Saison Séries 2014/2015

Avatar Vivienn Liste de

163 séries

par Vivienn

Saison 2011/2012 - http://www.senscritique.com/liste/Saison_Series_2011_2012/741704
Saison 2012/2013 - http://www.senscritique.com/liste/Saison_Series_2012_2013/734413
Saison 2013/2014 - http://www.senscritique.com/liste/Saison_Series_2013_2014/308699
Saison 2014/2015
Saison 2015/2016 - http://www.senscritique.com/liste/Saison_Series_2015_2016/885117

Bilan(s) de la saison : http://www.senscritique.com/liste/Saison_2014_2015_Top_10_Series/739566

Liste en constante construction.

J'ai choisi comme date de "début de saison" le mois de juin environ (la distinction entre une série de cette saison et de la saison précédente est laissée à mon appréciation, des séries débutées fin mai pourront en faire partie). Toute série dont le premier épisode sortira après cette date et que je verrai fera donc partie de cette liste. Contrairement à la saison passée, les animés japonais ne sont pas compris dans cette liste (je fais néanmoins des listes chaque saison pour ceux-ci).

Les premières séries sont celles que j'ai terminé, les autres celles qui sont en cours de visionnage.

Meilleurs épisodes de la saison pour le moment (classés, non-exhaustif, hors séries documentaire) :

The Leftovers 1x10
It's Always Sunny In Philadelphia 10x04
The Leftovers 1x03
Satisfaction 1x01
THe 100 2x16
Halt and Catch Fire 1x09
The Man in the High Castle 1x01
Homeland 4x09
Hell on Wheels 4x07
The Affair 1x10
The Knick 1x07
Utopia 2x01
Homeland 4x10
BoJack Horseman 1x08
The Strain 1x08*

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Archer (2009)

    25 min. Première diffusion : . Fantastique, comédie, animation et action.

    Dessin animé de Adam Reed avec H. Jon Benjamin, Judy Greer, Amber Nash

    Archer - Saison 6
    (Adam Reed ○ FX - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Probablement l'une des saisons les plus faibles de la série, il est peu évident de passer après "Archer Vice" mais globalement cette saison 6 comporte plusieurs épisodes peu drôles voir ratés, malgré de petites pépites comme d'habitude avec "Archer". L'ouverture finale dans la lignée de la saison 5 laisse de grands espoirs pour la suite, cependant. Ça reste très drôle et dans le haut du panier des comédies US actuelles.

    Note : 6/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x05
    Recommandation : C'est South Park qui rencontre OSS117, avec un zeste de Mad Men et d'Arrested Development. Tentez pour voir !
  • Bande-annonce

    Ascension (2014)

    1 h 25 min. Première diffusion : . 1 saison. Science-fiction et mini-série.

    Série de Philip Levens avec Alain Dahan, Andre Bedard, Andreas Apergis

    Ascension - Mini-série
    (Philip Levens ○ Syfy - 6 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Ascension capte l'attention, et il est évident que Syfy a le mérite d'être l'une des seules chaînes à proposer des concepts de science-fiction assez novateurs à la télévision. On finit ces trois parties sans trop s'ennuyer, et plutôt curieux de savoir où veut nous mener cette série - si la suite est confirmée. Des scènes réussis à l'intensité impressionnante, de bonnes idées, mais une exécution globalement ratée. Dommage. Il aurait été intéressant de voir ce que tout ce beau monde aurait donné sur une autre chaîne. Ou au cinéma.

    Note : 4/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Amateurs de SF retro et de scénarios à rebondissements, n'en attendez tout de même pas trop.
  • Bande-annonce

    Better Call Saul (2015)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Policier et drame.

    Série de Vince Gilligan et Peter Gould avec Bob Odenkirk, Jonathan Banks, Rhea Seehorn

    Better Call Saul - Saison 1
    (Vince Gilligan, Peter Gould ○ AMC / Netflix - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Better Call Saul c’est beaucoup de choses et finalement trop peu d’accomplissements. Gilligan reproduit un schéma nouveau mais très prévisible : s’enchaînent arnaques, flashbacks, plaidoyers, tentatives de rédemptions et twists relationnels brutaux. Sans doute est-ce ce qu’on redoutait le plus : la facilité, l’absence de prises de risques, des gimmicks scénaristiques déjà bien connus. Mettre au profit un tel génie de la narration au profit d’un show aussi inconséquent, c’est dommage, et si Gilligan veut vraiment nous convaincre avec ce spin-off, il faudra mettre les bouchées doubles l’année prochaine. Avant que l’on ne perde confiance.

