Couverture La Machine infernale

Critiques de La Machine infernale

Livre de (1932)

Oedipe + réécriture contemporaine = good combo.

Et plus qu'une réécriture, c'est une réinterprétation. Psychologie affinée voire construite de toutes pièces, situations inédites (rencontre avec le Sphinx, nuit nuptiale, interlude soldats/fantôme de Laïos...), allusions humoristiques à un dénouement qui n'est inconnu de personne (broche et écharpe de Jocaste, différence d'âge, le fameux complexe d'Oedipe)... Cocteau nous livre ainsi quelque... Lire la critique de La Machine infernale

12
Avatar Eggdoll
8
Eggdoll ·

Exercice de swag

Lol comment le mec il a pas d'chatte! Il croit trop être un goss'bo et tout, mais en fait c'est qu'a la fin qu'il découvre que les dieux la lui ont faite à l'envers. Tsé le mec en fait depuis l'début il croit trop pas les langues de putes qui disent qu'il va buter son daron et engrosser sa daronne. Lui il pense que c'est trop des mythos. Puis en plus il gère trop dans la vie, il est jeune et... Lire la critique de La Machine infernale

11 1
Avatar Postytounet
7
Postytounet ·

Oedipe roi... de la comédie !!!

Une réécriture du mythe d’Oedipe, et de la pièce de Sophocle en particulier, par un Jean Cocteau qui était loin d'être en grève de verve en faisant se suivre les morceaux de comédie qui chatouillent souvent sérieusement les zygomatiques. En fait quatre morceaux de comédie, un pour chaque acte... Le premier avec le fantôme de Laïos, le papa d'Oedipe, appelé pour l'occasion Laïus, qui... Lire la critique de La Machine infernale

4
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Etonnant

En ce moment, je vais de surprise en surprise. Ayant choisi ce bouquin à son titre dans la bibliothèque de ma fille, ô première surprise, je m'attendais à tout sauf à une reprise moderne d'Oedipe ! Surprise numéro deux, voilà qu'on entre de plein pied dans une comédie ! Si ! Oedipe comédie, voilà qui change la donne. Du coup, je m'enthousiasme. Le ton est volontairement humoristique, et tourne... Lire la critique de La Machine infernale

3
Avatar Valerie Tatooa
7
Valerie Tatooa ·

Critique de La Machine infernale par madamedub

Ecrite en 1932, et jouée pour la première fois en 1934, cette pièce met en scène l’arrivée d’Œdipe à Thèbes, ou plutôt son « retour » après son départ de Corinthe. En effet, « La Voix » nous rappelle, avant même que la pièce ne commence, les tenants et aboutissants de l’histoire à laquelle nous allons assister : Œdipe, s’étant vu annoncer par l’oracle de Delphes un destin terrible – « Il tuera... Lire la critique de La Machine infernale

1
Avatar madamedub
6
madamedub ·

Critique de La Machine infernale par HenriMesquidaJr

Jean Cocteau nous propose sa lecture du mythe d'Oedipe au travers de cette réécriture contemporaine. Il injecte dans la tragédie antique une bonne dose de comédie moderne mais ce qui n'en fait pas pour autant une comédie, disons simplement une tragi-comédie en quatre actes. La trame est connue, archiconnue : le roi de Thèbes, Laïus et son épouse Jocaste ont eu un fils, Oedipe. Un oracle... Lire la critique de La Machine infernale

Avatar HenriMesquidaJr
8
HenriMesquidaJr ·

Critique de La Machine infernale par Lepakko

Pas d'accord, avec le minéral, pourquoi faudrait-il choisir entre les versions ? Même si les deux sont la description d'une presse tragique avec les personnages pour figurer les olives, l'antique est centrée sur l'élan rotatif impossible à stopper et celle de Cocteau parle davantage des olives. Là, on préfère de très loin le Sphinx à Oedipe (ce gros enfoiré), et puis le style est agréablement... Lire l'avis à propos de La Machine infernale

Avatar Lepakko
7
Lepakko ·

Critique de La Machine infernale par Ligeia

Jamais un livre à la base de lecture de lycée ne m'avais autant fair rire que celui çi.Le personnage de Cocteau me dérange parfois de ses multiples retournages de veste mais là on est pas loin d'une oeuvre surréaliste!! Lire la critique de La Machine infernale

2
Avatar Ligeia
9
Ligeia ·

Critique de La Machine infernale par Silice

Rien d'exceptionnel dans cette réécriture du mythe bien connu d'Œdipe. Pas plus facile ni forcément meilleur que la version de Sophocle, quitte à en choisir un autant prendre celui de l'antiquité. Lire l'avis à propos de La Machine infernale

Avatar Silice
5
Silice ·