Vampire originelle

Avis sur Carmilla

Avatar Kissed-by-fire
Critique publiée par le

Si vous ne connaissez pas Carmilla, il s’agit du premier roman de vampires, en 1872, 25 avant le célèbre Dracula de Bram Stoker. Lorsque j’en ai eu connaissance, j’ai donc absolument voulu le lire.

C’est maintenant chose faite !

Même si ça date un peu, l’histoire reste assez moderne et se lit très rapidement, d’autant plus que c’est plus une longue nouvelle qu’un roman. En plus, le texte est libre de droit, je vous le met donc en pdf en bas de l’article (bon, ça ne fait pas tourner les librairies, mais le libre accès à la culture, c’est bien aussi!)

Comme dans Dracula, on trouve une ambiance gothique avec une jeune fille, Laura, qui vit dans une château isolée au fin fond d’une grande forêt Autrichienne. Lorsqu’un carrosse arrive et se renverse, Carmilla, qui était à l’intérieur, est obligée de rester au château quelques temps.

Les deux jeunes filles se lient d’amitié rapidement, chacune heureuse de trouver une compagne de son âge. Leur fascination grandit tandis que dans les alentours une étrange maladie se répand, touchant les jeunes femmes de langueur avant de les tuer.

Certains vous parleront de saphisme, ce n’a pas été mon sentiment. De la sensualité, certes, mais que je trouve compréhensible. Carmilla veut séduire, c’est dans sa nature. Quant à Laura, elle est séduite, parce qu’elle sous l’influence de Carmilla, mais aussi tout simplement parce qu’elle heureuse d’avoir une amie à qui parler, quelqu’un qui pour la première fois la place sur un piédestal.

En tout cas, j’ai beaucoup apprécié cette courte lecture que je conseille à tous ceux qui s’intéressent aux histoires de vampires. On est bien loin des mythes actuels et j’ai simplement regretté que ça soit si court !

Et voilà Carmilla, si vous voulez découvrir ce petit roman !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 228 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Kissed-by-fire Carmilla