Film de Henri Colpi · 1 h 25 min · 17 mai 1961 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Alida Valli, Georges Wilson, Charles Blavette, Amédée, Paul Faivre, Pierre Parel, Catherine Fonteney, Diane Lepvrier

Pays d'origine :

France, Italie
Casting complet et fiche technique

Puteaux 1960 : Thérèse Langlois vit seule et tient un petit café. Son mari a été déporté pendant la guerre. Or un jour elle aperçoit un vagabond qui tourne autour de son établissement. Thérèse est émue et intriguée par cet homme qui ressemble étrangement à son mari..

Koala_Barbu

Koala Barbu

Je vais me faire détester pour ça mais l'expression "film français chiant à mourir pour bobo qui pratique la masturbation intellectuelle" a été...

il y a 5 ans

Theloma
8
Theloma

Critique positive la plus appréciée

La confusion des sentiments

En 1961, Une aussi longue absence reçoit la Palme d’or, ex aequo avec Virdiana de Luis Buñuel. Henri Colpi, monteur des films de Charlie Chaplin, Alain Resnais ou Henri-Georges Clouzot, réalisait...

il y a 2 ans

15 j'aime

6

Maqroll
2
Maqroll

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Maqroll

Ce film a eu la Palme d’Or à Cannes ex-aequo avec Viridiana !!! Cette année-là, les membres du jury avaient dû être victimes d’une hallucination collective… Ce film est un modèle de ce cinéma...

il y a 9 ans

2 j'aime

-Marc-
8
-Marc-

La délicatesse

Très belle histoire, superbement filmée avec des dialogues délicats. Pas de parole pour expliquer ce que l'image et le jeu des acteurs peuvent montrer. Parmi plusieurs scènes splendides, j'aime...

il y a 10 ans

10 j'aime

In_Cine_Veritas
7

Quelques petites notes oubliées

En 1961, le jury du Festival de Cannes présidé par Jean Giono décerna une double palme d’or. L’une revint à Luis Buñuel pour Viridiana alors que l’autre fut remise à Henri Colpi pour la réalisation...

il y a 2 ans

2 j'aime

YgorParizel
7
Ygor Parizel

Critique de par Ygor Parizel

Durant toute la première moitié de ce film d'Henri Colpi, co-scénarisé par Marguerite Duras cela fait penser un peu à du Antonioni. Avec les personnages à priori basique mais au fond énigmatiques,...

il y a 12 mois

wante-mandret
7

Duras. Forcement Duras !

Entre les souvenirs que l’une s’invente, ceux de l’autre disparus, ce sont deux histoires qui se croisent mais ne se rencontreront pas dans ce Paris vide et estival. Il y a des regards qui continuent...

il y a 7 ans