Couverture Jane Eyre

Jane Eyre

(1847)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 6
  2. 10
  3. 19
  4. 44
  5. 125
  6. 253
  7. 840
  8. 1128
  9. 799
  10. 440
  • 3.7K
  • 441
  • 1.6K
  • 64

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son...

Match des critiques : les meilleurs avis Jane Eyre
VS
Je fus émerveillée en regardant cette belle créature...

Dès lors qu'on considère ce roman de Charlotte Brontë comme une œuvre colossale il devient difficile d'en parler avec justesse tout en lui étant suffisamment redevable. Jane Eyre est une fresque magnifique, autant dans le sens gigantesque que touchée par la beauté. Elle revêt l'apparence d'une immense peinture impressionniste, parsemée ici et là d'un bleu lunaire bientôt confondu à une obscurité aux accents gothiques. C'est un chef d’œuvre dont la portée première m'échappe et...

23 2
Avatar Psychedeclic
4
Psychedeclic
Le fond de l'Eyre effraie

Vous est-il déjà arrivé de commencer un livre, de ne pas le trouver terrible, mais de poursuivre votre effort dans l’espoir d’une amélioration ? C’est vrai après tout, c’est un classique de la littérature, la suite ne pourra être que meilleure. Ouais, ça doit être ça. Mais, vous est-il déjà arrivé que malgré votre bonne volonté, ben en fait, y’a pas photo, vous vous êtes gouré sur toute la ligne, ça ne s’arrange pas, c’est même pire parfois qu’au début, "j’en suis qu’à la page 400 OMG il m’en... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

1 1

PostsJane Eyre

Critiques : avis d'internautes (70)

Jane Eyre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Me trouvez-vous beau, Miss Jane ?" "Non."

Charlotte Brontë était une hypocrite. Francophobe dans l'âme - il suffit de voir les personnages de Céline et Adèle Varens, uniquement préoccupées par leur toilette, trait typiquement parisien selon cette petite garce de Jane - elle sème sa connaissance (excellente, soit dit en passant) du français à chaque page, de sorte que la première édition que j'ai lue de ce livre est truffée de "en... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

65 8
Avatar Karrie
9
Karrie ·
Prends-toi en main ! C'est ton destiiiiin ! (air connu)

On peut dire que je l'aurais sans cesse repoussé aux calendes grecques, cette lecture de "Jane Eyre", classique des classiques rédigé par Charlotte Brontë dont on me vante les mérites depuis je suis en âge de déchiffrer ces étranges hiéroglyphes que l'on nomme lettres. Que voulez-vous, les amourettes champêtres en costume ne m'ont jamais passionné, ça serait même tout le contraire. Désireux... Lire la critique de Jane Eyre

29 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Jane, ce modèle.

Comment transformer ce qui pourrait être une histoire d'amour banale, semée de rebondissements, d'émotion et heureusement terminée par un happy end, en un classique de la littérature ? (Note : cette question s'applique à peu près aussi à Pride and Prejudice, les rebondissements en moins sans doute.) Eh bien, vous prenez un personnage féminin, vous le bricolez avec d'infinies précautions,... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

19
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·
"Je tiens à moi. Plus je serai seule, sans ami, sans soutien, plus il faudra que je me respecte."

Jane Eyre, le personnage : je ne sais pas vraiment quoi penser d’elle. J’ai l’impression qu’il y a deux côtés d’elle : un que j’aime et un que je déteste. Son introversion ne me dérange absolument pas, au contraire, même si le point auquel elle garde tout pour elle fait que quand j’ai regardé des adaptations avant d’avoir lu le livre, sa personnalité se résumait au côté que je n’aimais pas et... Lire l'avis à propos de Jane Eyre

5 6
Avatar Anaïs-Ribeiro
8
Anaïs-Ribeiro ·
Découverte
"I am no bird; and no net ensnares me: I am a free human being with an independent will."

Le miracle de ce livre, c'est la relation qui se tisse entre Jane Eyre et Edward Rochester. La rencontre improbable de deux êtres qui s'accordent à merveille et que la vie, finalement, met en présence. La finesse psychologique du personnage de Jane, droite et libre, simple et orgueilleuse, tellement hors du commun pour son époque, ne cessera jamais de me surprendre. Et Edward Rochester, lui si... Lire la critique de Jane Eyre

15 1
Avatar Babalou
10
Babalou ·
Toutes les critiques du livre Jane Eyre (70)
Vous pourriez également aimer...