• SensCritique
  • 93Drake_
  • Listes
  • 2018 est derrière nous, 2019 est devant nous et il y a bien des films à découvrir. À travers mes yeux de cinéphiles jusqu'à l'orée de la nuit

2018 est derrière nous, 2019 est devant nous et il y a bien des films à découvrir. À travers mes yeux de cinéphiles jusqu'à l'orée de la nuit

Avatar 93Drake_ Liste de

142 films

par 93Drake_

Le principe de cette liste est simple je vais vous... oh wait, ça fait 3 ans que je suis sur le site et je pense que je n'ai pas besoin de vous expliquer en quoi consiste cette liste. Vous êtes assez intelligent pour comprendre... ou pas

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    C'était demain (1979)

    Time After Time

    1 h 48 min. Sortie : . Aventure, comédie, drame, romance et science-fiction.

    Film de Nicholas Meyer avec Malcolm McDowell, David Warner, Mary Steenburgen

    Malcolm McDowell est excellent dans son rôle et c’est un plaisir de le suivre tout au long de son aventure, l’interprète de Jack fait également parfaitement le taff quand il s’agit d’instaurer un climat d’angoisse. Le discours sur la violence à travers le temps est vraiment intéressant. Malheureusement le film ne sait pas sur quel pied danser en ce qui concerne son genre et va nous faire un petit mélange allant de scène comique à horrifique. Les effets spéciaux sont un peu datés et ça pique les yeux. Le plus gros point faible reste cette romance qui prend un peu trop de place ainsi que cette trop happy ending
    Il en reste pas moins un film divertissant

    6,5
  • Bande-annonce

    Dogville (2003)

    2 h 57 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Lars von Trier avec Nicole Kidman, Paul Bettany, Stellan Skarsgård

  • Bande-annonce

    Il était une fois dans l'Ouest (1968)

    C'era una volta il West

    2 h 55 min. Sortie : . Western.

    Film de Sergio Leone avec Charles Bronson, Claudia Cardinale, Henry Fonda

    Des acteurs au sommet, une histoire saisissante de bout en bout. Des plans iconiques et pour finir une BO qui marquera à jamais les cinéphiles et l’histoire du cinéma. Combo parfait donc +1
  • Bande-annonce

    Les 8 Salopards (2015)

    The Hateful Eight

    2 h 47 min. Sortie : . Thriller et western.

    Film de Quentin Tarantino avec Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh

    Un huis clos captivant, porté par un casting de haute volée. Des dialogues acerbes et parfois cinglants, un mystère qui peu à peu s’épaissit et prend forme. Hémoglobine et humour noir sont au rendez-vous. Le format Panavision 70 mm impressionnant. Seul bémol qui m’empêche de mettre plus ce sont les quelques longueurs ainsi qu’un compositeur légendaire en petite forme. Heureusement la dernière partie est phénoménale. Tarantino frappe encore un grand coup
  • Bande-annonce

    Pour une poignée de dollars (1964)

    Per un pugno di dollari

    1 h 39 min. Sortie : . Western.

    Film de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Marianne Koch, Gian Maria Volontè

    Un premier opus avec une histoire en somme toute simple et des méchants vraiment méchants. Mais voilà c’est diablement efficace et notamment grâce au fringant et charismatique Clint Eastwood qui dézingue avec style et panache
  • Bande-annonce

    ...Et pour quelques dollars de plus (1965)

    Per qualche dollaro in più

    2 h 12 min. Sortie : . Western et action.

    Film de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Gian Maria Volontè

    Un second opus nettement plus maîtrisé au niveau de son intrigue, l’arrivée de Lee Van Cleef y joue pour beaucoup. De vrais gueule d’artistes qui savent comment s’imposer devant la caméra du virtuose Sergio Leone.
  • Bande-annonce

    Le Bon, la Brute et le Truand (1966)

    Il Buono, il Brutto, il Cattivo

    2 h 59 min. Sortie : . Western et aventure.

