! J'ai été, sur ce point, un peu déçu, dans...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

3

Orfeu Negro
Elg
7
Orfeu Negro

Amour et mort carnavalesques

Certains films méritent d’être remis dans leur contexte pour que l’on puisse en mesurer l’impact. C’est le cas d’Orfeu negro récipiendaire de la palme d’Or à Cannes en 1959 devant Les quatre cents...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

Ma liberté de penser
socrate
1

Ma liberté de tancer

Cette chanson est honteuse, un vrai scandale : il est absolument inadmissible et indécent de tenir de tels propos quand on gagne plusieurs millions d'euros par an, alors que des tas de gens galèrent...

Lire la critique

il y a 10 ans

167 j'aime

76

Ernest et Célestine
socrate
9

A dévorer à pleines dents !

Pour tout dire, je ne savais rien de ce film avant d’aller le voir, je craignais une histoire un peu gnangnan pour bambin à peine sorti du babillage. Bref, j’y allais surtout pour accompagner la...

Lire la critique

il y a 9 ans

128 j'aime

22

300
socrate
5
300

Snyder : un grec, deux doigts coupe faim !

Voilà un des plus grands films d'histoire de tous les temps. Avec 300, l'emphase est de rigueur. Le célèbre historien américain Zack Snyder nous propose ici une reconstitution extrêmement rigoureuse...

Lire la critique

il y a 9 ans

125 j'aime

55