    Note : 6/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x02, 1x03, 1x06
    Recommandation : Si vous avez vu Breaking Bad, surement un must-see.
  • Bande-annonce

    Big Time in Hollywood, FL (2015)

    22 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie.

    Série de Dan Schimpf et Alex Anfanger avec David Pressman, Betsy Sodaro, Beth Dover

    Big Time in Hollywood, FL - Saison 1
    (Dan Schimpf, Alex Anfanger ○ Comedy Central - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) La comédie américaine dans ce qu’elle peut avoir de plus régressif, mais en même temps de plus novateur. Big Time est une excellente surprise dont la douce bêtise des scénaristes se retrouve mise en avant par un casting survolté et une inventivité formelle plus que bienvenue. Un plaisir coupable ? Pas vraiment, parce que derrière cette façade vulgaire se cache une intelligence du dialogue digne des plus grands. Déjà culte.

    Note : 8/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x01, 1x03, 1x09, 1x10
    Recommandation : Amateurs d'humour limite à la Always Sunny.
  • Bande-annonce

    Black Mirror (2011)

    1 h. Première diffusion : . 4 saisons. Science-fiction, thriller et drame.

    Série de Charlie Brooker avec Toby Kebbell, Rory Kinnear, Hayley Atwell

    Black Mirror - Christmas Special
    (Charlie Brooker ○ Channel 4 - 1 épisode)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    "White Christmas" est sans aucun doute le meilleur épisode de la série, très belle réussite aux thèmes variés et tous traités avec une grande finesse. Jon Hamm crève l'écran, les réflexions sont là, et surtout on remarque la série gagne en subtilité. Intelligent et plutôt terrifiant, la conclusion (même si prévisible) étant à ce titre vertigineuse.

    Note : 9/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Si vous aimez l'anticipation, "Black Mirror" est fait pour vous.
  • Bande-annonce

    Black Sails (2014)

    55 min. Première diffusion : . 4 saisons. Drame et action.

    Série de Robert Levine et Jonathan E. Steinberg avec Toby Stephens, Luke Arnold, Toby Schmitz

    Black Sails - Saison 2
    (Robert Levine, Jonathan E. Steinberg ○ Starz - 10 épisode)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Alors certes, Black Sails possède toujours un rythme un peu trop lent, mais elle parvient à complexifier ses storylines et écrire au fur et à mesure un background très intéressant pour ses têtes d’affiches. Violente, sans pitié, elle prend même parfois des airs de Game of Thrones détendu, les effets chocs en moins. Starz et Michael Bay, dans leur démarche de proposer des séries historico-badass à la frontière constante du guilty pleasure, frappent un grand coup en proposant non seulement ce qui est sans doute la série la plus grisante de la chaîne, mais aussi l’un des feuilletons grands spectacles les plus divertissants du moment. Les attentes se sont en tout cas multipliées.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 2x09, 2x10
    Recommandation : Si vous aimez les pirates, les trahisons et les coups bas, le tout sur une mer bleu ciel et sous un soleil brillant.
  • Bande-annonce

    Bloodline (2015)

    1 h. Première diffusion : . 3 saisons. Thriller et drame.

    Série de Glenn Kessler, Todd A. Kessler et Daniel Zelman avec Angela Winiewicz, Frank Hoyt Taylor, Eliezer Castro

    Bloodline - Saison 1
    (Glenn & Todd A. Kessler, Daniel Zelman ○ Netflix - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Famille et cicatrices de l’enfance sont au cœur de Bloodline. Chaque événement, chaque scène, semblent mener jusqu’aux trois derniers épisodes magistraux, d’ors et déjà l’un des plus grands arcs scénaristiques de l’année. Tragédie psychologique aux accents de thriller, de polar et de drame familial, la nouvelle production Netflix est une belle claque qui, si elle ne déborde pas nécessairement d’originalité, aura su nous proposer l’une des œuvres les plus maîtrisées des derniers années, parvenant à surprendre, à émouvoir, et à distiller un suspense délicat, certes exigeant, mais non moins tétanisant. Il y a bien quelques défauts et autres intrigues moins intéressantes, mais en ciblant un public plus réfléchi, Bloodline se classe comme l’une des nouveautés les plus prometteuses de 2015, préparant un envisageable futur chef d’œuvre. Les ressources et les preuves sont là, il n’y a plus qu’à passer le cap du second acte. Monumental.

