Top des meilleurs livres de philosophie

Quels sont les meilleurs livres de philosophie ? Nietzsche, Spinoza, Rousseau Descartes et bien d'autres forment cette liste de livres à découvrir si vous voulez approcher la philosophie par les grands ...

Afficher plus

262 membres ont répondu

Ainsi parlait Zarathoustra
8
1.

Ainsi parlait Zarathoustra (1885)

(traduction Georges-Arthur Goldschmidt)

Also sprach Zarathustra : Ein Buch für Alle und Keinen

Sortie : 1885. Essai, Philosophie, Poésie

livre de Friedrich Nietzsche

Résumé : Ainsi parlait Zarathoustra est une œuvre philosophique magistrale. Elle a bouleversé la pensée de l'Occident. « Nietzsche démolit, il sape », disait Gide. Il remet définitivement l'homme en question. Poète-prophète, Zarathoustra se retire dans la montagne et revient parmi les hommes pour leur parler. Sa leçon essentielle : « Vouloir libère. » Son leitmotiv : rejeter ce qui n'est pas voulu, conquis comme tel, tout ce qui est subi. C'est le sens du fameux : « Deviens celui que tu es. » La vertu est souvent le droit du plus faible, elle paralyse tout, désir, création et joie. Le surhomme nietzschéen est celui qui a la plus grande diversité d'instincts qui s'opposent puissamment mais qu'il maîtrise.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Friedrich Nietzsche

- Les meilleurs livres allemands

- Les meilleurs livres de développement personnel

- Les livres les plus incompréhensibles

- Les livres qui changent la vision du monde

- Les meilleurs livres du XIX° siècle

- Les livres qui ne peuvent se lire qu'en format papier

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les livres à emporter dans les forêts de Sibérie

- Les livres les plus souvent relus

- Les meilleurs livres humanistes

Le Prince
7.7
2.

Le Prince (1532)

(traduction Jacques Gohory)

De Principatibus

Sortie : 1532 (Italie). Essai, Philosophie, Politique & économie

livre de Nicolas Machiavel

Résumé : «Après que le duc eut occupé la Romagne, il trouva que le pays était plein de larcins, de brigandages et d'abus de toutes sortes : il pensa qu'il était nécessaire pour le réduire en paix de lui donner un bon gouvernement. À quoi il proposa messire Remy d'Orque, homme cruel et expéditif. Celui-ci en peu de temps remit le pays en tranquillité et union. Mais ensuite Borgia, estimant qu'une si excessive autorité n'était plus de saison, voulut montrer que, s'il y avait eu quelque cruauté, elle n'était pas venue de sa part, mais de la mauvaise nature du ministre. Prenant là-dessus l'occasion au poil, il le fit un beau matin, à Cesena, mettre en deux morceaux, au millieu de la place, avec un billot de bois et un couteau sanglant près de lui. La férocité de ce spectacle fit le peuple demeurer en même temps content et stupide.»

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de géopolitique

- Les meilleurs livres de sciences humaines

- Les meilleurs livres italiens

- Les meilleurs livres humanistes

- Les meilleurs livres du Moyen Âge

- Les livres qui changent la vision du monde

- Les meilleurs livres de moins de 200 pages

- Les meilleurs livres de développement personnel

- Les meilleurs livres d'histoire (essais)

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

L'Éthique
8.2
3.

L'Éthique (1677)

Ethica Ordine Geometrico Demonstrata

Sortie : 27 décembre 1993 (France). Essai, Philosophie

livre de Baruch Spinoza

Résumé : Le livre aborde les thématiques de Dieu, de l’âme, des passions, du conatus, de la servitude de l'homme et de ses moyens pour accéder à la liberté.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres du XVII° siècle

- Les meilleurs livres humanistes

La République
7.5
4.

La République

(traduction Georges Leroux)

Politeía

Sortie : 22 juin 2016 (France). Essai, Philosophie

livre de Platon

Résumé : Tel un Shakespeare de la philosophie, Platon a produit ici comédies, violences, sublimes aperçus, que retient au sol l'ironie de Socrate, les bouffonneries même (le Juste est 729 fois plus heureux que le tyran ; l'eugénisme est lié au chiffre 12 960 000...). La République jette le lecteur dans un fleuve d'Amazonie, un fleuve des mots aux fresques renouvelées, insolites, sans berge repérable, où donc il se plonge comme dans un Déluge de jouvence, ballotté, happé, roulé, perdant le souffle parfois, irrité et incapable de s'arrêter de lire - sur la divinité, sur soi, sur la vie politique, bien sûr, de façon terriblement actuelle et folle en même temps - amarré il restera cependant à ce point de passion et de raison, le désir, le désir du Meilleur..

