Vampires, vous avez dit vampires ?

Premier film en anglais du génial Park Chan-wook, Stoker avait de multiples raisons de se planter : script écrit par Wentworth Miller de Prison Break (!), possible perte de liberté du réalisateur face aux pressions de la production, difficultés à diriger des acteurs non-Coréens...


Il n'en est rien.


Il s'agit d'un film maîtrisé reposant sur un trio d'acteurs très convaincant (quoique Kidman reste un peu sous-exploitée). Plastiquement superbe mais lent dans le déploiement de son scénario, le film distille une atmosphère tendue sans tomber dans le film d'horreur classique que son nom - Stoker, comme l'auteur de Dracula - paraît suggérer.


Difficile d'en dire plus sans dévoiler l'intrigue.


SPOILERS


Stoker n'est pas à proprement parler un film de vampires. Aucune dent pointue, aucun personnage vaporisé au soleil, aucune créature multi-centenaire... Et pourtant, l'ambiguïté demeure. Le réalisateur s'est amusé à disséminer de petits indices faisant planer le doute sur la nature ou, tout du moins, l'ascendance vampirique de la famille Stoker : les sens surdéveloppés d'India, Charles qui ne touche pas à son repas (contrairement à sa nièce, mi-vampire mi-humaine), India qui dit ne pas ressentir le froid de la cave, l'absolue discrétion de l'oncle et de sa nièce sans oublier, évidemment, leurs pulsions de mort (que le père d'India tente de canaliser grâce à la chasse). J'en ai sans doute zappés.


Si mes deux éclaireurs ayant critiqué le film semblent peu convaincus par la scène de la douche, je trouve au contraire qu'il s'agit d'un passage clé du film. Un peu provoc', peut-être, mais parfaitement justifié. Quand India se masturbe en repensant au meurtre brutal de son oncle, on réalise qu'elle a enfin accepté ce qu'elle était : une prédatrice qui prend plaisir à tuer. Comme son oncle.


FIN DES SPOILERS


Moins frénétique, violent ou WTF que les précédents films du réalisateur, Stoker déborde pourtant de qualités et parvient sans mal à susciter le trouble chez le spectateur, brouillant les pistes avant d'enchaîner sur une série de twists et un final explosif... Park Chan-wook still rocks !

VaultBoy
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Cinéma coréen, Ma vie dans les salles obscures, Les meilleurs films de 2013, Les meilleurs films de vampires et Les meilleurs films avec Mia Wasikowska

Le 6 mai 2013

87 j'aime

10 commentaires

Stoker
guyness
7
Stoker

Vin d'été pour une vendetta

Il est extrêmement simple de détester Stoker. Il y a en effet une telle débauche d'idées visuelles, une telle surenchère de mise en scène, de montage, d'esthétisme (y a qu'à voir le générique) pour...

il y a 9 ans

70 j'aime

11

Stoker
Pravda
3
Stoker

Park Chiant-wook

SPOIL(S) INSIDE Park Chan-wook filme bien, sait choisir ses cadres et associe les couleurs avec maestria... le souci, c'est qu'il le sait, le bougre. Trop. C'est ultra-maniéré, tape à l'oeil et,...

il y a 9 ans

49 j'aime

12

Stoker
KingRabbit
8
Stoker

Une excellente comédie

Il y avait à peu près tous les éléments pour me rebuter et ne pas me donner envie de voir ce film dans les critiques négatives : - La nouvelle vague coréenne vampirisée par hollywood : des créateurs...

il y a 9 ans

46 j'aime

3

Les Enfants loups, Ame & Yuki
VaultBoy
9

Vous n'avez pas, monsieur Miyazaki, le monopole du coeur

En deux films - La Traversée du Temps et Summer Wars -, Mamoru Hosoda a prouvé qu'il pouvait secouer le monde de la japanime grand public largement dominé par les productions Ghibli. Deux longs...

il y a 10 ans

132 j'aime

23

Maus : L'Intégrale
VaultBoy
10

Au chat et à la souris

Grand Prix de la ville d'Angoulême cette année, Art Spiegelman est surtout connu pour son Maus, récompensé en 1992 par le seul premier prix Pulitzer jamais accordé à une bande dessinée. Si je me...

il y a 11 ans

120 j'aime

3

Stoker
VaultBoy
8
Stoker

Vampires, vous avez dit vampires ?

Premier film en anglais du génial Park Chan-wook, Stoker avait de multiples raisons de se planter : script écrit par Wentworth Miller de Prison Break (!), possible perte de liberté du réalisateur...

il y a 9 ans

87 j'aime

10