Couverture Le journal du séducteur

Le journal du séducteur

(1843)

Forförerens Dagbog

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 1
  3. 3
  4. 6
  5. 11
  6. 38
  7. 55
  8. 52
  9. 37
  10. 9
  • 212
  • 24
  • 198
  • 10

Johannes séduit Cordelia, imperceptiblement, s'imisce dans ses pensées, dans sa vie et suscite ses ardeurs. Puis dés lors qu'elle s'abandonne à lui, se rétracte et mystérieusement se retire: l'innoncence est bafouée par ce Don Juan nordique...

PostsLe journal du séducteur

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (4)

Le journal du séducteur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
On adore le haïr

Johannes est une source de sensations contradictoires. On adore le haïr au fil de l'histoire, car il nous fascine autant qu'il nous dégoute. Voilà un personnage qui met son incroyable connaissance de la psychologie humaine, au service de sa perversité. Il manipule aussi bien qu'il séduit. Ce livre, écrit sous forme de journal intime et de correspondances, n'a rien d'original dans sa... Lire l'avis à propos de Le journal du séducteur

1
Avatar Camille Leroy
9
Camille Leroy ·
Découverte
Autopsie amoureuse d’une jeune fille en fleur

Extrait de l’ouvrage Ou bien… ou bien, Le Journal du séducteur est avant tout le récit d’une expérience esthétique. Sören Kierkegaard détermine en effet des stades dans l’existence humaine : le stade esthétique, le stade éthique et le stade religieux. Néanmoins, aucun jugement de valeur n’est opéré par le philosophe danois, chaque stade...

5 3
Avatar Domitius  Enobarbus
9
·
Critique de Le journal du séducteur par boudii

Quelle tristesse la pauvre note générale attribuée à ce livre. Je n'en comprends pas les motifs, sauf à ce que Cordélia, préservée par les miracles de la haine, ne vint ici ramper, gémissante et désespérée.
Cordélia, familière des gouffres, franchirait sans sueur le petit précipice séparant la fiction du réel. Elle connut dans ce jadis imaginaire tout à la fois les profondeurs du dedans et le... Lire la critique de Le journal du séducteur

6
Avatar boudii
10
boudii ·
Confessions d'un dragueur

J'adore ce genre de jeu de séduction, j'avais aimé Adolphe de Benjamin Constant ou alors plus récemment la discrète avec Luchini. Alors certes chacune de ces oeuvres est très différente, mais j'aime l'idée de voir l'envers du jeu de la séduction. Je me reconnais dans ce qui est, avec ce côté calculateur et on peut le dire immoral. Kierkegaard n'est pas tendre avec les jeunes filles en... Lire l'avis à propos de Le journal du séducteur

Avatar Moizi
7
Moizi ·
Toutes les critiques du livre Le journal du séducteur (4)
Vous pourriez également aimer...