Guess Wu's back?

Avis sur Jurassic World Evolution sur PC

Avatar Chikane
Test publié par le
Version PC

JWE est un plaisir coupable. Personne n'a envie de l'aimer. Bien que très sympathique à bien des égards, le jeu de Frontier n'est pas.

Il n'est pas un jeu de gestion. Pour cause, le jeu ne s'emmerde pas avec les détails. Sans gluten : aucune gestion des visiteurs et de leurs besoins, aucun marketing du parc ou autre gestion des stocks. Il suffit de gérer deux ou trois jauges grossières (prix/taille du personnel et produit vendu parmi trois) et c'est terminé. Rangez vos calculettes.

Frontier va droit au but et veut ratisser large, très large. L'accent est mis sur l'harmonie entre vos précieux dinosaures. On peut résumer grossièrement : savoir qui mettre avec qui et dans quel enclos.

Là encore, c'est une histoire de jauges. Les dinosaures ont tous ses fameuses barres bleues/rouges pour définir leurs besoins d'espace/foret/congénères. Si leur confort passe au rouge, vos amis vont vite tenter de s'échapper.

A l'instar d'un simple joueur Fifa, chaque dinosaure est un panel de stats, en 5 classes : petits et grands carnivores, petits/cuirassés et grands herbivores. Tous ne cohabitent pas entre eux. Le joueur moyen comprendra très vite que petits et grand carnivores ne s'attaquent pas, et qu'on peut leur mettre des grands herbivores sans anicroche. Cette fiche de stat pouvait se masquer par des comportements propres à chaque race : hélas, il n'en est rien. Les raptors n'ont, par exemple, pas la moindre idée des techniques de chasses de leurs ancêtres véritables. Chaque combat sera, inlassablement, un 1v1. Triste.

Reste que le fan de dinosaure en chacun de nous prendra quand même du plaisir à agencer son parc (avec des outils imprécis, voir pénibles, comme les pistes de gyrosphères qui bloquent au moindre crottin sur le passage) et faire cohabiter tout ce beau petit monde. J'ai moi même un faible pour ma meute de Deinonychus ou mon majestueux Spino, superbement animés.

Aussi, la campagne se laisse jouer. Les missions (pas les contrats) vous sortent de votre zone de confort de temps à autre et, licence oblige, on retrouve tout un tas de têtes bien connues. Il vous en coûtera une bonne 30 aine d'heures pour obtenir les 5 étoiles sur chaque île. Ces dernières sont assez petites, pas de bac à sable ici, avec des contraintes souvent propres (météo, espace très restreint, parc abandonné à retaper, etc). Les fans de mode libre n'apprécient pas. Bien que présent, ce fameux mode ne propose que de repartir de 0 sur une des îles de la campagne et de joueur du speedrun. Non, il n'est pas possible de terraformer une île entière à son gout.

Rien à signaler sur le coté technique : le jeu est très beau (en QHD ultra), et semble optimisé correctement (ma config de brute n'est cependant pas révélatrice). L'ambiance sonore est calquée sur les films, c'est donc du tout bon à l'exception du doublage Français de Jeff Golblum.

Bon, que manque t'il pour satisfaire les fans de jeu de gestion ET de dinosaures ? Pour les premiers, un mode avancé avec tout l'aspect financier à gérer. Que ce soit les besoins des clients, les stocks, la personnalisation (inexistante au passage) des bâtiments, le prix des billets, l'entretien, la nourriture des animaux, les négociations avec les différents fournisseurs... sans oublier une gestion du personnel, avec des salaires, compétences différentes !

Pour la seconde catégorie, il va sérieusement falloir approfondir le sujet. Les comportements des dinosaures sont basiques au possible (manger, boire, tapper une clôture, se battre en 1v1) et ils manquent d’interactions avancées. Le Baryonyx est un grand carnivore dans le jeu. Il me semble qu'il mangeait du poisson, essentiellement. Le jeu ne me permet pas de le parquer avec des petits herbivores puisqu'il va les bouffer sans vergogne tel un redoutable prédateur. Ça me fait chier. l'habitat est trop basique aussi : pas de jungles, marécages, etc. Non : plaine foret eau (une flaque
). Absents de luxe, il manque également tout les dinosaures aquatiques/volants. Personne n'est dupe : ils seront certainement le sujet de différents dlc vendus a vils prix (a en juger par le DLC du Dr Wu).

Bref, mon amour des dinosaures (le manque de concurrence ?) m'a fait passé 50 heures sur le jeu. Un 7 très généreux. C'est 4 pour n'importe quel profane.

Note : le DLC du Dr Wu vaut 5$ maximum. Deux dinos et 3 hybrides (laids, au passage), deux iles dont celle de Wu qui est minuscule et liée à un contenu scripté. Beaucoup trop cher et fainéant. Un peu comme le jeu de base au final.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Chikane Jurassic World Evolution