Couverture Demande à la poussière

Critiques de Demande à la poussière

Livre de (1939)

Critique de Demande à la poussière par Diothyme

Arturo Bandini est jeune écrivain en devenir de 20 ans, tout récemment émigré à Los Angeles pour faire carrière. Il vivote grâce à une nouvelle parue dans un magazine : Le Petit Chien Qui Riait, dont il n'est pas peu fier, mais depuis, ses seules pages sont destinées à son mécène, homme à qui il voue une grande admiration, Mr Hackmuth. Ses maigres ressources s'épuisent inexorablement, malgré les... Lire l'avis à propos de Demande à la poussière

40 6
Avatar Diothyme
9
Diothyme ·

Critique de Demande à la poussière par About

Fantasmer sur ses perspectives d'écrivain, c'est l'apanage de tous les scribouillards. Mais personne ne le fait comme Fante. « Arturo Bandini, romancier. Gagne largement sa vie en écrivant des nouvelles. Écrit un livre à présent. Un livre formidable. Avis délirants, avant publication : prose remarquable. Rien vu de comparable depuis Joyce. » Bandini, son autre-moi autobiographique, brossé de... Lire l'avis à propos de Demande à la poussière

39 8
Avatar About
8
About ·

"for dust thou art, and unto dust shalt thou return"

Demande à la poussière fait partie de cette catégorie parmi les plus passionnantes de la littérature américaine (littérature américaine déjà formidable par elle-même), celle qui est consacrée aux laissés-pour-compte, aux rebuts de la société, aux déchets de l'American Dream. C'est le cas d'Arturo Bandini, écrivain auto-proclamé, qui vivote dans un minable hôtel de Los... Lire l'avis à propos de Demande à la poussière

33 7
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Fante astique la poussière...

(Je suis vraiment désolée pour le titre, j'ai adoré ce livre, énorme respect et tout, mais justement, tout ce qui va suivre me semblait presque trop sérieux) Demande à la poussière c’est surement l’un de ces livres dont, si l’on m’en parle dans deux semaines, deux mois, deux ans… je pourrai encore livrer le ressenti qu’il m’a procuré. En le reposant après avoir tourné la dernière page, on se... Lire la critique de Demande à la poussière

30 17
Avatar Pravda
9
Pravda ·

Bandini : la naissance du mythe (1939)

Si Jack Black - l'auteur-narrateur de "You can't win" - est le témoin, l'annonciateur, avec un son côté ange Gabriel, alors Arturo Bandini, l'alter-ego de John Fante, est le Messie. Celui par qui tout arrive. Moins voyageur que son prédécesseur, Bandini ne porte pas moins en lui cette dimension du voyage, en tant que fils d'immigrant italien. Bandini partage avec Black d'avoir quitter le foyer... Lire l'avis à propos de Demande à la poussière

14
Avatar ArbitreDuMepris
9
ArbitreDuMepris ·

« De la poussière sous mes semelles, dans mes oreilles…. »

Mardi soir, rue Gambon à Bourges chez mon libraire, je découvrais Charles Bukowski, dont l’oeuvre littéraire est absolument à l’opposé du reste de ce que l’on peut lire des années soixante. Bukowski, c’est une oeuvre qui se résume à ses thèmes principaux : l’alcool, les motels miteux, les rencontres bizarres, et le sexe. Mélangez le tout et vous obtiendrez l’oeuvre du grand Charles Bukowski,... Lire la critique de Demande à la poussière

7 4
Avatar La Tentatrice Chaude
8
La Tentatrice Chaude ·

Offrande à la poussière

Le désert de l'écriture semble être le thème principal de l'oeuvre célèbre de John Fante, "Ask The Dust", qui relate des galères matérielles et existentielles d'Arturo Bandini, écrivain en devenir dans le Los Angeles des années 1930. Si le style de Fante est acéré, c'est pour mieux retranscrire l'aridité de ce décor, où le temps semble sans cesse filer entre les doigts du protagoniste à l'égo... Lire la critique de Demande à la poussière

8
Avatar Jben
10
Jben ·

Critique de Demande à la poussière par Morgouille

En demandant à un ami de me prêter ce livre (ce qui arrive rarement), je savais déjà qu'il me laisserait un goût particulier. Parce que c'est un 10/18, parce que la quatrième de couverture donne une ambiance et des noms, parce que l'ami dont je parle trois lignes plus haut l'a aimé. Un goût particulier donc. Un goût de sable triste. Car ce roman, c'est une perle ! Déjà, rien que pour son... Lire l'avis à propos de Demande à la poussière

7 2
Avatar Morgouille
9
Morgouille ·

Roule vers le soleil , vers la Californie...

Demande à la poussière , ou Ask the Dust dans sa version originale , est un roman semi-autobiographique de John Fante publié en 1939. Fante , l'inénarrable. Pour moi , c'est la troisième entrevue que je m'accorde avec l'auteur Coloradien après Mon Chien Stupide et Le Vin de la Jeunesse. Je tiens ce monsieur , au même titre que Philip K Dick ou Bukowski , ayant eux... Lire la critique de Demande à la poussière

2
Avatar FunkyKidDoritos
9
FunkyKidDoritos ·

Un connard charismatique et endiablé

Enfin un roman, un vrai qui prend aux tripes, qui colle à la sueur de ta peau et qui transpire dans tes draps ! Ouais, je dis enfin mais ça fait déjà un ptit bout de temps que je traîne du côté de L.A. en compagnie de Charles le déglingué ou sur la route folle aux côtés de Jack... Mais celui-ci avait une saveur particulière, une épice différente peut-être qui goûte la poussière et le soleil,... Lire la critique de Demande à la poussière

6
Avatar Kerouaski
8
Kerouaski ·