    Film de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Eli Wallach, Lee Van Cleef

    Troisième et dernier opus de la trilogie du Dollar avec pour toile de fond la guerre de sécession, on assiste à 3 h d’aventure avec des répliques cultes et des scènes d’anthologie. Des personnages avec de fort caractères, il est d’ailleurs difficile de distinguer le bien du mal chez les personnages de Leone. Le long métrage atteint son paroxysme dans un final dantesque et en sueur. Le meilleur des 3, puissant et monumental.
  • Bande-annonce

    Mon nom est Personne (1973)

    Il mio nome è Nessuno

    1 h 56 min. Sortie : . Western et comédie.

    Film de Tonino Valerii avec Terence Hill, Henry Fonda, Jean Martin

    Le petit feel good western bien sympa qui mélange habilement les genres entre le western spaghetti et la comédie. Complètement en marge des autres productions de ce genre, le film réussit son pari notamment grâce à un duo qui fonctionne parfaitement. Terence Hill et son sourire narquois face au merveilleux Henry Fonda qui passe symboliquement la main dans ce long métrage à une nouvelle ère de films et d’acteurs.

    C’est ton siècle, ce n’est plus le mien.
  • Bande-annonce

    La Horde sauvage (1969)

    The Wild Bunch

    2 h 25 min. Sortie : . Western.

    Film de Sam Peckinpah avec William Holden, Ernest Borgnine, Robert Ryan

    Un western qui bénéficie de séquences d’action rondement bien exécutées, l’introduction très sanglante pour l’époque, l’attaque du train ou encore ce final la aussi assez violent. Les 2h25 permettent amplement de proposer un background intéressant à ces hors-la-loi. Pike sort évidemment du lot. On regrettera un protagoniste très en retrait. Ici les gentils se font malmener, alors je peux comprendre la démarche du film. Pike qui joue l’antagoniste/ et en même temps protagoniste. Le film d’ailleurs ne propose pas de héros puisque ceux qui doivent arrêter la bande de Pike sont également d’anciens hors la loi. Le long métrage casse donc les codes à ce niveau-là du western gentil contre méchant. Ce film en fait c’est Suicide Squad mais en 10 fois mieux.
  • Bande-annonce

    Impitoyable (1992)

    Unforgiven

    2 h 11 min. Sortie : . Western.

    Film de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Gene Hackman, Morgan Freeman

    Avec ce film Clint Eastwood veut se prouver à lui-même et au monde entier qu’il n’est qu’un simple homme. Avec ce long métrage Il tente de démystifier cette figure emblématique qu’on a de lui. Il tente de s’en débarrasser et de l’oublier a travers son personnage. Le Kid est le personnage dans lequel on pourrait facilement se retrouver puisqu'il idéalise beaucoup trop William Munny interpréter par Eastwood. Le casting est vraiment fabuleux avec notamment Gene Hackman parfait dans son rôle de salopard. Un beau western avec une belle mise en scène https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/styles/simplecrop1000/public/medias/2017/06/media_159879/reprise-de-impitoyable-de-clint-eastwood-25-ans-et-pas-une-ride%2CM464528.jpg?itok=8_U80oK7
    Le tout accompagné d’une magnifique BO avec son thème principal à la fois très triste mais qui redonne un peu d’espoir en même temps. https://youtu.be/Fa8Q4cJGMKg
  • Bande-annonce

    Big (1988)

    1 h 44 min. Sortie : . Comédie, drame, fantastique et romance.