    Note : 8/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x11, 1x12, 1x13
    Recommandation : Si un rythme lent ne vous effraie pas et si vous aimez les histoires bien écrites et bien illustrées.
  • Bande-annonce

    BoJack Horseman (2014)

    25 min. Première diffusion : . 5 saisons. Comédie, drame et animation.

    Dessin animé de Raphael Bob-Waksberg avec Will Arnett, Aaron Paul, Amy Sedaris

    BoJack Horseman - Saison 1
    (Raphael Bob-Waksberg ○ Netflix - 12 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) "BoJack Horseman" peine dans un premier temps à surprendre. La première partie de la saison est à la fois propre techniquement, très sarcastique et intelligente sur l’industrie Hollywoodienne, mais peine vraiment à impliquer le spectateur. C’est avec les épisodes sept et huit, qui fonctionnent ensemble, que la série parvient enfin à se trouver une vraie voix. Si "BoJack Horseman" est très drôle, elle ne déclenche pas des fous rires – cependant, ce manque est rattrapé par une jolie manière de gérer la rupture de ton (on passe d’une vanne sexiste vaseuse à une réflexion pessimiste sur le sens de la vie) et surtout un message très critique et parfaitement amené sur de nombreux sujets liés à l’"usine à stars" qu’est Hollywood.

    Note : 6/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x08, 1x11
    Recommandation : Amateurs de satire sociale vulgaire et de Archer-like, vous trouverez votre bonheur, mais aussi ceux en quête de comédie parvenant à gérer magnifiquement la rupture de ton.
  • Bande-annonce

    Bosch (2015)

    50 min. Première diffusion : . 4 saisons. Policier et drame.

    Série de Michael Connelly avec Titus Welliver, Jamie Hector, Amy Aquino

    Bosch - Saison 1
    (Michael Connelly, Eric Overmyer ○ Amazon - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Bosch est un cop-show correct mais qui se noie malheureusement dans la masse : il n’a ni la portée d’un The Wire, ni la passion d’un The Killing, ni la cruauté d’un The Shield. On suit juste cet enquêteur plutôt atypique, autour duquel gravitent des visages brouillons, dans son quotidien de flic, entre ses problèmes de famille, son passé qui revient le hanter et les bad guys qu’il poursuit. Bref, un vrai potentiel, notamment du côté de l’équipe créative, mais de grosses tares : Bosch a besoin d’un dialoguiste, d’un philosophe et d’un casting plus solide. En revoyant ainsi ses ambitions à la hausse, on tiendrait peut-être le nouveau cop show prestigieux de cette décennie. Correct mais peu mémorable.

    Note : 5/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x01, 1x04
    Recommandation : En quête d'un bon cop show qui ne soit pas un formula-show bête et méchant ? "Bosch" est faite pour vous !
  • Bande-annonce

    Brooklyn Nine-Nine (2013)

    25 min. Première diffusion : . 4 saisons. Comédie, policier et action.

    Série de Daniel J. Goor et Michael Schur avec Andy Samberg, Melissa Fumero, Andre Braugher

    Brooklyn Nine-Nine - Saison 2
    (Daniel J. Goor, Michael Schur ○ FOX - 23 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Cette saison 2 commence très fort, avec des épisodes se classant parmi les plus mémorables de la série, mais rapidement, malheureusement, l’ennui pointe son nez. Des passages faiblards ponctués de temps en temps par une scène très drôle, les personnages – à l’exception notable du Capitaine Holt – tournant rapidement en rond, s’enfermant dans une écriture répétitive qui peine à faire évoluer caractères et enjeux. Brooklyn 99 est typiquement l’exemple d’une série pas très bien écrite mais qui brille de par l’alchimie régnant entre les différents membres de son casting. Les scénaristes n’ont aucun mal à les faire interagir entre eux, mais c’est là le plafond qualitatif de la série, qui ne parvient ni à transcender son humour, ni même à faire énormément rire – à peine une ou deux fois par épisode. La conclusion de cette saison 2 qui voit le départ de l’un de ses personnages principaux – probablement le meilleur, qui plus est – est à la fois inquiétante (la solidité de la structure sera-t-elle menacée ?) et encourageante : Brooklyn 99 va devoir se réinventer et sera dès septembre, dans tous les cas, un minimum rafraîchissante, coupant une routine mise en place depuis le pilote. Un deuxième acte plutôt décevant : si ses glorieuses aînées nous avait habitué à une première saison un peu facile pour ensuite s’envoler dès l’année suivante, Brooklyn 99 continue méthodiquement son chemin, sans s’améliorer, et même sans vraiment régresser. C’est juste que le plaisir de la découverte s’est envolé, et il va désormais être nécessaire de trouver quelque chose à faire ou à écrire si elle veut conserver l’intérêt du spectateur à long terme.

