Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Le Roi des aulnes

Le Roi des aulnes

(1970)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 2
  2. 3
  3. 8
  4. 6
  5. 14
  6. 19
  7. 58
  8. 139
  9. 81
  10. 58
  • 388
  • 59
  • 341
  • 14

3 janvier 1938. Tu es un ogre, me disait parfois Rachel. Un Ogre ? C'est-à-dire un monstre féerique, émergeant de la nuit des temps ? Je crois, oui, à ma nature féerique, je veux dire à cette connivence secrète qui mêle en profondeur mon aventure personnelle au cours des choses, et lui permet de...

PostsLe Roi des aulnes

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (8)

Le Roi des aulnes
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Roi des aulnes par domguyane

D'après le poème de Goethe "Wer reitet so spät durch Nacht und Wind Es ist der Vater mit seinem Kind ..." Un roman pas simple, beaucoup de métaphores et de symboles, Tournier un germaniste à la recherche de la cause, et cette recherche de la pureté à ne pas confondre avec l'innocence. Lire la critique de Le Roi des aulnes

5
Avatar domguyane
9
domguyane ·
Découverte
Ogre de Barbarie

Abel Tiffauges, une enfance dans un pensionnat triste, éclairé seulement par la présence de Nestor, le fils du concierge. Ce dernier, d'une physionomie hors du commun, obèse et très grand pour son âge, est traité avec déférence par les professeurs et les élèves. Il sait même faire annuler les punitions ou promeut un garçon à la place très convoitée d'orateur de cantine. Abel se voit gratifié de...

14 3
Avatar Diothyme
9
·
Critique de Le Roi des aulnes par Babalou

Il y a une puissance extraordinaire dans ce livre. Un puissance qui va chercher au coeur de la terre sombre, dans les arbres noirs, les paysages désolés et le climat aride. Au-delà des péripéties d'Abel Tiffauges dans la Seconde Guerre mondiale, il y a aussi sa quête initiatique dans ce pays qui lui ressemble bien plus que la France. Pas de morale non plus dans ce livre : on peut laisser de... Lire l'avis à propos de Le Roi des aulnes

16
Avatar Babalou
10
Babalou ·
Un peu, beaucoup, à la phorie

Le Roi des Aulnes conjugue richesse, lourdeur et clarté, ce qui n’arrive pas tous les jours ; en même temps, on parle d’un livre qui est à la fois un roman de pseudo-initiation, un conte de guerre et le bestiaire d’un dément. D’un auteur dont un même texte – Vendredi ou la Vie sauvage – aura été publié en « Folio junior » et en « Pléiade ». Prix Goncourt, pour ne... Lire l'avis à propos de Le Roi des aulnes

2
Avatar Alcofribas
8
Alcofribas ·
Conte avec enfants

Dire tout d’abord que « Le roi des Aulnes » n’est surtout pas un conte "pour enfants" mais un conte "avec des enfants". Et de cette différence essentielle naît la substance même du roman de Michel Tournier qui nous enlève sur le cheval noir des obsessions morbides de son héros Abel Tiffauges. Expliquer ce nom ensuite. Abel, le nomade et berger tué par Caïn, jaloux que Dieu ait préféré... Lire l'avis à propos de Le Roi des aulnes

3
Avatar Christian Attard
7
Christian Attard ·
Toutes les critiques du livre Le Roi des aulnes (8)
Vous pourriez également aimer...