    Film de Penny Marshall avec Tom Hanks, Elizabeth Perkins, Robert Loggia

    Ce film a été mon premier Tom Hanks qui dans ce film dégage une énergie folle et montre déjà tout l'étendu de son talent. Une œuvre très ancrée dans son époque et qui nous laisse une très belle morale.
    L'enfance est le commencement de l'humanité
  • Bande-annonce

    First Man, le premier homme sur la Lune (2018)

    First Man

    2 h 22 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Claire Foy, Kyle Chandler

    Le trio Chazelle/Gosling et Hurwitz fonctionne toujours autant à merveille. La réalisation est donc impeccable. Toute la partie professionnelle de Neil Armstrong est passionnante à suivre, en ce qui concerne le plan familial on découvre un Neil Armstrong plus sensible. Une partie donc plus intime mais aussi avec beaucoup trop de longueurs selon moi. Ajoutons à cela quelques anachronismes et voilà un joli 7,5/10 pour ma part
  • Bande-annonce

    Leave No Trace (2018)

    1 h 49 min. Sortie : . Drame.

    Film de Debra Granik avec Ben Foster, Thomasin McKenzie, Jeff Kober

    Dans ce film l’absence de réponse est d’autant plus frustrante que le comportement du père, notamment vers la fin. Les 2 personnages nous font part de leur mode de vie, personnellement je suis assez vite rentré dans l’histoire. Des protagonistes touchant, à fleur de peau dont l’empathie chez moi fut présente. Enfin surtout pour la petite. Un beau film mais qui aurait mérité qu’on éclaircisse quelques zones d’ombre.
  • Bande-annonce

    Perfect Blue (1998)

    Pâfekuto Burû

    1 h 21 min. Sortie : . Animation, Épouvante-horreur, thriller et film noir.

    Long-métrage d'animation de Satoshi Kon avec Junko Iwao, Rica Matsumoto, Shinpachi Tsuji

    Un film d’animation qui dénonce assez bien les dessous du star-system. Un long métrage qui nous plonge dans le flou le plus total, entre illusion et réalité. Un aspect du film qui m’a donc complètement retourné. Savoir jouer avec le spectateur est pour moi une grande qualité. Le twist final bien que prévisible pour ma part reste impressionnant. Un thriller psychologique à la fois malsain et psychédélique possédant une mise en scène déstabilisante, onirique et lugubre qui m’a beaucoup tapé de l’œil. La durée permet au métrage d’éviter les longueurs et l’héroïne malmenée devient vite très attachante
  • Bande-annonce

    Captain Fantastic (2016)

    1 h 58 min. Sortie : . Drame, comédie et romance.

    Film de Matt Ross avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George MacKay

    Une belle surprise ! Un road trip rafraîchissant où je suis passé par toutes les émotions. Viggo Mortensen est juste bluffant et hyper touchant dans le rôle du père. Même les enfants sont tous remarquables. Une famille qui prend la vie à contrepied pour avoir cette liberté totale sans se fixer des limites. Un film qui soulève malicieusement et avec intelligence l’éducation de l’enfance ainsi que notre monde très matérialiste. Le réalisateur nous délivre une belle leçon. Un long métrage à l’image de ses personnages, Pétillant, sincère et drôle.
  • Bande-annonce

    Mustang (2015)

    1 h 34 min. Sortie : . Drame.

    Film de Deniz Gamze Ergüven avec Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu, Tuğba Sunguroğlu

    Difficile de ne pas penser à Virgin Suicide tant les 2 films se ressemblent sur bien des aspects mais le film reste globalement bien différent de l’œuvre de Coppola puisqu’il aborde des problématiques liées à la Turquie. Les scènes du film oscillent donc entre légèreté et insouciance jusqu'à des conflits intergénérationnels violents. Le métrage dénonce sans équivoque les atteintes portées à la liberté féminine au profit de la religion. Les 5 actrices incarnent parfaitement et avec beaucoup de naturel leurs personnages. Elles sont libres, déterminées, fougueuses et indomptables. Un petit bijou poignant et qui frappe fort, mais qui surtout nous donne matière à réfléchir sur la condition des femmes dans certains pays.
  • Bande-annonce

    Les Nouveaux Héros (2014)

    Big Hero 6

    1 h 42 min. Sortie : . Animation, action, aventure, comédie et science-fiction.