    Note : 5/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 2x01, 2x05, 2x22
    Recommandation : Fans de cop-shows un peu barrés et de gentille satire en mode The Office.
  • Bande-annonce

    Chasing Shadows (2014)

    42 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller, policier, mini-série et drame.

    Série de Rob Williams avec Reece Shearsmith, Noel Clarke et Alex Kingston

    Chasing Shadows - Mini-série
    (Rob Williams ○ ITV - 4 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Pff. Les séries anglaises m'agacent. Surtout les séries policières. Elles durent toutes 3/4 épisodes, et une fois que t'en avis deux ou trois, tu les as toutes vues (à quelques exceptions près). "Chasing Shadows" c'est un sous-Broadchurch (déjà que c'est pas bien folichon), jusque dans ses personnages, mélangé avec un procédural US bien raté, condensé sur 4 épisodes aussi inintéressants les uns que les autres. Heureusement que y a Reece Shearsmith pour remonter le niveau, parce que sinon... A éviter.

    Note : 3/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Fans de séries policières anglaises à la Broadchurch.
  • Bande-annonce

    Community (2009)

    25 min. Première diffusion : . 6 saisons. Comédie.

    Série de Dan Harmon avec Joel McHale, Danny Pudi, Alison Brie

    Community - Saison 6
    (Dan Harmon ○ Yahoo - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Objet de culte par excellence, on est bien sur tristes de devoir dire au-revoir à Greendale. Et malgré qu’on puisse regretter que la série n’ait pas toujours été du même niveau, cette excellente conclusion n’aurait pas eu le même impact si elle n’avait pas été précédée de trois saisons d’une qualité plus que discutables. C’est là le génie de Dan Harmon et de ses scénaristes : faire de ses erreurs, de ses défauts, de ses faux pas et de sa gloire passée une composante même de sa diégèse, de sa portée incroyable en tant qu’objet télévisuel. On en viendrait presque à croire que la saison 4 était un coup de bluff, que cette annulation était une illusion, que tout ce qui est arrivé à Community depuis tout ce temps était prévu depuis le départ. Une leçon d’écriture sérielle.

    Note : 6/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 6x03, 6x13
    Recommandation : Fans d'humour méta et de refs culturelles à gogo.
  • Bande-annonce

    Bienvenue chez les Huang (2015)

    Fresh Off the Boat

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie.

    Série de Nahnatchka Khan avec Constance Wu, Randall Park, Hudson Yang

    Fresh Off the Boat - Saison 1
    (Nahnatchka Khan ○ ABC - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Fresh Off the Boat n’est pas la sitcom du siècle mais est un vrai bol d’air frais dans le registre très éculé des comédies familiales : après un Blakc-ish agaçant et un Modern Family en grande perte de vitesse depuis quelques saisons, voir un tel potentiel comique que celui de Fresh Off the Boat – même si inégal suivant les épisodes – est une vraie promesse de télévision. Casting en or massif, ton acerbe parfois assez surprenant, mais aussi une bande-son hip hop inattendue absolument démentielle, on tient ici l’un des immanquables des nouveautés networks de la saison. Avec en prime l’un des meilleurs écrans-titres depuis des années.

    Note : 6/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Si vous voulez découvrir une sitcom familiale grand public qui change (un petit peu).
  • Bande-annonce

    Galavant (2015)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Fantastique, aventure et comédie.

