φ Petits meurtres entre ennemis

Avatar -Valmont- Liste de

52 livres

par -Valmont-

Ils sont d'accord sur rien, ou presque.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1851)

    Sortie : 1851. Essai et philosophie.

    Livre de Arthur Schopenhauer

    Un homme d'esprit, dans la solitude la plus absolue, trouve dans ses propres pensées et dans sa propre fantaisie de quoi se divertir agréablement, tandis que l'être borné aura beau varier sans cesse les fêtes, les spectacles, les promenades et les amusements, il ne parviendra pas à écarter l'ennui qui le torture.
  • Apologie de Socrate

    Essai et philosophie.

    Livre de Platon

    Mais voici déjà l'heure de nous en aller, moi pour mourir, vous pour vivre. Qui de nous prend la meilleure direction, nul n'y voit clair, excepté le dieu.
  • Après l'histoire

    Sortie : mai 2007. Essai.

    Livre de Philippe Muray

    Aucune question ne peut plus être posée sur quoi que ce soit, du moment que l'on a établi la victimisation, la diabolisation ou l'ostracisme de ce que l'on entend protéger contre les attaques.
  • Cratyle

    Kratýlos

    Essai et philosophie.

    Livre de Platon

    Quelques-uns appellent le corps le tombeau, σῆμα, de l'âme où elle serait présentement ensevelie.
  • Crépuscule des idoles (1888)

    Götzen-Dämmerung oder wie man mit dem Hammer philosophiert

    Sortie : 1888. Essai et philosophie.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    Dans tous les discours, il y a un grain de mépris. Le langage, semble-t-il, n’a été inventé que pour les choses médiocres, moyennes, communicables. Avec le langage celui qui parle se vulgarise déjà
  • Dante

    Dante : L'esprit pèlerin

    Sortie : . Histoire, essai et biographie.

    Livre de Didier Ottaviani

    Peu nombreux sont ceux qui peuvent parvenir à l'acquisition [du savoir] désirée par tous, et quasiment innombrables sont ceux qui sont empêchés [de l'atteindre], vivant affamés de cette nourriture. Oh bienheureux les rares qui siègent à cette table où l'on mange le pain des anges.
  • De la brièveté de la vie (49)

    De Brevitate vitæ

    Essai et philosophie.

    Livre de Sénèque

    Chacun conduit sa vie à grande allure et souffre de tout attendre du futur et d'être insatisfait du présent.
  • De l'inconvénient d'être né

    Sortie : 1973. Aphorismes & pensées et philosophie.

    Livre de Emil-Michel Cioran

    Sans la faculté d'oublier, notre passé pèserait d'un poids si lourd sur notre présent que nous n'aurions pas la force d'aborder un seul instant de plus, et encore moins d'y entrer. La vie ne paraît supportable qu'aux natures légères, à celles précisément qui ne se souviennent pas.
  • Du destin

    Sortie : . Essai.

    Livre de Cicéron

    Rien ne se fait de rien.
  • Écrits corsaires (1977)

    Scritti corsari

    Sortie : 1977. Essai.

    Livre de Pier Paolo Pasolini

    Aucun centralisme fasciste n’est parvenu à faire ce qu’a fait le centralisme de la société de consommation.

    Le fascisme proposait un modèle, réactionnaire et monumental, mais qui restait lettre morte. Les différentes cultures particulières (paysannes, sous-prolétariennes, ouvrières) continuaient imperturbablement à s’identifier à leurs modèles, car la répression se limitait à obtenir leur adhésion en paroles.
  • En présence de Schopenhauer

    Sortie : . Essai.

    Livre de Michel Houellebecq

    Dans la philosophie de Schopenhauer, il y a peu de place pour la gaité candide. Il lui arrive cependant, avec surprise, de constater l'existante de ces petits moments de bonheur imprévu, ces petits miracles.
  • Entretien avec M. de Sacy sur Epictète et Montaigne (1996)

    Sortie : . Entretien.

    Livre de Blaise Pascal, Jean Mesnard, Nicolás Fontaine

    Je trouve dans Épictète un art incomparable pour troubler le repos de ceux qui le cherchent dans les choses extérieures et pour les forcer à reconnaître qu'ils sont de véritables esclaves et de misérables aveugles; qu'il est impossible qu'ils trouvent autre chose que l'erreur et la douleur qu'ils fuient, s'ils ne se donnent sans réserve à Dieu seul. Montaigne est incomparable pour confondre l'orgueil de ceux qui, hors la foi, se piquent d'une véritable justice; pour désabuser ceux qui s'attachent à leurs opinions, et qui croient trouver dans les sciences des vérités inébranlables.
  • Éthique et infini (1982)

    Sortie : 1982. Entretien et philosophie.

    Livre de Emmanuel Levinas

    Je suis tout seul. C'est donc l'être en moi, le fait que j'existe, mon exister qui constitue l'élément absolument intransitif, quelque chose sans intentionnalité, sans rapport. On peut tout partager entre êtres sauf l'exister. Dans ce sens, être, c 'est s'isoler par l'exister. Je suis monade en tant que je suis.
  • Hobbes - La vie inquiète

    Hobbes La vie inquiète

    Sortie : . Essai et philosophie.

    Livre de Luc Foisneau

    Si l’on prend en considération la grande différence entre les hommes du fait de la diversité de leurs passions, et à quel point certains sont emplis de vaine gloire et espèrent obtenir préséance et supériorité sur leurs semblables, non seulement quand il sont égaux en puissance, mais aussi quand ils sont inférieurs, nous devons absolument reconnaître qu’il soit nécessairement s’ensuivre que ceux qui sont modérés et ne recherchent rien de plus que l’égalité de la nature seront odieusement livrés à la force de ceux qui tenteront de les asservir. Et de là procèdera une défiance générale dans le genre humain, et la crainte mutuelle des uns envers les autres.
  • Hypérion (1797)

    Hyperion oder Der Eremit in Griechenland

    Sortie : 1797. Poésie et roman.

