Vous êtes à la tête d'un studio de jeu vidéo et devez, FORCEMENT, l'amener à la gloire.

Ce qui fait le plus gros charme de Dev Game Story c'est que c'est surtout un jeu terriblement addictif.

Vous connaissez la théorie du "Encore un tour" dans les Civilization ? C'est exactement la même chose avec Game Dev Story, à la sauce "encore un jeu". En effet, à chaque jeu créé, vous aurez envie de relancer la production d'un autre, pour voir si vous pourrez faire un jeu plus fun, récolter de meilleures notes des critiques et in extenso faire de meilleures ventes. Alors on se dit "encore un jeu", et on recommmence encore et encore et encore et ...

Game Dev Story réussit parfaitement la fusion entre la complexité du jeu de gestion et l'accessibilité et la simplicité d'un jeu casual, le tout très bien adapté aux contrôles limités et uniquement tactiles de l'iPhone.

Si beaucoup de phases de jeu peuvent se résumer grossièrement à des barres de progression, sachez que le jeu est loin d'être simpliste. Ainsi, vous devrez embaucher les meilleurs, les former, les faire évoluer en gérant les points d'expérience générés, trouver quel jeu pourra percer sur le marché, acheter des licences pour exploiter une console, participer à des E3-like, promouvoir votre jeu, ... Le tout bourré de graphiques et de statistiques.

Complexe et simple, le jeu propose aussi juste ce qu'il faut de challenge ; faites les mauvais choix et votre boite coulera. Inutile de préciser que les première années seront par moments très difficiles, vous forçant à multiplier les petits contrats d'autres sociétés pour faire vivre votre boite.
Par contre, une fois le succès arrivé, le jeu devient trop simple : dans ma partie actuelle, je peux très bien faire un dating sim avec des animaux, spécial zoophile, et celui-ci finira forcément numéro 1 des ventes.

Enfin, saluons les graphismes super chou du jeu et l'univers geek bourré de références. Entre les "ooooh" attendri quand on observe deux collègues s'entraider sur un problème et les noms de console et de société légèrement changé, l'attention est constante.

Une tuerie, parfaitement adaptée à son support. Dev Game Story mériterait presque un 10.
Rakanishu
9
Écrit par

Le 11 novembre 2010

17 j'aime

4 commentaires

Game Dev Story
Rakanishu
9

Critique de Game Dev Story par Rakanishu

Vous êtes à la tête d'un studio de jeu vidéo et devez, FORCEMENT, l'amener à la gloire. Ce qui fait le plus gros charme de Dev Game Story c'est que c'est surtout un jeu terriblement addictif. Vous...

il y a 12 ans

17 j'aime

4

Game Dev Story
sseb22
9

Jeu dev mon histoire

Après avoir joué pendant 40 années (virtuelles, je vous rassure) durant cette 1ère partie, je vais essayer de m'arracher à mon iPhone le temps d'une critique. Le principe de Game Dev Story est...

il y a 12 ans

13 j'aime

10

Game Dev Story
Coldorak
8

Attention, l'excès de jeux vidéos peut vous transformer en Electronic Farts!

Game Dev Story est moche, mal porté, pas en plein écran, et assez simpliste. Mais ce ne sont pas ses plus gros défauts. Jouer à ce jeu peut provoquer une addiction grave, présentant un gros paquets...

il y a 12 ans

11 j'aime

Piranha 3D
Rakanishu
8
Piranha 3D

Critique de Piranha 3D par Rakanishu

Piranha 3D est une puissante réflexion post-moderniste sur le cannibalisme et la survie. Ou pas. Un petit 8 pour Piranha 3D pour moi, le film ayant parfaitement rempli son cahier des charges à mes...

il y a 12 ans

73 j'aime

30

Frère des ours
Rakanishu
10

Critique de Frère des ours par Rakanishu

Je pourrais dire "Je mets 10 à Frère des Ours car le film est tellement bon que même Phil Collins passe très bien". Mais ce ne serait qu'un bête troll. Il y a une guerre constante dans ma tête entre...

il y a 12 ans

40 j'aime

15

Glee
Rakanishu
8
Glee

Une série rafraîchissante, agréable mais terriblement brouillonne

[Critique de la saison 1, très courte MAJ sur la S2, seule autre que j'ai vu, en fin d'article] Il n'est pas étonnant de voir que le monde des séries tente de faire son High School Musical vu le...

il y a 12 ans

38 j'aime

14