👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Vu en salle, Cannes.
Palme d'Or, Cannes 2022.

Moins structuré que Grave/pas d'histoire. Simplement un bout de vie d'une tueuse en série "horrifiée" par les prétendants sexuels, violée par une voiture (rien que pour vos yeux), rêvant (sans le savoir?) de combler un manque affectif et croisant un autre paumé (endeuillé), la classique rencontre des solitudes.
Même style : film parsemé de scènes (mono-)colorées très musicales (façon clip), musique électronique (avec fortes "détonations").
Quelques ingrédients repris: pseudo-inceste, obsession du corps, addictions, etc.
La touche comique est toujours là (mention spéciale au massacre en co-location étudiante).
Contrairement à Grave, Titane n'est pas une "métaphore vivante" et appuyée pour justifier l'horreur, mais un drame sentimental classique avec un vernis d'horreur et de fantastique. On reste donc dans le même principe globalement. Vive le genre fr.

Score: 4?/10
Plaisir: 3/5
Intéressant.

edit: la réalisatrice voulait écrire un film à partir d'un cauchemar récurrent (mise-bas de pièces de mécanique) mais a eu du mal à accoucher d'une histoire. La réalisatrice voulait écrire un film d'amour.
Résultat: elle a écrit ce drame sentimental dans lequel elle a inséré son cauchemar comme une pièce étrangère, jurant avec le reste et sans jamais aucune logique / connection interne. Alors qu'il nourrit tout de même élément perturbateur et situation finale.

.

AyanamiRei
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleures Palmes d'or

il y a 11 mois

4 j'aime

Titane
AmarokMag
4
Titane

Metal Hurlant

Tout comme Grave, entrée en matière plus remarquée que véritablement remarquable, Titane le deuxième long métrage ultra-attendu de Julia Ducournau se faufile dans la catégorie des films “coups de...

Lire la critique

il y a 12 mois

129 j'aime

8

Titane
micktaylor78
7
Titane

De la haine à l'amour

Découvrir le deuxième long métrage de Julia Ducournau tout juste auréolé de la Palme d’Or à Cannes a forcément un impact sur son visionnage et l’attente que celui-ci peut susciter. Car si on...

Lire la critique

il y a 12 mois

106 j'aime

33

Titane
Wlade
2
Titane

A tout déconstruire, rien ne reste

"Merci au jury de reconnaître avec ce prix le besoin avide et viscéral qu'on a d'un monde plus inclusif et plus fluide, d'appeler pour plus de diversité dans nos expériences au cinéma et dans nos...

Lire la critique

il y a 12 mois

105 j'aime

9

Seize printemps
AyanamiRei
2

Suzanne... (Pas une critique!)

Vu en salle. Suzanne ne sait pas inventer une histoire digne de ce nom, Suzanne ne sait pas jouer, Suzanne ne sait pas non plus diriger (ou du moins sélectionner) ses acteurs Suzanne ne sait...

Lire la critique

il y a 1 an

7 j'aime

Icare
AyanamiRei
6
Icare

Pas une critique!

Vu en avant-première, ateliers Premiers Plans 2022. The Minotaur legend twisted into a hollow kiddie fate & friendship tale wich the myth serves simply as a backdrop for. While trying to flesh...

Lire la critique

il y a 5 mois

6 j'aime

Titane
AyanamiRei
4
Titane

Pas une critique!

Vu en salle, Cannes. Palme d'Or, Cannes 2022. Moins structuré que Grave/pas d'histoire. Simplement un bout de vie d'une tueuse en série "horrifiée" par les prétendants sexuels, violée par une...

Lire la critique

il y a 11 mois

4 j'aime