Pale Rider, le cavalier solitaire

Pale Rider

1985

5.5K

1.8K

210

7.1

Film de Clint Eastwood · 1 h 53 min · 14 août 1985 (France)

Genres : Western, Drame

Casting (acteurs principaux) :

Clint Eastwood, Michael Moriarty, Carrie Snodgress, Chris Penn, Richard Dysart, Sydney Penny, Richard Kiel, Doug McGrath

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Un mystérieux prédicateur protège un modeste village de prospecteurs de la société minière qui cherche à s'approprier leurs terres.

Nez-Cassé

Nez-Cassé

"there is three kind of sons in Kansas: sonshine, sonflowers and... sons of bitches"

il y a 6 ans

6 j'aime

françoisxavier

Moi aussi j'aime ton petit nez rouge Clint

il y a 5 ans

1 j'aime

Sivoj

Sivoj

Je mets un point en plus car les motivations des personnages sont bien tradi. Le discours sur "l'argent n'achète pas la terre où sont enterrés nos...

il y a 5 mois

B_Jérémy
9
JéJé fait son Bagou

Critique positive la plus appréciée

On ne fréquente pas sans s'infecter la couche du divin

J'ai enterré mon chien ici. Alors cette terre est sacrée. J'ai dit une prière. Après le raid. J'ai demandé un miracle. Il arrivera peut-être un jour. Ce jour-là, tu es arrivé. Je...

Lire la critique

il y a 2 ans

Subversion
4
Subversion

Critique négative la plus appréciée

Clint Eastwood, par Clint Eastwood

Permettez-moi d'être dubitatif sur le statut de ce film. Considéré souvent comme un des grands westerns des années 80, Pale Rider ne me semble pas du tout mériter sa réputation. Le fameux personnage...

Lire la critique

il y a 5 ans

SanFelice
9
SanFelice

Et l'Enfer marchait avec Lui.

Ce film est mon préféré de Clint Eastwood. Je ne pense pas que ce soit le meilleur (pour moi, cette place revient incontestablement à Unforgiven), mais c'est Pale Rider que je revois le plus souvent...

Lire la critique

il y a 9 ans

-Marc-
7
-Marc-

Les forty-niners

En 1849, plus de 300000 prospecteurs se jettent sur la Californie, alors propriété du Mexique, mais administrée par les Etats Unis à la suite de la guerre gagnée par les américains. Il n'y a pas de...

Lire la critique

il y a 7 ans

Sergent_Pepper
7

Gun of a preacher man.

Eastwood réalisateur est désormais parvenu à une stature similaire à celles des maitres qui l’ont fait naitre en tant qu’acteur. Un nouveau western sera forcément vu à l’aune des superbes opus...

Lire la critique

il y a 7 ans

Plume231
7
Plume231

"And I looked, and behold a pale horse. And his name that sat on him was Death" !!!

And I looked, and behold a pale horse. And his name that sat on him was Death. Là où il faut chercher un vernis d'originalité dans ce western, c'est dans les références bibliques et le fait...

Lire la critique

il y a 5 ans