Avis sur

Observer sur PC par Grosjaune

Avatar Grosjaune
Test publié par le
Version PC

Je suis un habitué des "walking simulator" et je peux dire que j'apprecie le genre. Entre 2 jeux exigeants, une petite ballade dans un univers atypique 'est appreciable. L'absence quasi systématique dans ce genre de jeu de challenge ne me dérange pas. Je prend ça comme une sorte de livre interactif. Je précise tout ça avant de m'attaquer à la critique de Observer, que j'ai pu essayer pendant quelques heures. Le jeu est court, mais je n'ai pas su arriver au bout. Explications.

Dans la peau d'un vieux flic, en pleine dystopie où la réalité augmenté, les améliorations etc. ont prit une place omniprésente, je dois enquêter sur une série de meurtres. Le pitch est classique mais cool. Je démarre sur le lieu du premier crime, et découvre les différents gadgets mis à ma disposition pour progresser dans mon enquête. En efet, vous aurez un scanner biologique, pour analyser tout ce qui est sang ou sperm de mouton, et également un scanner pour tout ce qui est appareil electrique/eectronique. Il est donc aisé de progresser dans les scènes de crimes.

Premier souci dans tout ça : visuellement, c'est assez agressif. Il y a des éléments de partout en surimpression du décor du jeu et je ne trouve pas ça trés probant. A part réduire la visibilité, je ne vois pas ce que les développeurs ont voulu faire. On est dans un walking simu, du coup ces phases d'enquêtes sont faciles et en fait sans intérêt. La deuxieme phase de jeu consistera à "interroger" les victimes ou suspect en pénétrant dans leur esprit. Et là commençeront es délires visuelles soporiphique qui n'en finiront pas. Une avancée dans les pensées délrantes à taton, jalonnées d'enigmes parfois bien pensé mais souvent trop facile, et même des jeux de cache cache bien trop classique et déjà vu.

L'écriture restera le point fort de ce Observer, qui ne surprendra pas autant que son ainée, Layers of fear qui frolait parfois le génie. Et soyons honnête, le jeu est trés jolie malgré cette bouillie d'élèments omniprésentes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1652 fois
6 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Grosjaune Observer