Intéressant ce film puisqu'on y voit les zizis de DiCaprio et Thewlis (surtout Thewlis, faut dire que c'est difficile de ne pas le voir) ainsi que les (gros) seins de Romane Bohringer (ses fesses aussi) (bah en fait on la voit complètement à poil) (Thewlis et DiCaprio aussi ceci dit).


L'histoire est un peu trop décousue. Clairement, c'est la relation passionnée entre les deux poètes qui fait tout l'intérêt du film. N'empêche qu'il manque une structure sur laquelle reposer ces échanges, afin de mieux marquer l'évolution des personnages ou encore de mieux contextualiser les événements. Le récit n'est jamais ennuyeux, juste que ça manque de grandes scènes, qu'on ne peut résumer le film que par deux types qui parlent, s'aiment, se disputent. Ça fait un peu penser à la relation si particulière entre Jesse et Walter dans "Breaking Bad" sauf que c'est moins irritant ici puisque ça ne dure que le temps du film (une centaine de minutes). Je craignais que Rimbaud soit la vedette du film mais les deux poètes sont traités avec équivalence. Les personnages secondaires sont également intéressants bien que sous-exploités.


La mise en scène fonctionne globalement assez bien. La reconstitution est réussie, en plus c'est poussiéreux et sale à souhait (contrairement à beaucoup de films d'époque où tout est trop propre). La photographie est sobre la plupart du temps, mais on a parfois un plan ou l'autre plus travaillé esthétiquement parlant (notamment la révélation de Verlaine dans sa prison). Les acteurs sont bons. Les deux têtes d'affiche ont les plus beaux rôles, ils s'y mettent à fond ; DiCaprio n'est pas toujours juste au contraire de Thewlis, mais le couple fonctionne très bien. En plus, c'est avant que Léo ne perce vraiment avec Titanic, du coup on pouvait encore lui faire rouler des pelles (puis ça donne une idée de ce que son Alexandre aurait été si Stone n'avait pas sorti son film au moment où la jeune star voulait lancer son projet plus axé sur l'homosexualité de l'empereur). Les acteurs secondaires sont corrects, mais leurs personnages étant moins importants, forcément, leurs interprétations sont plus fades (Roman est douée mais elle doit surtout mettre en valeur les deux autres).


Bref, intéressant ce film même si le scénario est un peu trop décousu.

Fatpooper
6
Écrit par

Le 8 octobre 2016

11 j'aime

Rimbaud Verlaine
Fatpooper
6

La passion des poètes

Intéressant ce film puisqu'on y voit les zizis de DiCaprio et Thewlis (surtout Thewlis, faut dire que c'est difficile de ne pas le voir) ainsi que les (gros) seins de Romane Bohringer (ses fesses...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

Rimbaud Verlaine
emmanazoe
3

"Love has to be reinvented" : Si ce film avait cette ambition, c'est un bel échec...

Ce gentil biopic ne convainc pas, il déçoit. Le titre annonce le désastre : rien ne vient rattraper Eclipse totale lorsqu'il se perd dans sa nuit sans lune. Le soleil ne se lèvera jamais. Tout est...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

1

Rimbaud Verlaine
River_Oswin
10

Arthur pour toujours.

Si je me suis jetée sur ce film, ce n'est guère (pas du tout même) pour la présence du jeune Léonardo DiCaprio encore très heu... Jeune, voilà. Non. C'est mon amour pour Arthur Rimbaud qui m'a...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

4

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

33

Strip-Tease
Fatpooper
10
Strip-Tease

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

Lire la critique

il y a 8 ans

100 j'aime

45

Calvin et Hobbes
Fatpooper
10

Une fiction historique

J'avais beaucoup entendu parler de Calvin et Hobbes. Jusque là je m'étais refusé à acheter les albums car ceux trouvés en librairire sont franchement cher. Puis un jour, j'ai trouvé le tome 9 en...

Lire la critique

il y a 10 ans

80 j'aime

27