    Livre de Friedrich Hölderlin

    Et c’est pourquoi ils craignent tant la mort, oui, c’est pourquoi, pour mener cette vie de mollusques, ils souffrent toutes les infamies.
  • Interventions 2 (2009)

    Sortie : février 2009. Roman et essai.

    Livre de Michel Houellebecq

    Il faudrait évoquer ici ces rats de laboratoire, soumis par des éthologues sans cœur à d’incessants stimuli contradictoires. Je ne me souviens plus exactement de ce qui leur arrive ; mais, de toute façon, rien de bien réjouissant.
  • Jésus de Nazareth, tome I : Du baptême dans le Jourdain à la Transfiguration

    Sortie : . Essai.

    Livre de Benoît XVI

    La tentation ne nous invite pas directement au mal, ce serait trop grossier.
  • L'Ecclésiaste : Un temps pour tout

    Qôhéléth

    Sortie : juillet 1977. Poésie.

    Livre

    Ce qui a été, c’est ce qui sera ; ce qui est arrivé arrivera encore. Rien de nouveau sous le soleil. Quand on vous dit de quelque chose : « Venez voir, c’est du neuf », n’en croyez rien ; la chose dont il s’agit a déjà existé dans les siècles qui nous ont précédés. Les hommes d’autrefois n’ont plus chez nous de mémoire ; les hommes de l’avenir n’en laisseront pas davantage chez ceux qui viendront après eux.
  • L'Homme en Son Temps et en Son Lieu

    Sortie : . Essai.

    Livre de Bernard Charbonneau

    Le monde actuel s'attaque à l'homme par deux voies apparemment contradictoires : d'une part, en l'attachant à une action et à des biens purement matériels; de l'autre, en privant ce corps sans âme de toute relation profonde avec la réalité.

    L’individu moderne aspire à l’espace; car plus d’espace signifie pour chacun de nous plus de temps, plus de calme et de silence. Mais ce besoin n’est si vif chez quelques-uns que parce que le plus grand nombre s’accumule dans des sociétés surpeuplées et surorganisées : un univers sans espace qu’il faut bien appeler concentrationnaire.
  • La Bible

    Culture & société.

    Livre

    Nu, je suis sorti du sein maternel, nu, j'y retournerai.
  • Laboratoire de catastrophe générale

    Sortie : . Correspondance et essai.

    Livre de Maurice G. Dantec

    La fraternité est faite pour nous imposer tous ces frères que nous n’avons pas choisis. Elle consiste à vouloir fondre dans la gargouille collective toute individualité.
  • La Divine Comédie (1321)

    Divina Commedia

    Sortie : 1321. Littérature & linguistique et poésie.

    Livre de Dante Alighieri

    Tu me rends si content quand tu résous mes doutes,
    que le doute m'est doux autant que le savoir.
  • La Généalogie de la morale (1887)

    Zur Genealogie der Moral

    Sortie : 1887. Philosophie et essai.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    Voir souffrir fait du bien, faire souffrir plus de bien encore – c’est une dure vérité, mais une vieille, puissante, capitale vérité humaine – trop humaine.
  • La Nausée

    Sortie : 1938. Philosophie et roman.

    Livre de Jean-Paul Sartre

    Je sais très bien que je ne veux rien faire : faire quelque chose, c’est créer de l’existence – et il y a bien assez d’existence comme ça.
  • La République

    Politeía

    Sortie : . Essai et philosophie.

    Livre de Platon

    Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
    Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
    Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
    Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
    Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie.
  • La voie des idées de Descartes à Hume

    Sortie : . Essai.

    Livre de Pierre Guenancia

    Je comparerais volontiers nos philosophes à des explorateurs. Chacun d'eux, à sa manière propre, est parti à la découverte d'une région du savoir ou de l'opinion qu'il n'avait pas au départ vocation à connaître.
  • Le Banquet

    Sumpósion

    Essai et philosophie.

    Livre de Platon

    Aussi quand l’être pressé d’enfanter s’approche du beau, il devient joyeux, et, dans son allégresse, il se dilate et enfante et produit; quand, au contraire, il s’approche du laid, renfrogné et chagrin, il se resserre sur lui-même, se détourne, se replie et n’engendre pas; il garde son germe et il souffre. De là vient pour l’être fécond et gonflé de sève le ravissement dont il est frappé en présence de la beauté, parce qu’elle le délivre de la grande souffrance du désir.
  • Le Cosmos et le Lotus

    Sortie : . Essai.

    Livre de Trinh Xuan Thuan

    Pour Platon, le monde changeant, impermanent, éphémère et illusoire, accessible à nos sens, semblable au monde des ombres, n'est qu'une pâle représentation du monde des Idées.
    Or le monde des Idées, "illuminé par le soleil de l'intelligible", est aussi celui où règnent les relations mathématiques, les structures géométriques parfaites.
    Pour moi, les lois physiques résident également dans le monde des Idées, d'où leur caractère immuable et permanent.
  • Le Crépuscule des pensées

    Amurgul gandurilor

    Sortie : 1940. Essai.

    Livre de Emil-Michel Cioran

    La théologie n'a pas encore pu élucider qui est le plus seul : Dieu ou l'homme. Est venue la poésie, et nous avons compris que c'était l'homme..
  • Le Mythe de Sisyphe (1942)

    Sortie : 1942. Essai et philosophie.

    Livre de Albert Camus

    Cancer cette pince dormante. Enchère du temps restant.
  • 1
  • 2