Couverture Anéantir

Anéantir

(2022)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 1
  2. 0
  3. 2
  4. 6
  5. 13
  6. 19
  7. 20
  8. 27
  9. 9
  10. 2
  • 99
  • 5
  • 180
  • 27

En 2027, Paul Raison soutient le candidat de la majorité pour l'élection présidentielle. Une description du monde qui nous entoure abordant des sujets aussi divers que l'amour, la mort, la société contemporaine...

Match des critiques
les meilleurs avis
Anéantir
VS
"Mourir seul, c’est pire que tout. Et puis, il y a les gens qui sont aimés jusqu’au dernier jour"

Anéantir est le huitième roman de Michel Houellebecq. Lors de la lecture de L'extension du domaine de la lutte il y a près de 20 ans, Michel Houellebecq incarnait la révélation littéraire que j'attendais, il m'aurait presque donné envie de "prendre la plume" si je n'avais pas déjà été gagné par un dilettantisme irréversible, encouragé par ma vie professionnelle ennuyeuse mais surtout définitivement décourageante à bien des égards....

18 16
Avatar Timothé Epelbaum
5
Timothé Epelbaum
La fin d’une œuvre ?

Je ne pense pas qu’un roman doive être pertinent, original, novateur, ni même cohérent. En revanche, je pense qu’un roman doit être utile. Pour moi - et c’est triste à dire, considérant l’admiration que je porte à Houellebecq - Anéantir est un livre inutile.Je ne crois pas non plus que ce soit une œuvre-somme comme beaucoup l’ont dit. C’est surtout une œuvre fainéante, qui ne termine jamais les lignes narratives entamées, qui se perd en circonvolutions bavardes et parfois assez... Lire l'avis à propos de Anéantir

2

Critiques : avis d'internautes (13)

Anéantir
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La ligne claire

Michel Houellebecq est à la littérature ce qu’Hergé fut au dessin : l’inventeur de la ligne claire. C’est ce qui contribue à son succès : une compréhension de l’intrigue, des lieux, des attitudes immédiate. Un vocabulaire concis mais puissant. Quitte à filer des métaphores graphique, il y a aussi du Miyazaki dans les rêves merveilleusement racontés du héros. J’ai l’impression que pour la... Lire l'avis à propos de Anéantir

1
Avatar Duffray
9
Duffray ·
Découverte
Vivre dans un monde absurde

Au fond, avant de commencer Anéantir, il faudrait ne rien avoir lu de Houellebecq auparavant et partir à l'abordage sans préjugés, vierge de tout sentiment sur l'auteur. Mais en même temps, ce livre plutôt "soft" n'existerait pas sans ses antécédents littéraires et, plus largement, l'image qu'il renvoie, plutôt "hard." Anéantir a beau être un roman plus apaisé et moins radical que ses... Lire la critique de Anéantir

9
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·
Des adieux à la raison ?

Il est difficile de définir un livre aussi riche qu’Anéantir en quelques mots. On est obligé d’inventer une catégorie bizarre : un thriller… politico-familial ? Socio-politico-familial ? Familialo-socio-politique ? Peu importe, il y a beaucoup de choses dans Anéantir : une enquête sur des attentats aussi mystérieux que spectaculaires, une élection présidentielle, des... Lire la critique de Anéantir

2
Avatar Le Jardin des Idées
7
Le Jardin des Idées ·
L'amour sauve

La publication d’un nouveau roman de Michel Houellebecq est un événement qui fait toujours couler beaucoup d’encre. Tous les médias parlent du livre, qui pour se désoler que l’on puisse accorder autant de crédit à un auteur peu talentueux et dont les romans transpirent la misogynie, qui pour porter aux nues cet écrivain qui n’en fini plus de pondre des romans exceptionnels – Michel... Lire la critique de Anéantir

2 1
Avatar Cédric Moreau
9
Cédric Moreau ·
Critique de Anéantir par lireaulit

C’est quoi cette eau tiédasse que nous sert Houellebecq avec ce pavé de 730 pages très classe qui se la pète un peu et dont 200 pages de moins n’auraient pas été de refus ? Allez, je fais la fine bouche parce qu’il y a tout de même de beaux passages mais on a sacrément perdu en vigueur : où sont passés sa verve satirique, son mordant, sa causticité ? On l’a connu plus drôle !... Lire l'avis à propos de Anéantir

3 4
Avatar lireaulit
7
lireaulit ·
Toutes les critiques du livre Anéantir (13)