Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Turbo Power Rangers, The Movie : Une connexion pour deux saisons.

Origines : Sans surprises, la série ‘’Power Rangers Zeo’’ est une réussite et le producteur Haim Saban lance la suite avec l’équipe de cette émission.


Mais avant de commencer la saison 5 (Turbo), les producteurs ont décidé de faire un second film et de le connecter avec la série.


La réalisation est confiée à 2 metteurs-en-scènes, David Winning et Shuki Levy.


Le premier réalisateur a fait quelques séries et films pas très connus et le second, il est plus connu pour son métier de producteur.


Contraire au succès du premier film, le second sera un ratage du côté du public et des critiques et les producteurs mettront des années pour sortir un troisième film sur cette licence.


Histoire : La maléfique reine Divatox pourchasse le magicien Lerigot, qui se réfugie sur Terre en Centrafrique. Elle veut lui prendre une Clé d'Or pour accéder à l'Île de Muiranthis, où se trouve le Temple du démon Maligore, son futur époux. Là, elle compte le réveiller avec des victimes humaines - qui se trouveront être des Power Rangers actifs ou retraités, ce qui permet aussi à Divatox de faire chanter Lerigot.


De leur côté, les Power Rangers luttent pour sauver un orphelinat, mais ils doivent aussi intégrer une jeune recrue, Justin, qui a découvert leur identité et devient le Ranger bleu. D'abord bernés par Divatox, qui leur donne des mannequins à la place de ses otages en échange de la Clé, ils créent la Technologie Turbo et des clés imitées de celle de Lerigot. Ils combattent en chemin les sbires de Divatox mais ne peuvent pas libérer Jason, et, sur l'île, Kimberly se fait kidnapper par les Manikayans que Divatox subjugue : elle a à nouveau deux offrandes.


Les Rangers arrivent enfin au Temple de Maligore où Divatox envoûte Kim et Jason. Ils doivent d'abord les combattre avant de les désensorceler. En remplacement, Divatox sacrifie son neveu Elgar, qui l'avait déjà déçue au point qu'elle lui avait coupé la main.


Maligore se réveille, et seul le Turbo MegaZord des Power Rangers peut le vaincre. Par la suite, les Rangers sauvent l'orphelinat en remportant le prix d'un tournoi d'arts martiaux.


Mon avis sur :


‘’Power Rangers’’ Saison 1, 2, 3 et 3 Bis https://www.senscritique.com/serie/Power_Rangers/critique/156493772 .


‘’Power Ranger Le Film’’ https://www.senscritique.com/film/Power_Rangers_Le_Film/critique/155069923


‘’Power Rangers Zeo’’ saison 4 https://www.senscritique.com/serie/Power_Rangers_Zeo/critique/190281301


Critique: Faire un nouveau film sur cette licence et faire une connexion avec la série, pourquoi pas ? En 1998, Rob S. Bowman avait fait un film sur la licence ‘’X-Files’’ et c’était sympathique, même si c’était un épisode de 2 heures.


Mais là, le duo Winning-Levy ne font pas d’efforts aussi bien sur la forme que sur le fond.


Commençons par la forme, la mise-en-scène est classique, il y a quelques petits faux-raccord très visible, on sent que le budget était maigre et les scènes de combats sont assez molles.


En ce qui concerne le fond, ce n’est pas mieux, ce film possède des clichés énervant et ça pour trainer en longueur, certains personnages sont inutiles comme Rita ou pas amusants comme Elgar.


Il ne donne pas d’explications précises sur les nouveaux pouvoirs des Rangers ou sur le look d’Alpha, sauf pour le remplacement de Rocky DeSantos (Ranger Bleu).


A certains moments, le film ne prend pas son temps pour développer des détails, exemples, Justin Stewart devient le nouveau Ranger Bleu ou la transformation gigantesque du monstre.


Concernant les points positifs, le nouveau générique est sympathique, la scène sur le bateau est divertissante, la nouvelle méchante est charismatique et le gosse qui joue Justin Stewart fait une bonne performance.


Verdict : Avis perso, le film est regardable, il y a quelques idées sympathiques et il est mémorable, mais pour le reste, c’est mauvais.


On a à faire à un téléfilm réalisé sans passion, c’est mou et il y a des incohérences sur la forme et sur le fond.


Pour un film qui doit lancer la saison 5, ça ne fait pas bien son travail et cette histoire aurait être coupée en partie, tellement, on ne voit pas une différence de qualité de ce film à la série.


Mais c’est un film qu’on est obligé de voir pour comprendre le commencement de la saison 5, si on ne le fait pas, ça peut être un peu confusant pour l’histoire.

Sachadu54
6
Écrit par

Créée

le 19 avr. 2019

Critique lue 671 fois

5 j'aime

Sachadu54

Écrit par

Critique lue 671 fois

5

D'autres avis sur Turbo Power Rangers : Le Film

Turbo Power Rangers : Le Film
mavhoc
2

Un long et mauvais épisode

Avant de commencer cette critique sachez que cette note est certainement généreuse. En effet, je suis un fan de l'univers de Power Rangers, je regarde encore la série et je l'adore et, croyez moi, ce...

le 20 déc. 2017

1 j'aime

Turbo Power Rangers : Le Film
Incertitudes
1

Critique de Turbo Power Rangers : Le Film par Incertitudes

De l'action, de l'humour, des personnages de notre enfance que j'ai eu le plaisir de retrouver, des chorégraphies kitchs mais qui font partie du spectacle, des robots géants tirant des lasers de...

le 10 avr. 2020

Turbo Power Rangers : Le Film
GuiKD
2

Marron derrière

5 jeunes adolescents ayant des goûts vestimentaires mono couleur se battent contre des méchants ultras crétins et pas crédibles. Oui, je sais....Encore un film qui traînait et que j’ai décidé de...

le 31 août 2019

Du même critique

Inglourious Basterds
Sachadu54
3

Inglourious Basterds : Une fiction qui ne marche pas.

Origine : Après un grindhouse plutôt moyen sorti en 2007, Quentin Tarantino décide de se lancer sur un projet un peu plus ambitieux que le précèdent. Son nouveau film est une fiction sur la seconde...

le 20 avr. 2019

36 j'aime

25

Fantômas
Sachadu54
10

Ma critique positive sur ''Fantômas (1964)''.

Fantômas, un personnage de fiction apparu pour la première fois dans le roman des écrivains Pierre Souvestre et Marcel Allain en 1911. Ce personnage aussi bien charismatique que diabolique a connu...

le 12 mai 2018

35 j'aime

16

Les Sept Mercenaires
Sachadu54
9

Les 7 magnifiques. ^^

Mettez vos bottes et vos chapeaux, les ami(e)s, aujourd’hui, je fais la critique d’un western très connu, ‘’The Magnificent Seven’’ (Les 7 magnifiques). Après une vingtaine de films, John Sturges...

le 18 août 2018

34 j'aime

14