Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Tous en scène
6.5
Tous en scène

Long-métrage d'animation de Garth Jennings (2016)

Des animaux anthropomorphes, un concours de chant, une menace qui pèse sur le rêve d'une vie.
Vu et revus 1000 fois dans 1000 autres films.
Sing n'a pas une once d'originalité a proposer, même dans ses personnages ou ses ressorts scénaristiques.
Il n'y a rien dans ce film qui ne peut être prévus à l'avance, et avec la bande annonce, on sait déjà ce qu'il va se passer et comment ça va se passer.


Et pourtant j'ai mis 8.


Ben oui, reprocher ça a ce film ce serait comme dire: "ton gâteau est pas bon, t'as mis des oeufs, de la farine et du sucre. Et en plus je savais déjà a peu près quel goût ça a".
Que les ingrédients soient d'une banalité absolue, ce n'est pas ça qui fait le succès d'une recette.


Et la recette de Sing est au poil. Les personnages sont des stéréotypes, mais pas des caricatures, et par dessus tout, ils sont attachants, tous. Tu te marre pas a gorge déployée, t'as pas les larmes qui te montent aux yeux, mais tu ne t'ennuie jamais et tu passes un vrai bon moment, c'est tout ce qui compte au final. Timing parfaitement maîtrisé, pas de temps morts, des numéro musicaux très sympas, même sans apprécier outre mesure la pop, comédiens qui font bien le job (j'ai vu la VO, je ne me prononcerai pas sur la VF, mais il manquera toujours au moins les accents et c'est dommage).


Ca ne se veut pas bêtement moderne au risque de mal vieillir, il n'y a pas les scories de certaines comédies actuelles qui se veulent ultra-référencée et qui cherchent la vanne a tout prix, le ressort comique du film, c'est simplement la bonne humeur, rien n'est forcé.
Idem sur les moments un peu plus "graves", ce sont des situations on ne peut plus classiques dans leur mise en place et leur dénouement, mais c'est fait avec assez de maîtrise pour que ça ne tombe pas dans le cliché ennuyant.


A la fin du film, j'étais content, et j'en reprendrai bien un peu, avec plaisir. On peut dire ce qu'on veut des "feel good movies" hollywoodiens, ils connaissent leur métier, et quand ils le font aussi bien, on s'y laisse prendre et c'est bon.

lordash
8
Écrit par

Créée

le 26 janv. 2017

Critique lue 2.6K fois

64 j'aime

4 commentaires

lordash

Écrit par

Critique lue 2.6K fois

64
4

D'autres avis sur Tous en scène

Tous en scène
lordash
8

Qualité ≠ originalité.

Des animaux anthropomorphes, un concours de chant, une menace qui pèse sur le rêve d'une vie. Vu et revus 1000 fois dans 1000 autres films. Sing n'a pas une once d'originalité a proposer, même dans...

le 26 janv. 2017

64 j'aime

4

Tous en scène
Behind_the_Mask
6

La (dé)fête de la musique

A la sortie de Tous en Scène, on ne peut s'empêcher de penser que l'on aurait pu assister à quelque chose de bien mieux. Tout au long de la séance, en effet, le masqué a oscillé entre une certaine...

le 20 févr. 2017

20 j'aime

7

Tous en scène
LeTigre
7

Un concurrent de Zootopie ?

Est-ce un pur hasard que ce long-métrage d’animation animalière sort un an après que le merveilleux et féerique Zootopie ? Je me le demande bien. Après avoir été incroyablement conquis par le...

le 8 mai 2019

20 j'aime

7

Du même critique

L'Âge de cristal - Lou !, tome 6
lordash
1

Julien neel, l'auteur qui n'aimait pas ses lecteurs.

Cet album est un cas d'école. Celui de l'auteur qui, après avoir initié une série remarquable d'intelligence, fraîche, neuve dans l'esprit comme dans la forme, plante ses lecteurs pendant 3 ans et...

le 8 déc. 2012

27 j'aime

1

Stalingrad
lordash
6

Les limites du réalisme.

"A la guerre, 90% du temps, on ne fait rien". Voilà une phrase sensée et tout à fait vraie. Le quotidien du soldat, en plus de la crasse et des parasites, c'est l'ennuis. Peut-on faire un film...

le 6 déc. 2012

10 j'aime

Rubrique-à-brac, tome 1
lordash
10

Du génie.

LA meilleure BD d'humour jamais publiée, d'une tête devant le génie des alpages (c'est dire). On ne peut pas faire plus simple comme critique. Et puis critiquer la RAB, c'est un exercice vain et...

le 8 déc. 2012

7 j'aime