    Série de Dan Fogelman avec Joshua Sasse, Timothy Omundson, Vinnie Jones

    Galavant - Saison 1
    (Dan Fogelman ○ ABC - 8 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Ça a le mérite d'être fun. Un peu anecdotique, mais clairement délirant dans son élan parodique assez surprenant chez ABC. Le casting est très bon, les chansons à l'humour grinçant aussi, les gags font mouche. On rigole, mais rien de bien inoubliable pour le moment. Ça reste réussi et vu sa durée très courte (8 épisodes), il serait dommage de passer à côté.

    Note : 5/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x06, 1x08
    Recommandation : Amateurs de comédies musicales Disney-like et de parodies sous acides.
  • Bande-annonce

    Game of Thrones (2011)

    55 min. Première diffusion : . 8 saisons. Fantastique, drame et action.

    Série de David Benioff et D.B. Weiss avec Peter Dinklage, Lena Headey, Emilia Clarke

    Game of Thrones - Saison 5
    (David Benioff, D.B. Weiss ○ HBO - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Tragédie sur la religion et sur la difficulté des responsabilités, cette saison 5 de Game of Thrones aura reçu de nombreuses critiques imméritées. La série s’est trouvé un rythme de croisière, et il est clair qu’en réécrivant les livres de Martin à leur sauce, le duo de showrunners a fait l’erreur de recentrer les personnages autour de quelques intrigues pas forcement égales en qualité. A trop vouloir réunir les arcs, ils ont fini par perdre cet esprit choral qui faisait tout le charme des précédentes saisons. En espérant que ce ne soit que passager, et même si l’émerveillement s’est atténué, le plaisir est toujours intact.

    Note : 8/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x05, 1x08, 1x10
    Recommandation : Est-ce vraiment nécessaire ?
  • Bande-annonce

    Getting On (US) (2013)

    30 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie, drame et médical.

    Série de Will Scheffer et Mark V. Olsen avec Carrie Preston, Mel Rodriguez, Laurie Metcalf

    Getting On (US) - Saison 2
    (Will Scheffer, Mark V. Olsen ○ HBO - 6 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Déjà l'an dernier, Getting On avait impressionné par son humour grinçant sur fond de drames quotidiens. Cette saison 2 est toujours aussi bonne, toujours aussi juste : gênante, dérangeante touchante, cette petite production venue tout droit de la chaîne HBO est encore une fois passée injustement inaperçue. Pourtant Getting On est sans doute l'une des meilleures dramédies de la chaîne depuis un moment, plus sensitive qu'un Looking et bien plus fine qu'un Hello Ladies. A voir absolument, elle le mérite.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 2x03, 2x06
    Recommandation : Si vous l'aimez l'humour grinçant saupoudré de sentimentalisme intelligent.
  • Bande-annonce

    Grace et Frankie (2015)

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie et drame.

    Série de Howard J. Morris et Marta Kauffman avec Jane Fonda, Lily Tomlin, Sam Waterston

    Grace and Frankie - Saison 1
    (Howard J. Morris, Marta Kauffman ○ Netflix - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Après avoir passivement enchaîné les treize épisodes, on ne retient pas grand-chose de Grace and Frankie à part un sentiment de déception amère. Une comédie pas loin d’être idiote, très calibrée et déjà vue, jamais drôle, jamais touchante, ni inventive ni originale : non, c’est un énorme raté sur de nombreux aspects. Certains apprécieront sans doute, mais il faudra faire fi d’une écriture désuète et dépassée, et surtout de la fâcheuse impression d’avoir déjà été confronté à toutes les situations théoriquement comiques présentées ici. Le talent en moins.

    Note : --/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x04, 1x05
    Recommandation : Si vous aimez les comédies pas drôles mais pas mal foutues.
  • Bande-annonce

    Halt and Catch Fire (2014)

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Christopher Cantwell et Christopher C. Rogers avec Mackenzie Davis, Lee Pace, Kerry Bishe

    Halt and Catch Fire - Saison 1
    (Christopher Cantwell, Christopher C. Rogers ○ AMC - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Au terme de sa saison 1, Halt and Catch Fire a déjà su se trouver un public. Avec son générique de taré, sa reconstitution excellente qui n'empiète pourtant pas sur une intrigue fascinante sur fond de guerre civile capitaliste - on tient sans doute l'une des meilleures séries de l'année, et au passage la meilleure série de la chaîne depuis Rubicon, voir Breaking Bad. Alors savoir que la série risque fortement d'être annulée ne peut qu'attrister au plus au point - on finit sur l'impression qu'on a vu qu'une infime partie du potentiel de la série. Et c'est comme ça que commencent tous les chefs d'oeuvre.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x01, 1x09, 1x10
    Recommandation : A voir pour les fans de Mad Men, ceux qui ont grandi dans les 80s et les férus d'informatique.
  • Bande-annonce

    Hell on Wheels (2011)

    45 min. Première diffusion : . 5 saisons. Western, drame et action.

