Une histoire fragmentée, des images VHS, un bloc-notes papier (facultatif)

Avis sur Her Story sur PC

Avatar VaultBoy
Test publié par le
Version PC

Alors que les budgets des AAA dépassent parfois allègrement la centaine de millions de dollars, il existe encore des développeurs solitaires bricolant “dans leur garage” en toute indépendance. Prenez Sam Barlow par exemple. Il a conçu Her Story pratiquement tout seul, à l'image d'un Notch suant à grosses gouttes sur la première mouture de Minecraft. Visuellement austère, ce mélange de jeu d'aventure et de film interactif propose au joueur de résoudre une enquête à l'aide de multiples extraits d'interrogatoires qu'il faudra retrouver en tapant les bons mots-clés... Suffisant pour tenir les apprentis policiers en haleine ?

Connu en tant que lead designer des Silent Hill: Origins et Shattered Memories, tous deux salués par la critique, Sam Barlow s'est cassé les dents sur Legacy of Kain: Dead Sun, annulé par son éditeur Square Enix en 2012. Un coup dur pour le développeur britannique qui finira par quitter Climax Studios pour se lancer en indépendant. Grand bien lui prit, puisque sa première création en solo s'avère étonnante à bien des égards.

Sur papier, le concept n'est pourtant pas facile à vendre. Tout se passe sur un unique écran d'un vieil ordinateur qui semble tourner sous Windows 3.1. Sur le bureau, une base de données donne accès à des centaines d'extraits vidéo issus d'une série d'interrogatoires de police réalisés en 1994. Tous ces clips mettent en scène des réponses de Hannah Smith, dont le mari s’est évaporé dans la nature. Les questions des enquêteurs sont coupées au montage. Pour élucider le mystère entourant la disparition de l’époux, le joueur devra découvrir l’identité de chaque protagoniste évoqué par Hannah et reconstituer la chronologie complexe des événements.

Histoire de compliquer un peu le tout, les extraits ne sont pas accessibles directement : il faut les faire émerger à l'aide de mots-clés. Si le texte tapé figure dans le transcript de la vidéo, bingo !, elle remonte de la base de données. Chaque recherche est enregistrée avec le nombre d'occurrences associées mais attention, seules les cinq premières apparaissent. Après un premier défrichage hasardeux, le challenge consiste à trouver les mots-clés les plus précis possible, afin de bien racler le fond du disque dur… et ainsi faire éclater la vérité. Détail amusant mais potentiellement troublant : il n’existe pas d’écran de fin à proprement parler. Quand le joueur a amassé suffisamment d’indices, il obtient la possibilité de passer un coup de fil, sans que cela ne l’empêche de continuer ses recherches pour en savoir plus. A-t-il vraiment tout compris ? Le doute peut parfaitement subsister.

Contrairement aux habituels point & click qui vous obligent à passer au peigne fin différents lieux, il s'agit ici de jongler avec des fragments de vidéos, dans l’atmosphère confinée d’une salle d’interrogatoire. Passés deux fois à la moulinette d'un magnétoscope VHS, les images en prises de vue réelles présentent d'ailleurs un grain vintage très réussi. Néanmoins, une certaine imagination est requise pour reconstituer les événements racontés oralement par Hannah, comme à l’époque des jeux d’aventure en mode texte tels que Zork. Dommage que l'interface soit aussi rigide, notamment la ligne de montage servant à organiser les clips "débloqués”, assez inutile. Pour éviter les trous de mémoire, prendre des notes sur un bon vieux bloc-notes papier reste probablement la meilleure option. Old school !

Contrepoint parfait de ce gameplay austère, l'actrice Viva Seifert. Cette ancienne gymnaste aujourd'hui musicienne se montre parfaitement convaincante dans le rôle de la troublante Hannah Smith. Une comédienne peu concernée aurait immédiatement ruiné l'excellente écriture de Sam Barlow. Au fil des requêtes, les indices s'accumulent, les fausses pistes aussi, et le puzzle prend forme. Puisque la personnalité de Hannah est au coeur de tout, il est nécessaire de s'immerger dans son enfance, sa vie de couple, ses angoisses… Passionnant, pour peu que l’on ait un niveau d’anglais correct (sous-titres proposés, mais pas en français malheureusement).

Her Story peut-il être considéré comme un jeu vidéo ? Il ne s’agit après tout que d’une base de données dont l’accès a été artificiellement crypté. Cette enquête policière en huis clos vaut pourtant clairement le détour. La narration morcelée joue des tours à l’esprit et oblige le joueur à trouver de multiples angles d’attaque. Une expérience originale, déroutante au début mais finalement très stimulante intellectuellement. Entre deux FPS bourrins faisant d’abord appel à nos réflexes, cela fait du bien.

Test initialement rédigé en octobre 2017

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
1 apprécie

VaultBoy a ajouté ce jeu à 1 liste Her Story

Autres actions de VaultBoy Her Story