Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Robert Wise - Le touche à tout

Avatar Docteur_Jivago Liste de

16 films

par Docteur_Jivago

Portrait de Robert Wise : http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr/index.php?pk=10578

Réalisateur à la très longue filmographie, il m'a pour l'instant impressionné par sa capacité à s'attaquer à divers genres avec brio (S-F, film noir, aventure, western, comédie musicale, frisson ...) et il me tarde de découvrir la suite de sa filmographie vu les grandes expériences qu'il m'a procuré à ce jour.

14 films vus sur 39 réalisés.

Note allant de 4 / 10 (Mademoiselle Fifi) à 9 / 10 (Nous avons gagné ce soir, Marqué par la Haine et Le Jour où la terre s'arrêta)

Classement :

1) Marqué par la Haine (9 / 10)
2) Nous Avons gagné ce soir (9 / 10)
3) Le jour où la terre s'arrêta (9 / 10)
4) Les Rebelles de Fort Thorn (8 / 10)
5) West Side Story (8 / 10)
6) Star Trek, le film (8 / 10)
7) La Maison du Diable (8 / 10)
8) La Canonnière du Yang-Tse (8 / 10)
9) Le Récupérateur de cadavres (7 / 10)
10) Né pour tuer (7 / 10)
11) Ciel rouge (6 / 10)
12) La maison sur la colline (6 / 10)
13)La malédiction des hommes-chats (5 / 10)
14) Mademoiselle Fifi (4 / 10)

Priorités : Rooftops, Brève rencontre à Paris, Femmes coupables, Cette nuit ou jamais ...

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • La malédiction des hommes-chats (1944)

    The Curse of the cat People

    1 h 10 min. Sortie : . Fantastique.

    Film de Robert Wise et Gunther von Fritsch avec Ann Carter, Simone Simon, Kent Smith

    Sans être vraiment mauvais, La Malédiction des hommes-chats est assez décevant, Wise ne mettant pas en place une ambiance vraiment prenante et puissante et son oeuvre manque clairement d'émotion. Il semblerait aussi que le film ait été produit pour de mauvaises raisons, La Féline n'avait pas besoin de suite et mélanger quelques personnages du film de Tourneur avec cette nouvelle histoire se révèle plus maladroit qu'autre chose.
  • Mademoiselle Fifi (1944)

    1 h 09 min. Sortie : . Drame.

    Film de Robert Wise avec Alan Napier, Helen Freeman, Jason Robards Sr.

    Si le talent de Wise n'est pas à remettre à cause, cette adaptation est bien trop convenue, sans émotion et trop courte pour en tirer quelques choses d'intéressants. Il y a aussi la sensation qu'à aucun moment la production ne s'est mise à la hauteur de l'ambition, et c'est bien dommage car le contexte était plutôt passionnant, tout comme le projet sur le papier.
  • Le Récupérateur de cadavres (1945)

    The Body Snatcher

    1 h 18 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Robert Wise avec Rita Corday, Boris Karloff, Henry Daniell

    Le jeune Robert Wise se montre inspiré derrière la caméra pour faire de cette adaptation de Robert Louis Stevenson une oeuvre assez mémorable, et en signant The Body Snatcher, il exploite bien le cadre de cette époque et la si fascinante ère Victorienne, ainsi que les liens entre la médecine et un fossoyeur macabre.
  • Né pour tuer (1947)

    Born to Kill

    1 h 32 min. Sortie : . Film noir et drame.

    Film de Robert Wise avec Claire Trevor, Lawrence Tierney, Walter Slezak

    Wise se montre surtout efficace avec Born to Kill, orchestrant son récit d'une main de maître pour mieux faire ressortir la noirceur, violence et ambiguïté des personnages. À noter qu'il créa un petit scandale à sa sortie, notamment dans la description amorale que le futur metteur en scène de West Side Story fait de ses personnages.
  • Ciel rouge (1948)

    Blood on the Moon

    1 h 28 min. Sortie : . Western.

    Film de Robert Wise avec Robert Mitchum, Barbara Bel Geddes, Robert Preston

    Si Blood on the Moon se révèle souvent maladroit, il n'en reste pas moins intéressant à plus d'un titre, notamment grâce à ce mélange des genres plutôt bien orchestré par Robert Wise malgré une fin décevante, ainsi qu'un Robert Mitchum, comme souvent, impérial et sachant apporter profondeur et complexité à son personnage.
  • Bande-annonce

    Nous avons gagné ce soir (1949)

    The Set-Up

    1 h 13 min. Sortie : . Film noir, sport et drame.

    Film de Robert Wise avec Robert Ryan, Audrey Totter, George Tobias

    Nous avons gagné ce soir se révèle être une petite perle de film noir, à la fois intense, puissante et réaliste, bénéficiant de la maestria de Robert Wise et du talent de Robert Ryan. On sent la violence de l'uppercut, la mélancolie de l'âme humaine et une vie qui bascule quitte à plus se fragiliser. Une très grande oeuvre.
  • Bande-annonce

    Les Rebelles de Fort Thorn (1950)

    Two Flags West

    1 h 32 min. Sortie : . Drame, romance, guerre et western.