    Série de Joe Gayton et Tony Gayton avec Anson Mount, Colm Meaney, Common

    Hell on Wheels - Saison 4
    (John Wirth ○ AMC - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Meilleure saison pour le moment. Bien écrite, puissante, surprenante - "Hell on Wheels" semble avoir enfin, après trois saisons à se chercher, trouvé son ton. Si seulement on avait pu avoir des épisodes de cet acabit dès le départ... Ce n'est pas encore parfait, mais cette quatrième saison n'est pas loin de faire de la série de la fratrie Gayton un véritable must-see. En espérant que l'ultime saison 5 soit du même niveau.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 4x05, 4x07, 4x09
    Recommandation : Fans de western, lancez-vous. Mais ne pas s'attendre au nouveau Deadwood.
  • Bande-annonce

    Homeland (2011)

    55 min. Première diffusion : . 5 saisons. Policier, drame et action.

    Série de Alex Gansa, Gideon Raff et Howard Gordon avec Claire Danes, Mandy Patinkin, Rupert Friend

    Homeland - Saison 4
    (Howard Gordon, Alex Gansa ○ Showtime - 12 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Après deux saisons à traîner en longueur malgré quelques coups de génie (le 2x05 et le 3x11 par exemple), "Homeland" est revenue au plus haut cette année (malgré la fin de la saison 3 qui aurait pu déboucher sur la saison de trop). Intense, passionnante, fascinante, on pense évidemment à "24" dans cette narration à cent à l'heure sur fond de géopolitique. L'arc du 4x06 au 4x10 est fantastique et contient quelques uns des meilleurs épisodes de l'année. Dommage que l'épisode final soit chiant, ennuyeux et plutôt inutile. Mais tout ça reste très prometteur pour la suite.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 4x09, 4x10
    Recommandation : Amateurs de "24", on se rapproche beaucoup des aventures de Jack Bauer par moments.
  • Bande-annonce

    Houdini (2014)

    1 h 10 min. Première diffusion : . 1 saison. Historique, drame et mini-série.

    Série de Uli Edel et Nicholas Meyer avec Adrien Brody, Kristen Connolly, Evan Jones

    Houdini - Mini-série
    (Nicholas Meyer ○ History - 2 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Affreusement débile. En gros on survole juste l'histoire d'Houdini, la série ne développe aucun personnage ni aucune scène, c'est juste une suite de "tours de magie" et de "rencontres" commentées par la voix off de Brody. De ce côté là c'est ce qu'on peut faire de pire en terme de biopic. C'est l'équivalent d'une page Wikipedia presque. Et c'est pas tout, parce que même niveau mise en scène / interprétations c'est ridicule et poussif... surjoué, sans parler de cette affreuse bande-originale en mode "film d'action" (qui m'a rappelé les pires passages de "Insaisissables"), une espèce de volonté de moderniser son histoire en installant un suspense en carton qui n'a au final aucune espèce d'importance parce qu'on en a strictement rien à foutre des personnages.
    Affreux.

    Note : 2/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Les fans de "Insaisissables". C'est à dire des gens qui ne connaissent pas le bon goût.
  • Bande-annonce

    House of Cards (2013)

    55 min. Première diffusion : . 6 saisons. Policier et drame.

    Série de Beau Willimon avec Robin Wright, Kevin Spacey, Michael Kelly

    House of Cards - Saison 3
    (Beau Willimon ○ Netflix - 13 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    C'est bien meilleur que la saison 2. Notamment parce qu'au lieu de passer son temps à constamment montrer au combien Underwood est un monstre, la série s'est beaucoup plus focalisé sur des sujets (géo)politiques, et ce à merveille (en trouvant un sous-texte social assez passionnant). Les épisodes de la visite de Petrov et du débat sont à ce titre de vraies merveilles d'écriture et de mise en scène. Reste que c'est toujours aussi dommage que la série s’embarrasse d'intrigues secondaires un peu handicapantes (tout ce qui tourne autour de Doug en fait...), sans parler que l'absence de vrai climax donne l'impression que pas grand chose n'avance. Cette saison 3 de House of Cards ne fait pas dans la nouveauté mais reste très solide et montre en tout cas que la série en a encore sous le coude. Peut mieux faire.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 3x03, 3x05, 3x11, 3x12
    Recommandation : Si vous voulez voir ce qu'aurait donné un cross-over entre Dexter et The West Wing.
  • Bande-annonce

    Inside No. 9 (2014)

    30 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie, Épouvante-horreur et drame.

