Couverture Fahrenheit 451

Critiques de Fahrenheit 451

Livre de (1953)

Un classique de la SF !

Quatrième de couverture: 451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar Jubileus
8
Jubileus ·

Liverté, j'écris ton nom...

... Et j'ai fait une faute exprès, trop lol t'as vu. Plus sérieusement, le livre est très bien écrit, le style est vraiment intéressant, j'aime beaucoup cette profusion de métaphores. C'est également un livre à l'ambiance chaude (ça tombe bien, ça parle d'incendies). C'est un peu le pendant "lumineux" de 1984 (que je viens de lire) : les thématiques sont les mêmes, mais le... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar J'ose Axe
8
J'ose Axe ·

Un incontournable...

Voici l'un des premiers livres d'anticipation que j'aie lus. J'achève donc ma seconde lecture, à 15 ans d'intervalle. Ce livre est extrêmement riche en images, en force, et en violence du propos. Il repose la question du pouvoir des livres : sont-ils bénéfiques ? néfastes ? ou juste indispensables à la Mémoire et donc à l'avancée de la civilisation ? Un livre à lire à toutes époques, mais qui... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar Dame Céline
9
Dame Céline ·

Heil Montag !!!

(Lu en VO) Un petit frisson de littérature. Je savais déjà que l'écriture anticipative de Bradbury contenait un gentil souffle poétique qui lui donnait un charme certain. Ce que je ne savais pas, c'est que le souffle pouvait devenir noir comme du charbon et glacé de désespoir. Tellement raccord avec notre société de l'immédiat, du prémaché, du degré zéro d'abrutissement culturel, le discours... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar juliendumas33
9
juliendumas33 ·

Critique de Fahrenheit 451 par François_Spn

Cette Uchronie nous livre une vérité éternel qu'es le rapport des pouvoir en place face à l'accès aux Livres (et par la l'éducation). L'histoire est remplie d'exemple de pouvoir autoritaire (à travers les époque et les continents) qui édifierons une forme unique de savoir au détriment de milliers. Cette parabole utilise de plus le pouvoir de la science fiction pour nous transporté dans un monde... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar François_Spn
9
François_Spn ·

Critique de Fahrenheit 451 par Tigroux56

En 1953, le conflit entre les américain et les russes fait rage. Les États-Unis rentrent dans une paranoïa extrême. Joseph McCarty met en place le maccarthysme et liste quiconque qui à une sympathie pour les russes. Ce qui empêche aux gens listés de travailler. Le gouvernement censure également les livres. C’est dans cette ambiance que Ray Brabury, écrit Fahrenheit 451. Le... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar Tigroux56
9
Tigroux56 ·

Critique de Fahrenheit 451 par M_le_maudit

Un livre brûlant (ah ah !) d'actualités... et ça fait peur ! Parce qu'on se dit que Bradbury, en l'écrivant en 1953, il ne pensait pas qu'on en arrive à un tel point. Et pourtant, certains passages sur l'abrutissement devant la télévision, l'apathie des masses et le danger que représente les livres rappellent cruellement notre société actuelle... Un ouvrage, malheureusement prophétique, qui... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar M_le_maudit
9
M_le_maudit ·

If you hide your ignorance, no one will hit you and you'll never learn.

Un livre pour le moins passionnant et d’une grande intensité. J’ai vu le film de Truffaut il y a un moment, et déjà le thème m’avait beaucoup marqué. Il s’avère qu’il en est de même avec le livre, mais de façon beaucoup plus intense, justement peut-être parce que c’est un livre qui parle des livres. En soit, l’intrigue elle-même n’est pas bien compliquée et sera plutôt... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar vive_le_ciné
9
vive_le_ciné ·

Critique de Fahrenheit 451 par MadameBovary

Montag est pompier. Mais dans cette société totalitaire, les pompiers n'éteignent pas les incendies, ils les allument. Ils brûlent les livres, et les maisons qui en contiennent. Parfois ils brûlent les habitants avec. Car les livres, et de manière générale, tout ce qui peut faire réfléchir, tout ce qui témoigne d'un fragment d'intelligence ou de sensibilité resté enfoui chez un individu,... Lire la critique de Fahrenheit 451

Avatar MadameBovary
9
MadameBovary ·

Critique de Fahrenheit 451 par Ludivine_Vieill

Montag est un pompier, mais pas au sens actuel du terme. En effet, les pompiers dans l'oeuvre de Bradbury n'éteignent pas les feux mais en allument. Les pompier de "Fahrenheit 451" incendient les livres. Les livres en tout genre sont interdits. Tous ceux qui se risque à en posséder voient leur bibliothèque partir en fumée avec leur maison et eux se retrouvent en détention pour crime. 451... Lire l'avis à propos de Fahrenheit 451

Avatar Ludivine_Vieill
6
Ludivine_Vieill ·