Voir le film

Un teen-movie illustrant ce que ce genre peut nous montrer de pire. Une espèce de Bécassine se débat au milieu d'insupportables kékés de la plage qui n'en peuvent plus de jouer aux bellâtres. Des situations débiles, des dialogues navrant. Insupportable au sens propre du mot. ·

estonius
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Quand on touche le fond....

Créée

le 27 mars 2024

Critique lue 8 fois

1 j'aime

estonius

Écrit par

Critique lue 8 fois

1

D'autres avis sur The Kissing Booth

The Kissing Booth
apolline_v
1

Not all men

"Comment vous vous êtes rencontrés ? - Bah en fait un jour j'ai tweeté "Men are trash", il est sorti de nul part pour répondre "Pas tous les mecs" et là je me suis dit "Ah mais ouai attends il a trop...

le 2 juil. 2018

19 j'aime

2

The Kissing Booth
Algernone
7

Parfait mélange du navet et du film à prendre au 40ème degré

"The Kissing Booth" est un teen-moovie où se mélange le pire et le meilleur de ce qui se fait actuellement. Si le film a ses moments d'humour et d'émotions, ce n'est jamais à travers l'intrigue...

le 19 mai 2018

13 j'aime

2

The Kissing Booth
Dunnø
8

Le film le plus cute de Netflix

L’histoire est donc simple : Ella est une adolescente lambda, elle connait son meilleur ami depuis le berceau et a un faible pour le grand frère de ce dernier. Oui mais voilà, entre un pacte...

le 13 juin 2018

4 j'aime

Du même critique

Voleuses
estonius
7

Soyons indulgent que diable !

Entre ceux qui crachent leur fiel sur le film et ceux qui crient au génie, il faut peut-être raison garder et faire la part des choses. Globalement "Voleuses" est un film sympathique à la vision...

le 2 nov. 2023

31 j'aime

14

Le Bureau des Légendes
estonius
3

25 euros de gâchés !

Il est parfaitement normal que le ressenti face à une œuvre soit différent suivant les spectateurs, mais quand je vois tant de gens crier au chef d'œuvre, je tombe du placard. Au-delà des critères...

le 25 juin 2022

23 j'aime

10

Autant en emporte le vent
estonius
10

Itinéraire d'une enfant gâtée

Le tâcheron Fleming n'est sans doute pas pour grand-chose dans la réussite de ce film auquel a participé Georges Cukor est qui est avant tout un film de producteur (David O. Selznick) Balayons déjà...

le 11 avr. 2020

22 j'aime

5