    Long-métrage d'animation de Chris Williams et Don Hall avec Scott Adsit, Ryan Potter, Daniel Henney

    Revu et toujours aussi cool
  • Bande-annonce

    Délivrance (1972)

    Deliverance

    1 h 50 min. Sortie : . Drame, aventure et thriller.

    Film de John Boorman avec Jon Voight, Burt Reynolds, Ned Beatty

    Spoiler
    Un film aux antipodes de la période Reagan et qui prend donc le contrepied du film survival des années 80. Le héros du groupe affublé d’une force physique se voit dès la fin de la première heure relayée au second plan. Le retour à la réalité est dure. Aussi bien pour le spectateur que pour les personnages. Au final pas de brute épaisse qui s’en sortira par les poings mais des hommes apeurés, piégés et pris au pied du mur qui ne pourront compter que sur un esprit d’équipe et une force mental. L’atmosphère est pesante. Le quatuor d’acteurs excellent permet de rentrer pleinement dans cette aventure cauchemardesque. Le film laisse cependant derrière quelques mystères, un peu dommage.
  • Bande-annonce

    Green Book : Sur les routes du sud (2018)

    Green Book

    2 h 10 min. Sortie : . Drame, biopic et road movie.

    Film de Peter Farrelly avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini

    Même si j’ai passé un bon moment Green Book ne réinvente rien dans le fond puisqu’on y retrouve toutes les similitudes qu’on peut voir dans ce genre de film sur le racisme. Cependant sur la forme le film tente des choses à commencer par ce duo assez insolite et qui deviennent vite très attachants . Le road trip est très rythmé bien qu’au final très anecdotique ( durant 2h c’est à peu près le même schéma)
    Nouvelle ville, problème, résolution.
    Viggo Mortensen est juste génial. La prestation de ce dernier m’a impressionné. La reconstitution est soignée avec une mise en scène classique mais efficace. Le film réussit à la fois à être touchant sans trop l’être pour éviter le larmoyant. Également drôle à certains moments, notamment grâce au réalisateur habitué de comédie.
  • Bande-annonce

    Creed : L'Héritage de Rocky Balboa (2015)

    Creed

    2 h 12 min. Sortie : . Drame et sport.

    Film de Ryan Coogler avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson

    Personne n’en voulait, personne ne l’attendait et Creed nous à tous surpris avec un uppercut magistral et maîtrisé. Stallone réussi un exploit celui de faire renaître une saga que l’ont pensé terminé et de la moderniser avec intelligence et subtilité. Un hommage puissant.
  • Bande-annonce

    Rocky II : La Revanche (1979)

    Rocky II

    1 h 59 min. Sortie : . Drame et sport.

    Film de Sylvester Stallone avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young

    Une suite directe avec son lot de niaiseries cette fois-ci mais une saga avec un grand coeur. Apollo est juste génial et hilarant par moments tellement il en fait des tonnes. On continue de creuser le personnage de Rocky afin de mieux cerner les doutes et les motivations de ce dernier. Une suite clairement moins bonne que son prédécesseur mais une suite efficace.
  • Bande-annonce

    Defendor (2010)

    1 h 41 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Peter Stebbings avec Woody Harrelson, Elias Koteas, Michael Kelly

    Une version bien plus réaliste donc plus dure de Kick ass, il lui manque juste la virtuose de sa mise en scène. On passe quand même un excellent moment avec un Woody Harrelson très convaincant. Un film parodique sur les super héros mais fidèle aux critères. Le repère secret, le sidekick. Le film assume son scénario jusqu’au bout
  • Bande-annonce

    Snatch, tu braques ou tu raques (2000)

    Snatch

    1 h 44 min. Sortie : . Gangster et comédie.

    Film de Guy Ritchie avec Jason Statham, Stephen Graham, Brad Pitt

    Revu note inchangée
    Une succession de répliques et de scènes cultes
    Le rythme est incroyable tellement ça s’enchaîne et s’emboîtent parfaitement
  • Bande-annonce

    Glass (2019)

    2 h 09 min. Sortie : . Thriller.

