👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les filles de Roanoke semblent toutes connaître une fin tragique, qu'il s'agisse des sœurs de Yates, la patriarche, de ses filles ou, aujourd'hui, de ses petites-filles, dont l'une, la fantasque Allegra, a disparu, sans laisser de traces, à 26 ans. La narratrice, sa cousine Lane, va revenir au bercail, pour essayer de retrouver la jeune femme... L'occasion de revenir sur la courte période durant laquelle, quelques années plus tôt, elle était venue brièvement vivre chez ses grands-parents.
Un roman comme je les aime, au cœur de grands espaces américains, une petite ville miteuse, plusieurs époques qui s'entrecroisent, des personnages rudes et crédibles. On devine très rapidement le nœud de l'intrigue mais eu importe, on est embarqué dans cette glauque histoire de famille, d'autodestruction. Et l'écriture est très réussie, vive, efficace mais recherchée, tout ceci en fait un roman très agréable, glaçant juste ce qu'il faut, touchant, dérangeant, captivant, bien construit.
Efficace et plaisante dernière lecture de l'année !

Nadouch03
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Livres lus en 2017

il y a 4 ans

1 j'aime

Aucun résultat

En attendant Bojangles
Nadouch03
4

Eloge de la folie douce, un peu raté...

Ah là là, qu'est-ce qu'elles ont ces petites "pépites", ces "découvertes à ne pas louper", ces "révélations de l'année", à me décevoir presque systématiquement ? Je le pressentais un peu, pour tout...

Lire la critique

il y a 6 ans

19 j'aime

5

Sur les chemins noirs
Nadouch03
3

Amère déception

Après sa chute d'un toit, Sylvain Tesson est esquinté, défiguré, affaibli. Il décide de traverser la France à pied pour se requinquer. Son itinéraire devra passer le plus possible par les "chemins...

Lire la critique

il y a 5 ans

17 j'aime

2

Riquet à la houppe
Nadouch03
7

Un très bon cru !

Un roman d'Amélie Nothomb c'est toujours : - un univers loufoque, voire baroque ; - des noms à coucher dehors, voire à ne pas dormir du tout ; - un scénario inexistant mais on s'en fout ; - une...

Lire la critique

il y a 5 ans

13 j'aime