Livre de Sylvain Tesson · 13 octobre 2016 (France)

Genre : Récit

Groupe :

Les Chemins de Pierre
Toutes les informations

«Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides. La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs. Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.»

SBoisse

Parfois nous trouvions refuge dans le café d’un village. En Normandie, toute la question est de se trouver au bon côté de la vitre.

il y a 3 ans

4 j'aime

Sand_Ba

Sand Ba

"Les nuits dehors, pour peu qu'on les chérisse et les espère, lorsqu'elles couronnent les journées de mouvement, sont à accrocher au tableau des...

il y a 5 ans

2 j'aime

maiti

maiti

Y a du style ! Et aussi des passages qui me laissent... dubitatif : "C'était le poste idéal pour surveiller l'ennemi. Le huguenot hier. Qui demain ...

il y a 6 ans

2 j'aime

1

Liverbird
8
Liverbird

Critique positive la plus appréciée

D'un parapet l'autre

La dernière fois que nous avions vu Sylvain Tesson, il était pour le moins chancelant. Son corps recollait encore les morceaux. Il portait un visage asymétrique, illogique, une gueule éparse mais...

il y a 6 ans

27 j'aime

5

Nadouch03
3
Nadouch03

Critique négative la plus appréciée

Amère déception

Après sa chute d'un toit, Sylvain Tesson est esquinté, défiguré, affaibli. Il décide de traverser la France à pied pour se requinquer. Son itinéraire devra passer le plus possible par les "chemins...

il y a 5 ans

17 j'aime

2

Miss_Cobblestone
9

Marche à l'ombre

Après avoir planté son bivouac dans l'immensité de l'Extrême-Orient, l'ami Tesson est littéralement tombé sur la tête. L'abus de petite eau ne faisant pas le moine, pirouette-cacahuète, c'est la...

il y a 6 ans

17 j'aime

9

Nerlim
7
Nerlim

Un homme au milieu des ruines

J'ai aimé suivre Sylvain Tesson dans son périple reconstructeur ; j'ai aimé sa volonté farouche de s'échapper autant en lui même que sur les chemins noirs ; j'ai aimé ses diverses réflexions...

il y a 5 ans

9 j'aime

Monsieur_Scalp
9

Convalescence pédestre !

Je ne connaissais pas Sylvain Tesson avant de lire ce livre. Rien qu'une affiche, pour une republication en folio, dans le passage souterrain d'une gare a éveillé ma curiosité. Pour le randonneur que...

il y a 3 ans

5 j'aime

1

MarcM
6
MarcM

Chemins noirs et noires pensées

J’avais bien aimé ”Dans les forêts de Sibérie” plein de force, de curiosité et de truculence. Depuis Sylvain Tesson et tombé d’un toit sur lequel il était monté passablement éméché. Multiples...

il y a 6 ans

6 j'aime