La vie peut nous mettre au tapis, mais c’est à nous de choisir si l’on veut ou non se relever.

Ce film est un remake de la production Karaté Kid sortie en 1984, un long-métrage ayant connu un énorme succès commercial et devenu culte pour une génération de cinéphiles. Dans cette version 2010, le scénario est quasiment le même que celui de la première version. Il s'agit de l'histoire du jeune garçon américain Dre Parker qui s'installe avec sa mère à Pékin pour commencer une nouvelle vie. À peine arrivé, ce dernier se fait déjà martyriser par une bande de gamins irrespectueux. Assoiffé de vengeance, Dre demande à M. Han, un employé taciturne et expert du kung-fu, de lui enseigner son art. Vu comme ça ! C'est un scénario qui a déjà été traité dans d'autres long-métrages du même style.


Cependant ! On ne sent pas l'effet du recyclage car le film introduit un scénario écrit avec soin et passion. Toute la base d'un apprentissage d'un art martial est appliquée sans carence avec une amitié qui se construit progressivement et indéniablement entre un jeune américain et un Asiatique âgé. Cette solide relation m'a vaguement fait penser au film Lost in translation de Sofia Coppola mettant en contexte un homme et une femme se morfondant dans une ville asiatique et se retrouvant pour passer du bon temps ensemble. C'est avec cet état d'esprit que j'ai visionné cette réalisation à partir du moment où j'ai fait la découverte d'une personnalité sensible et calamiteuse de l'élève et celle du maître. Ces deux derniers ne ressentent pas une grande joie de vivre à Pékin. Dre n'arrive pas à s'adapter à sa nouvelle vie et M. Han a perdu sa femme et sa fille dans un accident de voiture.


C'est un long-métrage qui a été réalisé sans négligence et qui se regarde sans une once de monotonie avec un Jaden Smith un peu plus convaincant que dans After Earth mais on sent qu'il peine à nous convaincre de son potentiel dans le cinéma, même s'il se montre très doué à la pratique du kung-fu. Concernant Jackie Chan, qu'il soit usé, âgé ou éreinté de sa longue carrière de cascadeur, il restera toujours la superstar asiatique comme on l'a toujours connu dans les films asiatiques et américains même si la vieillesse le contraint à user sa pratique des arts martiaux de moins en moins. Il campe son rôle avec autant de classe que dans ses précédentes interprétations. Avec Jaden, Jackie entretient une relation avec ce dernier ne perdant absolument rien en qualité pendant le visionnage.


Un duo de personnages dont on peut suivre sans problème dans une réalisation gratifiant la beauté et la richesse de la civilisation asiatique tout en glorifiant le kung-fu dans sa splendeur. Pour un réalisateur norvégien, Harald Zwart a vraiment bien géré sur l'esthétique de sa réalisation sans utiliser le même mécanisme qui est pratiqué dans les films américains. C'est structuré d'une manière adéquate pour assister à un apprentissage d'un art martial tout en accentuant la beauté des mouvements de combat du kung-fu. Le long-métrage se regarde avec un esprit enfantin jusqu'au tournoi où des combats rondement bien chorégraphiés s'enchaînent fluidement. Même si cette version ne connaît pas le même succès que le film d'origine, il reste défendable pour le travail soigné et accompli que le cinéaste a su faire preuve en mettant en œuvre ce long-métrage très méritoire. 7/10



Tu as mal regardé ! Ce n'est pas l'homme qui imite le serpent ! C'est le serpent qui imite l'homme !


LeTigre
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les meilleurs films avec Jackie Chan et Les meilleurs films d'arts martiaux

Créée

le 17 oct. 2017

Critique lue 961 fois

9 j'aime

3 commentaires

LeTigre

Écrit par

Critique lue 961 fois

9
3

D'autres avis sur The Karate Kid

The Karate Kid
Nomenale
5

Jackie Jaquette* et l'enfant à tresses

Parfois, regarder des films en famille ça a du bon. Ca permet de regarder des films que l'on n'aurait jamais vus autrement. Ca a du bon...Mais pas toujours pour le film, je pense. En vadrouille dans...

le 1 sept. 2014

16 j'aime

3

The Karate Kid
Hortance
8

Critique de The Karate Kid par Hortance

Oké je l'avoue, je ne me souviens plus des précédents, en revanche ce que je sais c'est que Jaden Smith est super mignon et qu'il gère grave niveau kung fu. On appréciera les répliques naïves et...

le 18 août 2010

11 j'aime

2

The Karate Kid
-Marc-
4

Le maître égaré et retrouvé

Dans son école, maître Li enseigne le kung fu: "_Pas de faiblesse! _Pas de douleur! _ Pas de pitié!" Mais maître Han vous dira que ce n'est pas ça le kung fu. Le vrai kung fu est pacifique et sans...

le 1 août 2016

9 j'aime

2

Du même critique

Baby Driver
LeTigre
8

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

le 12 juil. 2017

59 j'aime

9

Logan
LeTigre
8

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

le 16 déc. 2020

56 j'aime

10

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

le 26 mars 2020

54 j'aime

13