Couverture De la nature

De la nature

(traduction Alfred Ernout)

De rerum natura

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 2
  3. 0
  4. 3
  5. 7
  6. 19
  7. 43
  8. 75
  9. 54
  10. 29
  • 232
  • 21
  • 323
  • 10

Édité par Cicéron, ce poème est l'exposé le mieux formulé des courants matérialistes de l'Antiquité. Lucrèce présente le système d'Épicure, mais aussi, sans doute, une large part de la philosophie de Démocrite dont aucun texte ne nous est parvenu. Critique de la religion et des superstitions,...

Critiques : avis d'internautes (5)
De la nature
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un des maitres du matérialisme philosophique

« De la nature » est une formidable révélation et constitue pour moi un parfait prolongement aux rares textes connus au final assez austères d’Epicure. J’ai trouvé la matérialisme radical de Lucrèce et son refus des religions particulièrement actuel et en phase avec le monde occidental moderne même si celui-ci n’est pas encore parvenu à se débarrasser de la peur de la mort....

Avatar Thomas Harnois
10
·
Le renouveau épicurien

Lucrèce s'attache, dans cette oeuvre, à transmettre en vers la pensée d'Epicure. Il explique ainsi à son lecteur et patron, Memmius, les démonstrations de ce philosophe grec : tout ce qui existe est composé de minuscules corps indestructibles de formes variables (les atomes) et de vide. Les atomes, en s'unissant, forment toutes chose ; le vide qui compose les éléments ainsi créés permet leur... Lire l'avis à propos de De la nature

Avatar Stesichore
8
Stesichore ·
Etre curieux du monde...

J'ai enfin lu ce bouquin étonnant, qui va un peu faire figure de grand patriarche tutélaire de ma petite liste de science. Écrit un siècle avant notre ère, "De la Nature " est une compilation étonnante (et en vers !) des pensées d'un homme qui observe la nature et essaie de créer un peu de sens dans un univers mystérieux, où la présence de dieux ineptes et nombreux ne fait qu'obscurcir les... Lire l'avis à propos de De la nature

4 9
Avatar nostromo
10
nostromo ·
Découverte
La vie est rien d'autre?

La perception de l'infiniment petit selon Lucrèce n'est qu'un rai de lumière permettant aux particules élémentaires de se réunir et de se repousser sans aucune affinité originelle. Les particules se meuvent, s'entrechoquent, s'unissent et se séparent uniquement formatées par le hasard de rencontres ne possédant aucune signification. L'infiniment petit, nombre Pi aléatoire... Lire l'avis à propos de De la nature

1 1
Avatar convivio
8
convivio ·
Toutes les critiques du livre De la nature (5)