    Série de Steve Pemberton et Reece Shearsmith avec Steve Pemberton, Reece Shearsmith, Tim Key

    Inside n°9 - Saison 2
    (Steve Pemberton, Reece Shearsmith ○ BBC2 - 6 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    C'est comme l'an dernier. Pas d'évolution qualitative, du très bon et du plus mauvais, la série avance en dents de scie et je me surprends à apprécier des épisodes pourtant décriés et à ne pas comprendre le succès critique d'autres. Beau coup de cœur pour l'épisode sur SOS Détresse.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 2x01, 2x03, 2x04
    Recommandation : Amateurs d'humour noir bien british.
  • Intrusion (2015)

    50 min. Première diffusion : . 1 saison. Thriller.

    Série de Florent Meyer, Quoc Dang Tran et Frédéric Azémar avec Jonathan Zaccaï, Judith El Zein, Marie Kremer

    Intrusion - Mini-série
    (Frédéric Azemar, Quoc Dang Tran, Florent Meyer ○ Arte - 3 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Intrusion a ses travers, ses défauts et ses limites. Mais elle est remarquable en deux points : l’accomplissement de sa démarche, d’une part, fascinante et envoutante, mais aussi, d’autre part, sa place très intéressante sur le petit écran français. Alors que les productions de genre nationales peinent à percer dans les salles obscures, bien souvent à cause de leur qualité plus que discutable, voir le fantastique se faire une place de choix sur une chaîne comme Arte est en soi un beau message d’espoir. L’Echelle de Jacob rencontre Enemy dans un chalet alsacien : de quoi passer se passionner pendant un peu plus de deux heures devant une très agréable surprise.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x01, 1x02
    Recommandation : Amateurs de films de genre mystérieux.
  • Bande-annonce

    Philadelphia (2005)

    It's Always Sunny in Philadelphia

    25 min. Première diffusion : . 10 saisons. Comédie.

    Série de Glenn Howerton et Rob McElhenney avec Charlie Day, Glenn Howerton, Rob McElhenney

    It's Always Sunny in Philadelphia - Saison 10
    (Rob McElhenney ○ FXX - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    "Always Sunny" nous livre l'une de ses meilleures saisons depuis des années. Une saison 10 riche en épisodes déjà cultes, en tentatives ambitieuses de repousser la forme de la série encore plus loin. Les personnages sont plus fous que jamais, c'est démentiel, jouissif, complètement unique. Indispensable.

    Note : 9/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 10x04
    Recommandation : Du "Seinfeld sous acides", comme dirait l'autre.
  • Bande-annonce

    Le Bureau des Légendes (2015)

    55 min. Première diffusion : . 4 saisons. Thriller et drame.

    Série de Eric Rochant avec Mathieu Amalric, Artus, Mathieu Kassovitz

    Le Bureau des Légendes - Saison 1
    (Eric Rochant ○ Canal+ - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Le Bureau des Légendes est une tragédie politique profondément ancrée dans son époque, sur laquelle elle possède un recul quasiment inédit. Bien plus que de livrer un témoignage intense du monde mouvementé des services secrets, Rochant nous offre le portrait labyrinthique de l’homme mystérieux et insondable qui lui sert de personnage principal, revisitant par la même occasion autant le genre en lui-même que la figure iconique de la femme fatale. Et quand le thriller intergouvernemental se transforme en voyage paranoïaque au milieu des menaces terroristes, du conflit syrien, du nucléaire iranien, du paternalisme américain et même des vestiges du colonialisme, la création de Rochant intègre avec classe le prestigieux panthéon de la télévision française. On apprécierait que cela arrive plus souvent.

