Avis sur

Odin Sphere: Leifthrasir sur PlayStation 4 par StarTIldA

Avatar StarTIldA
Test publié par le
Version PlayStation 4

C'est dans le grenier de sa maison que la petite Alice, accompagnée de son chat Socrate, découvre plusieurs comptes fantastiques qui nous narrent les histoires de 5 personnages aux destins croisés. Une Valkyrie qui recherche l'affection de son père le Roi Odin, un chevalier noir sur lequel pèse un lourd fardeau, un prince changé en boule de poil par une malédiction, une fée qui vient de perdre sa mère, et une mystérieuse sorcière à la recherche d'un artefact magique (genre un anneau, du jamais vu)... Tous vont avoir leur combat personnel à mener, pendant que le monde est en guerre et que des prophéties à l'issue pas joviale semblent se réaliser.

Remake d'un jeu déjà paru sur PS2, OS:L (pour faire court), corrige pas mal de défaut du titre originel.
Contrôles plus réactifs, plus d'actions disponibles, arbre de compétence ajouté, raccourcis disponibles, décors supplémentaires, musiques revisitées... Si l'expérience passée sur l'ancienne version (optionnellement accessible) pouvait paraitre globalement "lourde", celle-ci est bien plus agréable.

Beat'em all par essence, à la superbe 2D (Vanillaware oblige), OSL c'est des combats à base de combos cheatés qui dépassent facilement la centaine, de wall-bounce à répétition et de magies/furies qui pètent à l'écran. C'est fun, ça défoule, et chaque personnage dispose de son propre style de combat (pas radicalement différents pour tous, seuls deux persos se jouent vraiment de façon unique).
Que les amateurs de food-porn se réjouissent, parce que l'XP s'obtient ici en mangeant. Petits plats à acheter au salon de thé/resto du coin ou à commander au cuistot ambulant, la carte est longue et chaque assiette est dessinée avec amour. Il vous faudra au préalable farmer de l'argent lors de vos combats et faire pousser des fruits ou des moutons (hein quoi d'accord) via les graines trouvées ça et là.

Sur la longueur malheureusement, voire même à mi-chemin, on ne va pas se mentir, Odin Sphere s’essouffle grandement. Si les combats ont gagné en nervosité, ils manquent toujours de profondeur et de challenge. On martèle un peu toujours les mêmes coups, que ce soit pour les mobs comme pour les boss : on bourre. Et si l’alchimie permet de se crafter quelques potions offensives/défensives pour varier les plaisirs, on finit quand même par bourrer tout ce qu'on peut quoi qu'il arrive.
Le fait d'avoir à re-re-re-revister les mêmes décors et boss ne vient pas arranger ce sentiment de lassitude qui gagne au bout du troisième personnage environ.

Odin Sphere : Leifthrasir dispose donc d'une somptueuse direction artistique, une jolie ost, une belle histoire même, mais d'un gameplay qui ne tient pas sur la longueur. Difficile de trouver une véritable replay-value ici, tant on a l'impression d'avoir refait le jeu 5 fois au cours du premier run.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
0 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de StarTIldA Odin Sphere: Leifthrasir