    Film de Robert Wise avec Joseph Cotten, Linda Darnell, Jeff Chandler

    Passionnants et touchants portraits d'hommes face à la guerre, des idéaux et dilemmes que tout cela implique, Two Flags West permet à Robert Wise d'aborder la Guerre Civile américaine et d'y mettre en avant l'opposition entre les deux camps, puis face aux indiens et en fait ressortir la pertinence et l'émotion.
  • La maison sur la colline (1951)

    The House on Telegraph Hill

    1 h 33 min. Sortie : 1951. Drame.

    Film de Robert Wise avec Fay Baker, Gordon Gebert, Richard Basehart

    Si The House on Telegraph Hill bénéficie de tout le savoir-faire de Robert Wise, il n'en reste pas moins une oeuvre noire plutôt anecdotique, pas désagréable mais jamais à la hauteur du projet de base. Un bon Wise, mais en mode mineur.
  • Bande-annonce

    Le Jour où la Terre s'arrêta (1951)

    The Day the Earth Stood Still

    1 h 32 min. Sortie : . Drame, science-fiction et thriller.

    Film de Robert Wise avec Michael Rennie, Patricia Neal, Hugh Marlowe

    En signant Le Jour où la Terre s'arrêta, Robert Wise propose une oeuvre passionnante sur l'humain, ses peurs et sa nature, symbolisant la Guerre Froide sur le territoire américain par une possible invasion extraterrestre. Captivante de bout en bout, rempli d'idées, efficace ou simplement passionnant, on se laisse facilement embarquer dans cette aventure humaine, maîtrisée d'une main talentueuse par Robert Wise, et jouée par de formidables comédiens.
  • Destination Gobi (1953)

    1 h 30 min. Sortie : . Aventure.

    Film de Robert Wise avec Richard Widmark, Don Taylor, Max Showalter

    Destination Gobi représente surtout une curiosité, un film qui manque d'ambition par rapport à son sujet mais qui reste orchestré avec efficacité et savoir-faire, sachant être suffisamment bien rythmé pour éviter tout ennui, le tout étant emmené par de bons comédiens, Richard Widmark en tête.
  • Les Rats du désert (1953)

    The Desert Rats

    1 h 28 min. Sortie : . Action, aventure, drame et guerre.

    Film de Robert Wise avec Richard Burton, James Mason, Robert Newton

    Si Robert Wise ne transcende jamais vraiment son sujet avec Les Rats du Désert, il n'en reste pas moins un minimum efficace et propose une oeuvre intrigante, sublimant d'intéressants portraits humains portés par d'immenses interprètes, Richard Burton en tête.
  • Bande-annonce

    Marqué par la haine (1956)

    Somebody Up There Likes Me

    1 h 53 min. Sortie : . Biopic, drame et sport.

    Film de Robert Wise avec Paul Newman, Pier Angeli, Everett Sloane

    Comme un uppercut en pleine poire, Marqué par la Haine vient confirmer l'immense talent de Paul Newman, Robert Wise et du Hollywood de ce temps-là, proposant une charge émotionnelle et une plongée immersive dans une époque pas si lointaine mais révolue et semblant si loin.
  • Bande-annonce

    West Side Story (1961)

    2 h 32 min. Sortie : . Policier, drame, comédie musicale et romance.

    Film de Jerome Robbins et Robert Wise avec Natalie Wood, Richard Beymer, Russ Tamblyn

    Séances de cinéma (1 salle)
    Avec ses mémorables chorégraphies, musiques, le sens du rythme et son émotion, l'oeuvre remportera un immense succès (dont 10 oscars, avec ceux de meilleur film et réalisateur) et c'est plutôt mérité, n'ayant rien perdu de son charme aujourd'hui et se révélant être à la hauteur de sa réputation, porté par le talent de Wise et la magnifique Natalie Wood.
  • Bande-annonce

    La Maison du diable (1963)

    The Haunting

    1 h 52 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Robert Wise avec Julie Harris, Claire Bloom, Richard Johnson

    Non, Robert Wise n'a pas besoin d'effets spéciaux en tous genres pour créer la peur et le frisson, quelques regards, effets sonores, décors ou pensées subjectives suffissent et il laisse le soin à l'imagination du spectateur pour faire le reste. Brillant.
  • Bande-annonce

    La Canonnière du Yang-Tsé (1966)

    The Sand Pebbles

    3 h 02 min. Sortie : . Aventure, romance et guerre.

    Film de Robert Wise avec Steve McQueen, Richard Attenborough, Richard Crenna

    La Canonnière du Yang-Tse est tout simplement un beau et grand film d'aventure, sachant être intelligent, captivant de bout en bout, avec quelques touches d'émotion et passionnant, le tout emmené par un immense (comme toujours) Steve McQueen.
    Une très belle réussite.
  • Bande-annonce

    Star Trek, le film (1979)

    Star Trek: The Motion Picture

    2 h 12 min. Sortie : . Aventure et science-fiction.

    Film de Robert Wise avec William Shatner, Leonard Nimoy, DeForest Kelley

    Loin de ce à quoi je m'attendais, c'est une bien belle et agréable surprise que ce premier opus de la saga Star Trek. Contemplatif et intelligent, il est mené d'une main de maître par un Robert Wise qui nous fait admirer la fascination et la beauté de l'espace au son de la très belle bande originale de Jerry Goldsmith et d'une émotion inattendue.