Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Me, myself and I: film hermaphrodite. Rêve eveillé de Narcisse: se faire l'amour à soi-même

Avec GROS SPOIL (je crois...SI je ne me suis pas trompé. Mon texte est juste une liste de remarques et suppositions):
On dirait que ce film est un challenge de scénaristes, un soir de saoûlerie.
Jean-Pierre Coffe, saoul lors d'une soirée avec Jean Carmet et Gérard Depardieu, avait soudainement pensé qu'avec volonté, 'Le Passe Muraille' de Marcel Aymé était sans doute "possible"...et notre Jean-Pierre de foncer dans le mur pour tenter de le traverser...résultat: un bras et une côte cassés.
Le rapport avec 'Prédestination'? Ici, les scénaristes (saouls?) semblent s'être donnés comme challenge de tenter un film avec un seul personnage joué par différents acteurs sous différentes versions qui jouent ensemble dans les même scènes à différents âges....et différents sexes...le tout étant le même unique personnage! ;) ...mais comment?


Le film me semble aussi écrit par le personnage de scénariste déjanté du film 'Adaptation' où le possible frère 'jumeau'... de Nicholas Cage est joué par Cage lui-même.



"Le serpent se mord la queue"
répète Ethan Hawke dans cette version ciné de "Qui est venu le premier, l'oeuf ou la poule?"
Ou alors, ce film est-il sur la Physique Quantique et ses univers parallèles en un seul univers?



3 vies, 2 sexes, 3 âges...mais c'est le même personnage dans le même plan!


Elle est lui, il est elle, le couple parfait: ils se font même un enfant idéal (oublions la génétique)...moi, me, myself and I (comme chantaient les De La Soul).

Ces deux/trois personnages qui se parlent sont la même personne comme dans un miroir virtuel ("Mirror Mirror on the wall/Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle" demandait la Sorcière dans Blanche Neige).


Le défi suivant pour les scénaristes aurait été de les faire de tailles et couleurs différentes?

Créée

le 25 mars 2016

Critique lue 3.8K fois

25 j'aime

20 commentaires

PierreAmo

Écrit par

Critique lue 3.8K fois

25
20

D'autres avis sur Prédestination

Prédestination
Pierre_Champleboux
2

Time travel for dummies

Fana d'histoires de voyages dans le temps depuis toujours, je me suis jeté sur Prédestination avec la ferme intention de passer un moment divertissant, plein de surprises et de rebondissements...

le 3 déc. 2014

54 j'aime

11

Prédestination
Strangelove
7

Homme à femmes.

Alors déjà je souhaiterais commencer par dire que ce n'est pas le titre que je souhaitais donner à cette critique, mais étant donné la forte portée spoilatrice (j'invente des mots ce soir, m'en...

le 7 déc. 2014

52 j'aime

9

Prédestination
Samu-L
6

Destination convenue

Predestination est une adaptation de la nouvelle All You Zombies de Heinlein. Cette nouvelle étant elle même une réponse de la part d'Heinlein au roman de Barjavel Le Voyageur Imprudent et au fameux...

le 30 nov. 2014

44 j'aime

12

Du même critique

Emmanuel Macron, la stratégie du météore
PierreAmo
9

L'art de la comédie; apprenti Messmer; la beauté du diable; l'art du réchauffé; Margin Call-Girl

_Moi, membre de SC, je découvre qu'avant candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron a joué au théâtre dans sa jeunesse; un de ces premiers rôles a été dans...

le 29 nov. 2016

67 j'aime

63

Baby Driver
PierreAmo
10

'On connaît la chanson' visuel; 'Le Transporteur' chantant

(modifiée 08/01/2019 où j'apprends dans un bonus OCS que les chansons étaient choisies et leurs droits achetés 4 ans avant le tournage du film; les acteurs jouaient sur la musique avec parfois des...

le 18 août 2017

61 j'aime

54

Rencontres du troisième type
PierreAmo
10

si je tombe dessus en zappant, je suis perdu car je le regarde jusqu'au bout

Essayez de le voir en extérieur! Le cinéma sous les étoiles prend alors tout son sens: quand la bordure de l'écran se confond avec le ciel. Vu il y a des années dans un théâtre romain à ciel ouvert...

le 3 nov. 2014

61 j'aime

12