Tous en scène
6.5
Tous en scène

Long-métrage d'animation de Garth Jennings (2016)

Même si j'essaie de faire marcher le commerce le plus souvent possible, je me retrouve régulièrement au supermarché pour l'alimentation de base et les articles d'utilisation courante. Souvent à la radio, je me farci des reprises de chansons connues interprétées par des zoziaux que j'imagine sortir des "nouvelle star ac" et cie et je dois avouer que cela m’exaspère fortement. Le plus souvent, s'il s'agit de tubes eighties, J.J. Goldman en tête, c'est déjà perturbant de détruire des chansons qui m'ont bercés (même malgré moi), mais quand ils s'attaquent à Wild Horses ou la Rua Madueira, je vous jure que je parle fort tout seul de manière à ne pas écouter leur bordel.
Ce qui me gêne le plus ce sont les postures de chant appuyées par des greluches qui tournicotent leur petit bidochon en espérant qu'une chose de spéciale va sortir de leur intestin...
Depuis, pour moi l'idée est claire que tous ces télés crochets ne s'encombrent pas de faire des émissions dans le but de rechercher des nouveaux talents mais de rechercher des chanteurs pas chers de manière à inonder les ondes de reprises bas de gammes. Donc, faut bien que ces gens vivent toute l'année, c'est ainsi qu'ils remplissent les bacs de chanson premier age en se disant que nos bambins n'auront pas le jugement nécessaire pour les refouler, et faire d'une pierre deux coups en leur donnant goût au mauvais appât et les hameçonner pour les attirer, à l'age mûr, aux supermarché eux aussi.
Toujours pour faire travailler ces ouvriers (commitments) de la chanson et entretenir la jeunesse dans le goût du fadasse, maintenant ils font des films d'animation de télé crochet, de cette manière, les Beatles et Stevie Wonder peuvent passer à la moulinette javelisée et se retrouvent au niveau des standards actuel et leurs créations peuvent passer à la radio au supermarché.
Le tour est complet, la boucle est bouclée, ce n'est pas le Pérou, la caravane passe après les vélos et j'en passe, tous en scène et tous en tongue fluo. Maintenant que la télé est réalité que nous reste t'il pour rêver?


Il nous reste senscritique.com pour partager nos désarrois, calibrer nos plumes et plus si affinités


PS: Je rappelle, au cas où, que mon avatar et ses frangins sont devenus célèbres grâce à un télé crochet

Toshiba
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste A coté de la plaque

Créée

le 5 août 2018

Critique lue 277 fois

3 j'aime

2 commentaires

Toshiba

Écrit par

Critique lue 277 fois

3
2

D'autres avis sur Tous en scène

Tous en scène
lordash
8

Qualité ≠ originalité.

Des animaux anthropomorphes, un concours de chant, une menace qui pèse sur le rêve d'une vie. Vu et revus 1000 fois dans 1000 autres films. Sing n'a pas une once d'originalité a proposer, même dans...

le 26 janv. 2017

64 j'aime

4

Tous en scène
Behind_the_Mask
6

La (dé)fête de la musique

A la sortie de Tous en Scène, on ne peut s'empêcher de penser que l'on aurait pu assister à quelque chose de bien mieux. Tout au long de la séance, en effet, le masqué a oscillé entre une certaine...

le 20 févr. 2017

20 j'aime

7

Tous en scène
LeTigre
7

Un concurrent de Zootopie ?

Est-ce un pur hasard que ce long-métrage d’animation animalière sort un an après que le merveilleux et féerique Zootopie ? Je me le demande bien. Après avoir été incroyablement conquis par le...

le 8 mai 2019

20 j'aime

7

Du même critique

Fantômes contre fantômes
Toshiba
10

Je crois qu'on tient là le numéro 1

Mes plus grands fans sont au courant, j'ai habité quelques années en Nouvelle Calédonie. Une fois arrivé là bas, il aurait été dommage de ne pas visiter la Nouvelle Zélande. Si vous regardez sur une...

le 24 juil. 2020

17 j'aime

6

Mourir peut attendre
Toshiba
7

Show must go on

A Night at the Opera Deux films au cinoche en 15 jours, deux poids lourds un truc hyper hype que je n''ai pas apprécié et un truc pourri que je note relativement bien. Autant pour Dune, ça me...

le 6 oct. 2021

16 j'aime

19