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres sur l'art

- Les meilleurs livres de l'Antiquité

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

Méditations métaphysiques
6.9
6.

Méditations métaphysiques (1641)

Meditationes de Prima philosophia

Sortie : 1647 (France). Essai, Philosophie

livre de René Descartes

Résumé : « Tout ce que j'ai reçu jusqu’à présent pour le plus vrai et assuré, je l'ai appris des sens, ou par les sens : or j'ai quelquefois éprouvé que ces sens étaient trompeurs, et il est de la prudence de ne de fier jamais entièrement à ceux qui nous ont une fois trompés. » (in Première méditation) Cette édition des Méditation reprend la traduction faite à partir du texte latin, publié en 1641, par le duc de Luynes et revue par Descartes avant sa première édition française en 1647. Le livre se compose de six Méditations suivies des Réponses aux objections. Ces dernières avaient été sollicitées par Descartes « pour faire que tout ce en quoi le lecteur pourrait trouver de la difficulté, se trouve éclairci par mes réponses. » (in Lettre à Mersenne, 21 janvier 1641).- Philosophe et scientifique, Descartes (1596-1650) a développé une philosophie nouvelle fondée sur le « doute méthodique » assorti d'une exigence théorique et pratique de rationalité. Le cartésianisme inaugure une philosophie du sujet et influencera toute la philosophie européenne du XVIIe siècle.

Aussi présent dans :

- Les livres les plus incompréhensibles

- Les meilleurs livres du XVII° siècle

Le Gai Savoir
8.2
7.

Le Gai Savoir (1882)

(traduction Henri Albert)

Die fröhliche Wissenschaft

Sortie : 1882 (Allemagne). Essai, Philosophie

livre de Friedrich Nietzsche

Résumé : Écrit entre 1881 et 1887, publié une première fois en 1882, dans une version incomplète, repris et parachevé ensuite, Le Gai Savoir confirme et renforce le radicalisme nietzschéen. Les grands thèmes de sa réflexion sont désormais parvenus à leur pleine maturité. L’idéal, la nécessité de l’héroïsme en philosophie, l’analyse de la décadence, mais aussi le principe de l’éternel retour, le mythe de Zarathoustra, la connaissance, la religion : c’est un véritable bréviaire du « nietzschéisme » qui apparaît au fil des pages.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Friedrich Nietzsche

- Les meilleurs livres de développement personnel

- Les meilleurs livres humanistes

- Les meilleurs livres du XIX° siècle

- Les meilleurs livres allemands

Du contrat social
7
8.

Du contrat social (1762)

Sortie : 1762 (France). Essai, Philosophie

livre de Jean-Jacques Rousseau

Résumé : Le Contrat Social de Rousseau établit qu'il faut un pacte sur l'égalité et la liberté entre citoyens et que chacun d'eux l'approuve.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres du XVIII° siècle

- Les meilleures introductions de livres

- Les meilleurs livres humanistes

- Les livres qui ne peuvent se lire qu'en format papier

Le Banquet
7.4
9.

Le Banquet

Sumpósion

Essai, Philosophie

livre de Platon

Résumé : Le Banquet est l'un des textes les plus célèbres de Platon, dont l'influence s'exercera durablement sur la réflexion occidentale. Rédigé aux alentours de 380 av. J.-C., il met en scène plusieurs interlocuteurs. Sujet du débat : l'amour. Thèses et conceptions s'affrontent, jusqu'à finalement délimiter l'espace même à partir duquel la chose amoureuse sera désormais pensée. Une fois de plus, Platon se révèle aux sources de nos manières de voir et de concevoir le monde. Lire Le Banquet pour s'initier à ce qu'aimer veut dire.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de l'Antiquité

- Les meilleurs livres mythologiques

- Les meilleurs livres érotiques

- Les meilleurs livres sur l'homosexualité

Critique de la raison pure
7.3
10.

Critique de la raison pure (1781)

(traduction Jules Barni révisée)

Kritik der reinen Vernunft

Sortie : 12 septembre 1990 (France). Essai, Philosophie

livre de Emmanuel Kant

Résumé : La Critique de la raison pure est le théâtre d'un retournement de perspective sans précédent dans l'histoire de la pensée. Il consiste très exactement en ceci : Kant pense d'abord la finitude, ensuite l'Absolu ou la divinité. La finitude, le simple fait que notre conscience soit limitée par un monde extérieur à elle, par un monde qu'elle n'a pas produit elle-même, est le fait premier, celui dont il faut partir pour aborder toutes les autres questions de la philosophie. C'est à partir de cette finitude qu'il convient de penser Dieu ou l'Absolu, et non l'inverse. Conséquence ultime de ce renversement : la prétention à connaître l'Absolu se trouve relativisée par rapport à l'affirmation initiale de la condition limitée de l'homme. La connaissance "métaphysique" va être dénoncée par Kant comme illusoire, parce que hors de portée de l'homme.