    Note : 7/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x02, 1x09, 1x10
    Recommandation : Si vous aimez les fictions d'espionnage réaliste à la Le Carré ou Les Patriotes.
  • Legends (2014) (2014)

    45 min. Première diffusion : . Thriller, policier, drame et action.

    Série de Mark Bomback et Howard Gordon avec Brad Pennington, Josh Randall, Jamie Elman

    Legends - Saison 1
    (Jeffrey Nachmanoff, Howard Gordon, Mark Bomback ○ TNT - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Renouvelée pour 2015 malgré des audiences limites, Legends n'a toujours pas convaincu. A moins d'un changement radical de direction créative, l'intérêt que l'on pouvait éprouver pour le show a grandement diminué à chaque épisode. Mystérieuse puis ennuyeuse, les promesses n'ont clairement pas été tenues et on ne peut que pleurer qu'un tel projet avec Sean Bean en tête d'affiche soit si ridiculement mal utilisé. Bon pour un night time sur TF1.

    Note : 3/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Aux fans de thrillers d'infiltration / espionnage et d'histoires sur le dédoublement d'identité.
  • Bande-annonce

    Looking (2014)

    30 min. Première diffusion : . 2 saisons. Comédie et drame.

    Série de Michael Lannan avec Jonathan Groff, Frankie Alvarez, Murray Bartlett

    Looking - Saison 2
    (Michael Lannan ○ HBO - 10 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    Une excellente seconde saison qui réussi là où la première avait échoué : impliquer émotionnellement le spectateur. Un ou deux épisodes en deçà mais globalement très réussi, visuellement sublime, bien plus universelle que l'an dernier dans ses thèmes et l'intelligence de leur traitement. "Looking" est une série qui grandit très bien, et j'espère que HBO lui donnera une troisième saison. Car elle le mérite. Bien plus que "Togetherness".

    Note : 8/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 1x02, 1x07, 1x10
    Recommandation : Pour ceux qui regrettent "Queer as Folk" même si l'ambiance est clairement différente.
  • Bande-annonce

    Mad Men (2007)

    50 min. Première diffusion : . 7 saisons. Drame.

    Série de Matthew Weiner avec Jon Hamm, Elisabeth Moss, Vincent Kartheiser

    Mad Men - Saison 7B
    (Matthew Weiner ○ AMC - 7 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Une page se tourne. L’influence qu’a eue Mad Men ne peut se mesurer : elle est gigantesque. Tant dans le simple cadre télévisuel que dans la représentation qu’elle invoque. Un modèle d’écriture, d’intelligence, de finesse, capturant l’émotion avec une tendresse et une retenue que très peu d’autres œuvres peuvent se vanter d’user. La série de Weiner est une œuvre complète, cohérente, vertigineuse et intimiste, dont la perfection est à la digne mesure de sa conclusion inattendue et brillante, à l’orée de la métaphore, dont la teneur, la division, l’ambivalence et l’incertitude qu’elle procure l’ont déjà fait entrer dans la légende. Presque comme un carrousel dont on ne profiterait que d’un tour trop bref. Un chef d’œuvre s’en va, et l’on pourrait simplement conclure qu’en dépeignant une époque depuis longtemps révolue, Weiner en a profondément marqué une autre. Inoubliable.

    Note : 10/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : 7x12, 7x13, 7x14
    Recommandation : TOUS.
  • Bande-annonce

    Manhattan Love Story (2014)

    22 min. Première diffusion : . 1 saison. Romance et comédie.

    Série de Jeff Lowell avec Analeigh Tipton, Jake McDorman, Nicolas Wright

    Manhattan Love Story - Saison 1
    (Jeff Lowell ○ ABC - 4 épisodes)
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

    ▬ TERMINÉE
    (voir ma critique) Au début ça allait, puis les personnages ont commencé à m'agacer, et arrivé au quatrième épisode les audiences ont fait que la série a été annulée et déprogrammée. Le casting est pas trop mal, mais à part deux ou trois scènes j'ai pas dû lâcher beaucoup de sourires, encore moins de rires. La comédie romantique c'est déjà-vu et donc casse-gueule, "Manhattan Love Story" n'innove en rien et c'est donc sans grande surprise que ça ne fonctionne pas. Inutile.

    Note : 3/10
    ♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦
    Meilleurs épisodes : --
    Recommandation : Pour les romantiques qui ne cherchent pas d’œuvres très complexes ni très originales.