Avis sur

Rien ne s'oppose à la nuit par Thierry Dupreuilh

Avatar Thierry Dupreuilh
Critique publiée par le

Delphine de Vigan découvre le corps sans vie de sa mère, Lucile, décédée vraisemblablement déjà depuis plusieurs jours.

Dans ce roman autobiographique, l'auteur cherche à rendre hommage à sa mère Lucile.Selon, ses propres mots,elle veut lui offrir un cercueil de papier. Cette œuvre qui raconte la vie familiale tourmentée de ses descendants maternels se rédigera grâce des lettres laissées par sa mère mais aussi à l'aide de témoignages de ses proches (oncles , tantes).

Très attaché aux sagas familiales, générations etc, j'ai l'impression d'avoir vu un film et plus encore d'avoir fait la connaissance d'une famille où la douleur de la mort domine la douceur du souvenir. (le suicide y est très présent.) où règne une atmosphère lourde et pesante et dont on devient vite le spectateur voire même le voyeur surtout en lisant la deuxième partie qui retrace les errances, les troubles psychologiques et les internements successifs de Lucile.

On se rend compte qu'écrire sur sa propre famille comme l'a fait Delphine de Vigan peut être le moyen le plus sûr de se fâcher avec elle.En effet une tension entoure le projet de l'auteur surtout lorsqu'elle évoque l'inceste ou le viol dont aurait été victime sa mère.

Ce roman autobiographique bien écrit et facile à lire reste toutefois pertubant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 324 fois
1 apprécie

Thierry Dupreuilh a ajouté ce livre à 3 listes Rien ne s'oppose à la nuit

Autres actions de Thierry Dupreuilh Rien ne s'oppose à la nuit