Sincèrement je n'attendais rien de ce jeu. J'avais vu l'annonce de loin, et je ne comptais pas me le faire. Encore une fois, c'est le GamePass qui me permet de toucher à ce jeu.


I. PRINCIPE


Donc Carrion késako ? Vous êtes cet être tentaculaire aux multiples bouches. Au début vous pouvez seulement utiliser vos tentacules préhensibles pour attraper votre nourriture aka les scientifiques du labo. On commence par mettre un joyeux bordel lorsqu'on s'échappe, avant de rencontrer les premiers résistants : des scientifiques armés. 5 balles et c'est le décès, mais la mobilité importante de la bestiole vous permet de vous mettre dans les canalisations que vous aurez au préalable ouvert en arrachant la grille. Et une fois que l'on comprend les rouages, on prend un malin plaisir à se tapir dans l'ombre et tuer les différents humains apeurés.


II. PROGRESSION


Le jeu est un genre de "metroidvania" dans le sens où on commence à poil et on va avoir des pouvoirs qui nous permettent de progresser. Mais ici pas de mini map pour se repérer, le game design étant assez bien fait pour ne pas nous perdre (sauf dans de rares exceptions quand on clean une zone, on revient dans des zones déjà visitées et là c'est un peu compliqué de comprendre où aller). Les pouvoirs sont par exemple une tentacule qu'on peut étendre plus loin que les autres, ressemblant à une toile d'araignée, ce qui nous permettra d'activer des leviers à travers des grilles qu'on ne peut arracher ou traverser. On pourra aussi devenir invisible pendant un cours laps de temps pour échapper aux ennemis et/ou les prendre par derrière. Au final, c'est 6 pouvoirs qui nous permettent de nous amuser à tuer les ennemis de plus en plus récalcitrants.
Il existe quelques objectifs secondaires dans des salles "cachées" qui ne seront pas sur le route de la mission principale. Elles permettent d'obtenir quelques petits avantages. Ces salles sont au nombre de 9, donc autant dire que c'est assez rapide à compléter...


III. GAMEPLAY


La bestiole se manie relativement bien, notamment dans son premier stade, car elle grossira et à son dernier stade c'est un peu une autre histoire, notamment quand on veut rentrer dans des conduits exigües. Cela associé à la relative faiblesse de notre créature face aux balles et surtout au feu, on peut un peu se frustrer sur certains passages. Cependant, le jeu se conclue relativement vite, et cela est préférable car les objectifs restent les mêmes tout au long de l'aventure (trouver des points où "répandre notre biomasse" pour ensuite ouvrir un sas qui nous emmène dans une nouvelle zone et ainsi de suite).


IV. AMBIANCE


Dernier point : l'ambiance. Le jeu est en pixel art assez fin et plutôt beau. Les éclairages et le sound design sont vraiment au top, et on prend un malin plaisir à se cacher et faire peur à nos futures proies. LE point fort du jeu reste les animations de notre créature. C'est un véritable plaisir de la voir évoluer, avec tous ces points d'accroches qui se créés au fur et à mesure de notre avancée, elle fait vraiment viscérale et c'est sans conteste une belle réussite. Cependant le jeu se permettra le luxe de ramer (arrivé 2 fois à des moments où... beaucoup de balles sont tirées).


V. CONCLUSION


En conclusion, Carrion est sympathique, notamment par son principe, mais manque cruellement de folie, surtout dans ses objectifs redondants. Cependant, le titre reste assez agréable à parcourir sur les 4 petites heures de gameplay qu'il propose (et il se paye même le luxe d'un embryon d'histoire). Je recommande pour les curieux ou les détenteurs du XGP ! Après je dois avouer que je ne connais pas le prix public du jeu, mais il ne vaut pas plus de 10€ tant la proposition est limitée.

Adrien_Ligonie
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Nouvelle décennie pour plus de plaisir (mes jeux 2k20)

Le 24 juillet 2020

4 j'aime

Carrion
DrLoutre
7
Carrion

Le jeu indé pour les amoureux d'Alien et The Thing

Bon, on va pas se mentir : Jouer le gentil, c'est sympa mais un poil redondant. Alors parfois jouer le méchant, ça offre une perspective intéressante. C'est la proposition de Carrion, à ceci près...

il y a 2 ans

4 j'aime

Carrion
MadreMiaaa
4
Carrion

Concept effleuré

Il n'y a pas grand chose à retirer de Carrion d'autre que l'évidence du concept et la manière de se mouvoir de la Chose. Le jeu est tellement timide dans ses mécaniques et son level design qu'on...

il y a 2 ans

4 j'aime

Carrion
majrouge
8
Carrion

The Thing Le jeu (non-officiel)

Carrion est un genre de metroidvania assez singulier. Il nous met dans la peau d'une créature dont nous ne savons à peu près rien sinon qu'elle est tenue prisonnière d'un laboratoire dont elle...

il y a 2 ans

3 j'aime

1

Carrion
Adrien_Ligonie
6
Carrion

Le jeu dont vous êtes le méchant

Sincèrement je n'attendais rien de ce jeu. J'avais vu l'annonce de loin, et je ne comptais pas me le faire. Encore une fois, c'est le GamePass qui me permet de toucher à ce jeu. I. PRINCIPE Donc...

il y a 2 ans

4 j'aime

Gears Tactics
Adrien_Ligonie
8

La Guerre Tactique

Pour planter le décor : je suis amoureux des derniers XCOM et les tacticals dans le genre (Mutants Year Zero <3). J'avais donc vraiment vraiment hâte de pouvoir poser mes mains sur ce Gears...

il y a 2 ans

3 j'aime

La Rage au ventre
Adrien_Ligonie
9

Jake The King

Jake Gyllenhall, un peu à la manière de Matthew McConaughey, a commencé sa carrière par des rôles pas forcément très flatteurs, mais à su bien rebondir et enchaîne maintenant les performances et les...

il y a 7 ans

3 j'aime