Couverture Les Bébés de la consigne automatique

Les Bébés de la consigne automatique

(1980)

コインロッカー・ベイビーズ (Koinrokkā Beibīzu)

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 2
  2. 4
  3. 7
  4. 19
  5. 33
  6. 74
  7. 181
  8. 281
  9. 192
  10. 103
  • 896
  • 127
  • 703
  • 31

Hashi et Kiku, deux bébés abandonnés dans une consigne de gare, passent leur petite enfance dans un orphelinat. La recherche de leur identité les entraînera dans les bas-fonds de Tōkyō, où Hashi se prostitue avant de devenir un chanteur de rock adulé tandis que Kiku, champion de saut à la perche,...

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Bébés de la consigne automatique
VS
Critique de Les Bébés de la consigne automatique par 2goldfish

Tu es misanthrope ? Tu es nihiliste ? Tu n'as jamais vraiment cru que le reste du monde avait une conscience, une vie intérieure ? Tu as déjà fais des plans de meurtre de masse ? Ce bouquin peut-être ton livre de chevet. il peut t'inspirer. Si tu n'es que moyennement psychopathe, que tu as juste quelques pulsions cheloues de temps en temps, quelques trucs que tu refoule, ce bouquin te rappellera pourquoi c'est pas plus mal comme ça. Si tu te porte bien, que tu as eu une enfance joyeuse, que...

37 1
Critique de Les Bébés de la consigne automatique par Linio

Bon, bon bon, étant un des rares à n'avoir apparemment pas apprécié ce livre, je me dis qu'une critique "négative" un peu plus développée que "nul, nul, nul" serait de bon aloi, histoire d'avoir les deux côtés de la médaille. Dans ce livre Murakami cherche à nous plonger dans l'horreur, une horreur qu'il veut réaliste, même si apparemment légèrement "futuriste" dans un Japon sombre et punk. Murakami dépeint donc la vie de ces deux orphelins, et leur plongée progressive dans la noirceur de... Lire la critique de Les Bébés de la consigne automatique

3 4
Critiques : avis d'internautes (18)
Les Bébés de la consigne automatique
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'archipel du goût trash

Je crois que je n'aimerais pas me retrouver dans la même pièce que Ryu Murakami. Doit se passer des choses pas nettes dans son crâne. Oubliez le Japon raffiné et réglé comme une horloge, et dites konichiwa au trash, aux rapports sociaux délabrés, aux médias poubelles, aux nerveux, aux mutilés, aux pervers, et à une brochette d'animaux foutrement belliqueux. Pour les nippons c'est rien, ils ont... Lire l'avis à propos de Les Bébés de la consigne automatique

12 2
Avatar VilCoyote
7
VilCoyote ·
De l'inconvénient d'être né

La première confrontation avec le livre, viscérale, se fait avec son écriture. Nerveuse, rageuse même, sa déconstruction en fait la pourvoyeuse directe, sans interprète, de la fièvre qui guette et vrille les tympans de nos personnages. Basculements de narration impromptus, suites de virgules apnéiques, rythme haletant, elle semble le matériau brut sorti d’un cerveau malade. Un style indirect... Lire l'avis à propos de Les Bébés de la consigne automatique

8 2
Avatar Shania_Wolf
8
Shania_Wolf ·
Critique de Les Bébés de la consigne automatique par MarianneL

Deux bébés abandonnés dans une consigne automatique à l’été 1972 ont miraculeusement survécu. Hashi et Kiku vont grandir comme des frères dans un orphelinat. Quand leur traumatisme initial ressurgit sous forme de symptômes d’autisme ou de schizophrénie, ils vont suivre, à leur insu, une thérapie innovante, efficace à court terme mais dont la dissimulation ne sera pas sans conséquences : on leur... Lire la critique de Les Bébés de la consigne automatique

4
Avatar MarianneL
8
MarianneL ·
Découverte
Le livre de la vengeance.

Car, oui, Caliméro et Rémi sans famille ont bien été assassinés par ce livre, par sa violence et sa rage. Lorsqu'on essaie d'imaginer ce que pourrait être l'histoire de deux orphelins abandonnés dont l'un cède à la prostitution, on imagine facilement un terrible récit mélancolique à deux francs, des larmes, des bons sentiments, et pour finir, le tout fondu dans de la guimauve sucrée par les... Lire la critique de Les Bébés de la consigne automatique

7
Avatar KafkaDatura
10
KafkaDatura ·
Critique de Les Bébés de la consigne automatique par baci

Ca ne m'arrive pas si souvent, d'être physiquement atteinte par les émotions décrites par un livre mais là, ce fut le cas. Il y a même des moments où je lisais en apnée. C'était tellement fort que je profitais du moindre moment pour lire quelques lignes, happée par le destin de ces bébés devenus adultes et par leur revanche sur la vie. A mes émotions s'ajoutaient les sensations japonaises... Lire la critique de Les Bébés de la consigne automatique

3
Avatar baci
9
baci ·
Toutes les critiques du livre Les Bébés de la consigne automatique (18)
Vous pourriez également aimer...