    Film de M. Night Shyamalan avec James McAvoy, Bruce Willis, Samuel L. Jackson

    Un coup de génie ! Il m’a fallu du temps pour le comprendre. Shyamalan est définitivement revenu ! C’est tellement bon de retrouver les personnages du film Incassable et de les voir interagir avec ceux de Split. La dynamique entre les différents protagonistes est superbement maîtrisée. Une mise en scène pleine d’inventivité. La dualité et la psychologie des principaux personnages sont abordées de la meilleure des manières avec beaucoup de pertinence et de subtilité. Shyamalan déconstruit le mythe autour du super héros pour l’élever à un autre rang qu’on ne verra jamais dans une grosse production. Il clôture cette trilogie si singulière de la plus belle des façons et ceux grâce à un climax fort et une tension qui ne faiblit jamais
  • Bande-annonce

    La Mule (2018)

    The Mule

    1 h 56 min. Sortie : . Drame, gangster et thriller.

    Film de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne

    Eastwood de retour devant la caméra ça fait plaisir et il nous gratifie avec ce Road Trip saisissant de magnifiques paysages de l’Amérique. À l’exact opposé de ses précédents films où ils mettaient en avant ce patriotisme, ici c’est beaucoup plus terre à terre avec une histoire simple mais soignée, de belles prestations notamment Eastwood qui sait comment habiter son personnage et en explorer toutes les coutures. Ce long métrage est une véritable introspection dans une Amérique en pleine mutation. Il aborde de nombreuses thématiques ( la rédemption, ce savoir-vivre, sa place au sein de sa famille, les choix qu’on fait dans sa vie) les scènes avec sa famille sont pour moi les plus réussis, beaucoup de pudeur et d’émotion s’en dégage. Avec ce lien qu’il entretient avec le Cartel il va vivre comme une renaissance petit à petit. Le film est ponctué de scènes touchantes mais aussi d’humour et de dérision. Un petit 7,5 car je n’ai pas été aussi transporté qu’un Grand Torino et que certains stéréotypes sont présents. La partie avec la DEA va certes faire avancer l’intrigue et permettre de faire le lien entre Eastwood et Cooper où les deux personnages sont finalement assez lié par leur « travail » mais pour moi cette partie DEA ne va pas non plus servir l’histoire. Des scènes assez banales quoi ( un chef qui gueule et une enquête qui n’avance pas) bref j’ai quand même passé un excellent moment en somme.
  • Bande-annonce

    Bohemian Rhapsody (2018)

    2 h 14 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Bryan Singer et Dexter Fletcher avec Rami Malek, Lucy Boynton, Gwilym Lee

    Alors je vais commencer par des phrases un peu pompeuses et que pratiquement tout le monde a dit... Rami Malek a ressuscité Freddie Mercury mais j’y peux rien c’est la vérité. Un biopic haletant qui nous entraîne dans la vie mouvementée du chanteur qui ne faisait qu’un avec sa foule. Le reste des acteurs est bien choisi également . Ça croustille d’info qu’on ignorait sur lui et sur le groupe. La séquence finale sur le live Aid est tout bonnement divine. Mais j’en ressors satisfait mais pas ébloui. Ce qui pose problème c’est comment c’est présenté... un schéma classique pour un biopic sur un personnage qui est loin d’être un chanteur ordinaire donc ça pose problème, une mise en scène qui manque de folie et d’audace. Elle aurait dû être raccord avec le style extravagant de Freddie. Il suffit de voir par exemple ce clip https://youtu.be/Od6hY_50Dh0 pour saisir en quelques minutes ce personnage hors du commun. J’ai également relevé quelques incohérences mais rien de bien méchant. Pour tous les fans de Queen évidemment c’est à voir !
    7+ coup de cœur grâce à la performance du brillant Malek qui incarne à la perfection cette légende...bon et j’avoue coup de cœur aussi pour Lucie Boynton
  • Bande-annonce

    Dragons 3 : Le Monde caché (2019)

    How to Train Your Dragon: The Hidden World

    1 h 44 min. Sortie : . Animation, action, aventure, fantasy et jeunesse.

