Jouissant des good wibes issuent de la série Killing Eve (dont la réalisatrice est l’une des productrices) on pouvait s’attendre, certes à un film résolument féministe, mais surtout à une comédie noire haut de gamme, teintée de scènes trash et choquantes qui en font tout l’intérêt.


Or la déception est un peu à la hauteur de l’attente, car bien loin des turpitudes existentielles de la série, le personnage de Cassie (Cassandre, casse-bonbon quoi) a surtout un compte à régler avec une gente masculine prédatrice, on a la comprend fort bien, mais devient aussi sujette à une des romances les plus balisées qui soient (même si Carey Mulligan y est excellente, et son stylisme, particulièrement réussi). Déjouer le revenge movie est une chose, tomber dans le mélodrame caustique mais inoffensif en est une autre.
Sur le même sujet (côté mâle cette fois, désolé) le Dead Man’s Shoes de Shane Meadow’s et Paddy Considine était beaucoup moins joli à regarder, mais beaucoup plus efficace.

Kowalsk
6
Écrit par

Créée

le 21 janv. 2021

Critique lue 475 fois

1 j'aime

Kowalsk

Écrit par

Critique lue 475 fois

1

D'autres avis sur Promising Young Woman

Promising Young Woman
Sergent_Pepper
5

Faces of a woman

Alors que de nombreuses études historiques tendent à définir des modèles idéologiques dominants dans la fiction (capitalisme, phallocratie, racisme, impérialisme, etc.), celle-ci n’en est pas moins...

le 28 mai 2021

55 j'aime

7

Promising Young Woman
Super-Marmotte
8

Ne venez pas nous parler (de subtilité)…

Promising young woman. C’est moi. C’est toi. C’est elle. Ta voisine, ta meilleure amie ou même ta sœur. C’est un cri du cœur. C’est un film très tape à ton œil. C’est parfois superficiel, totalement...

le 24 mars 2021

53 j'aime

14

Promising Young Woman
Moizi
2

C'est un pic, c'est un cap, que dis-je ? c'est un désastre !

Ah... un film qui croit avoir inventé le rape and revenge... J'ai trouvé ça assez désolant comme film tant il n'a pour lui que le message qu'il veut faire passer super lourdement. C'est ça la...

le 9 juin 2021

51 j'aime

19

Du même critique

Ferrari
Kowalsk
7

En bout de course

Inutile de rappeler ici combien Michael Mann est un cinéaste contemporain majeur, on peut consulter sa filmo pour s’en convaincre (et aussi, se plonger dans le bouquin de Jean-Baptiste Thoret :...

le 10 févr. 2024

12 j'aime

Dune - Deuxième partie
Kowalsk
4

Beaucoup de bruit pour rien (ou presque)

Je ne dirai pas que la déception est à la hauteur de l’attente, car, après un premier volet très moyen, je n’en attendais pas grand chose (même si j’avais bien aimé les précédents films du...

le 29 févr. 2024

8 j'aime

2

Hunted
Kowalsk
8

Le petit chaperon voit rouge

Pour les amateurs du genre, du slasher de base ou rape and revenge moderne, Hunted constitue une indubitable pépite, tant le désir de son auteur de s’y vautrer allègrement fait plaisir à...

le 27 mai 2021

8 j'aime