The Station est un film d'horreur basé sur une catastrophe écologique autour de la découverte d'un étrange liquide rougeâtre. Si l'on peut regretter l'absence d'un véritable discours écologique, le film sous-entend néanmoins le danger du réchauffement climatique en représentant de manière originale la nature comme un protagoniste devenu particulièrement périlleux pour l'homme. Se crée donc une atmosphère inquiétante où la menace se montrera sous de multiples formes, laissant souvent travailler notre imagination en jouant sur l'immensité du décor où se trouvent les personnages.

L'un des points forts du film est la présence de scènes comiques qui ne nuisent pas à la dynamique du film. Le mélange entre comédie et épouvante est souvent délicat car insérer des scènes drôles a tendance à atténuer la tension autour du film. Ici ce n'est pas le cas, le comique est distillé de manière habile, il apparaît à des moments souvent très inattendus et est efficace sans toutefois nous mettre à distance de ce qui est projeté. Seul le jeu autour du son, ressort classique de l'épouvante, pourrait davantage être un défaut même si c'est là aussi utilisé astucieusement (je n'ai pas relevé de bons vieux violons stridents qui surprennent le spectateur). Le film arrive en plus à être émouvant grâce à la personnalité attachante du héros, de bons dialogues ou par la beauté de certaines scènes, ce qui est assez rare pour un film d'épouvante.

On pourrait davantage regretter la manière de représenter les monstres, qui peuvent paraître pour certains de série B et le manque de profondeur psychologique des personnages bien que nos certitudes soient mises à mal par plusieurs rebondissements qui viennent nous apporter un éclairage sur leur réelle personnalité.

P.S : je précise tout de même que je suis très bon public pour les films d'épouvante car facilement impressionnable. Si pour toi, Serbian est un film soft, si Saw 3 n'est pas assez violent pour toi (le genre de films que je suis incapable de voir), il y a des chances que tu trouves ce film très "gentillet" et "cheap" par rapport. Ce défaut ne m'a pas gêné non plus parce que j'ai trouvé que le réalisateur joue avec les codes des films d'épouvante notamment les personnages archétypales de base et même avec les codes des films romantiques. Si bien que le film arrive à être surprenant notamment avec un personnage qui, au milieu de l'horreur, va révéler une force de caractère d'autant plus surprenante que ce n'est pas tout à fait le genre de personnage que j'ai l'habitude de voir dans les films d'épouvante (je préfère vous laisser la surprise).
Plokijun
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Top 10 Films et Mon top 10 de films fantastiques/sf inconnus

Le 13 février 2014

6 j'aime

The Station
Fatpooper
6
The Station

Quand on vous dit que c'est la merde ces glaces qui fondent

Ho purée, j'avais complètement oublié ce film. J'ai été nettement moins enthousiaste cette fois-ci. L'intrigue n'est pas vilaine mais comporte trop de temps morts. De plus, il y a trop d'explications...

il y a 8 ans

2 j'aime

The Station
SlashersHouse
5
The Station

Humanity Part 3

Blood Glacier c’est une histoire d’amour, celles qu’ont les amateurs de mutations et autres pandémies annonçant une fin certaine, et elle est évidemment aveugle, faisant bien souvent du genre un...

il y a 8 ans

2 j'aime

The Station
amjj88
3
The Station

Lamentable... Mais Last Night ein Ministerin save my life.

J'avais raté ce film au FEFFS 2013 et je l'ai vu à Fantastic arts 2014. Et j'aurais dû m'abstenir. Ce film est une véritable INSULTE. Dès le départ, le réalisateur place un jump scare aussi ridicule...

il y a 9 ans

2 j'aime

The Station
Plokijun
8
The Station

Une agréable surprise !

The Station est un film d'horreur basé sur une catastrophe écologique autour de la découverte d'un étrange liquide rougeâtre. Si l'on peut regretter l'absence d'un véritable discours écologique, le...

il y a 9 ans

6 j'aime

Vivre sans ?
Plokijun
5
Vivre sans ?

Le fond et la forme.

Frédéric Lordon est un philosophe/économiste qui a l'énorme intérêt de démontrer les liens possibles entre les sciences humaines et sociales et la philosophie notamment celle par exemple de Spinoza,...

il y a 3 ans

4 j'aime

2

Le mythe de l'identité nationale
Plokijun
7

Mythe et Histoire

La création d'un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale en 2007 par Nicolas Sarkozy laisse entendre que la notion d'Identité nationale était une réalité bien établie. Popularisé par...

il y a 6 ans

3 j'aime