    Long-métrage d'animation de Dean Deblois avec Jay Baruchel, America Ferrera, Gerard Butler

    Voir ma critique
  • Bande-annonce

    Ralph 2.0 (2018)

    Ralph Breaks The Internet

    1 h 53 min. Sortie : . Action, comédie, science-fiction et animation.

    Long-métrage d'animation de Rich Moore et Phil Johnston avec John C. Reilly, Sarah Silverman, Gal Gadot

    Rares sont les suites réussies chez Disney. Ralph 2.0 avait toutes les cartes en mains pour réussir son coup et c’est chose faite grâce à deux talentueux réalisateurs qui ont su comment distribuer ces cartes sans tomber dans le piège ou la facilité d’une suite. On continue d’approfondir les 2 personnages principaux ainsi que leur relation qui atteint ici son paroxysme ou l’amitié est une chose fragile et délicate. Ralph 2.0 avec son sujet et son nouvel univers à un très bon potentiel scénaristique et les réalisateurs l’utilisent à fond et de la meilleure des façons. Le film prend son temps et ce deuxième opus va encore plus loin et surtout pousse le délire encore plus loin. De l’humour comme je l’adore et une BO qui pour le coup a retenu mon attention. J’ai quelques regrets concernant le personnage de Gal Gadot, je m’attendais à un rôle plus consistant. La fin vous laissera un goût amer mais nécessaire quant à l’évolution de nos héros.
    PS : Vanellope best princess
  • Bande-annonce

    Mortal Engines (2018)

    2 h 08 min. Sortie : . Fantastique, science-fiction et aventure.

    Film de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Robert Sheehan, Hugo Weaving

    Peter Jackson : Hey salut mon pote je vais produire un film mais j’ai la flemme de le réaliser ça te dirais de t’en occuper pour moi ?

    Christian Rivers : Bah ouais mais carrément !

    Peter Jackson : Tu vas gérer hein. Non parce que si par exemple je te refile Hugo Weaving au casting, tu vas savoir comment utiliser tout le potentiel de cet incroyable acteur ?

    Christian Rivers : ... oui je gère-t-en fait pas

    Vous savez quoi je pourrais continuer et faire un sketch parce que ce que film c’est un peu ce qu’il représente. Alors outre cette notion de gigantisme et encore on aurait pu faire mieux. Il y a de bons effets spéciaux et donc quelques scènes pas trop mal. Un personnage principal dont je n’ai eu aucune empathie mais après qui n’est pas exécrable pour autant. Concernant le reste bah...c’est vraiment un festival de clichés et de conneries en veux-tu en voilà. Le film est à côté de la plaque sur tout, c’est ridicule à plusieurs moments, bref on n'y croit jamais. Je n'ai pas envie de m’éterniser donc si j’avais un conseil à donner au réalisateur ça serait celui de Homer Simpson qui a dit un jour... tu’as essayé mais t’as échoué, résultat faut jamais rien tenter.
  • Bande-annonce

    My Beautiful Boy (2018)

    Beautiful Boy

    2 h 01 min. Sortie : . Drame.

    Film de Felix van Groeningen avec Steve Carell, Timothée Chalamet, Maura Tierney

    My beautiful boy traite d’un sujet maintes fois évoqué dans de nombreux films, mais de façon plus policé. Steve Carell et Timothée Chalamet sont remarquables et forment un duo père-fils terriblement touchant. Le montage du film est non linéaire, cela est voulu je pense puisque la narration est à l’image des personnages pour mieux les comprendre, à savoir perdu et désorientés. Le film montre les rapports humains d’une famille sous toutes ces coutures face à ce problème terrible sans jamais tomber dans le pathos.