Aussi présent dans :

- Les livres les plus incompréhensibles

- Les meilleurs livres du XVIII° siècle

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les meilleurs livres avec un twist final

- Les livres qui ne peuvent se lire qu'en format papier

Le Mythe de Sisyphe
7.6
11.

Le Mythe de Sisyphe (1942)

Sortie : 1942 (France). Essai, Philosophie

livre de Albert Camus

Résumé : «Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide.» Avec cette formule foudroyante, qui semble rayer d'un trait toute la philosophie, un jeune homme de moins de trente ans commence son analyse de la sensibilité absurde. Il décrit le «mal de l'esprit» dont souffre l'époque actuelle : «L'absurde naît de la confrontation de l'appel humain avec le silence déraisonnable du monde.»

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres d'Albert Camus

- Les meilleurs livres du XX° siècle

Discours de la méthode
6.7
12.

Discours de la méthode (1637)

Sortie : 1637 (France). Essai, Philosophie

livre de René Descartes

Résumé : Manifeste de la philosophie cartésienne, le Discours de la méthode (1637) est tout à la fois le récit d'un cheminement intellectuel et l'illustration magistrale d'un projet : fonder l'unité des sciences et constituer une science universelle. Foyer d'une ?uvre foisonnante, le Discours revendique les droits de la raison contre toute tradition et toute autorité. C'est pourquoi il assigne à la philosophie une tâche : s'élever à la certitude. La présente édition, augmentée d'un dossier, entend mettre en évidence le jeu de résonances qui relie le Discours aux autres textes de Descartes.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres du XVII° siècle

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

Manuel d'Epictète
7.6
13.

Manuel d'Epictète (125)

(traduction Pierre Hadot)

Enkheiridion Epiktetou

Sortie : 0125 (Empire romain). Essai, Philosophie

livre de Arrien et Épictète

Résumé : 24 textes du Manuel d'Epictète présentés ici, qui forment à eux seuls, un petit traité de sagesse à l'usage de tous.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de développement personnel

- Les meilleurs livres de l'Antiquité

Pensées à moi-même
7.9
14.

Pensées à moi-même (180)

(traduction Cyril Morana)

Ta eis heauton

Sortie : 7 septembre 2005 (France). Philosophie, Aphorismes & pensées

livre de Marc-Aurèle

Résumé : Comment atteindre le bonheur ? Pour le stoïcisme, cela passe par la sérénité, l’impassibilité, face aux événements tristes ou angoissants de la vie.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de développement personnel

- Les meilleurs livres de l'Antiquité

- Les meilleurs livres humanistes

- Les meilleurs livres épistolaires

Les Essais
7.6
15.

Les Essais (1595)

Sortie : 1595 (France). Essai, Philosophie

livre de Michel de Montaigne

Résumé : Il fut gentilhomme, propriétaire terrien, voyageur, maire de Bordeaux, courtisan, négociateur au service de ses rois. Il fut aussi un lecteur éclairé, l'auteur d'un livre unique, et pendant plus de vingt ans, sur plus de mille pages, le bâtisseur de sa propre image, celle d'un homme retiré, jouissant d'un exil intérieur propice à l'exercice du jugement. C'est dans l'espace qui s'étend entre ces deux figures, l'homme à cheval et l'homme de papier, qu'il faut appréhender Les Essais. Montaigne est à l'Humanisme ce que le franc-tireur est aux troupes régulières : on ne le trouve jamais là où on l'attend, et c'est le gage de sa survie. C'est pourquoi, alors que tant d'ouvrages contemporains sont oubliés, Les Essais demeurent un livre vivant. Ce livre, on le publie ici d'après la seule version imprimée de l'ultime état du texte : l'édition posthume de 1595, aujourd'hui majoritairement considérée comme la plus proche du dessein de l'auteur.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres humanistes

- Les meilleurs livres de développement personnel

- Les meilleures autobiographies

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les meilleurs livres français

- Les meilleurs classiques de la littérature française

Envie de participer au classement ?

Partager vos connaissances en participant

Un résultat étrange ? Une idée de sondage ? N'hésitez pas à utiliser le Feedback