👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un roi sans divertissement

1947

2K

1.1K

168

7.3

Livre de Jean Giono · 28 janvier 1948 (France)

Genre : Roman

Groupes :

Un roi sans divertissement, Cycle du Hussard
Toutes les informations

Qui donc a profité des neiges pour égrainer un chapelet de cadavres ? Dans ce village du Dauphiné, l'arrivée du printemps rejette ses secrets et ses morts : au bout de trois victimes, on finira par faire appel à un spécialiste, le commandant Langlois, qui découvrira bien vite la vérité. Mais pourra-t-il y survivre ? Étranges personnages que ceux de ce récit ; étrange roman, qui tient du théâtre de l'absurde, du conte séculaire et de la parabole. Parabole laïque sur un seul thème, dont la... Voir plus

Maitsuya

Maitsuya

"Tu fais quoi quand tu t'ennuies ? - Je relis Un roi sans divertissement." À ceux qui saisiront l'ironie de la situation.

il y a 7 ans

1 j'aime

AlexisVantilcke

Pour apprécier ce livre il faut en avoir une analyse poussée... dommage.

il y a 5 ans

fleurblanche

fleurblanche

Le plus extraordinaire est qu'il puisse etre si beau et rester simple. Il est hors de doute qu'il se connait et qu'il se juge.

il y a 6 ans

SBoisse
10
Step de Boisse

Critique positive la plus appréciée

« Un roi sans divertissement est un homme plein de misères. »

« Seulement, ce soir-là, il ne fumait pas un cigare : il fumait une cartouche de dynamite. Ce que Delphine et Saucisse regardèrent comme d’habitude, la petite braise, le petit fanal de voiture,...

Lire la critique

il y a 6 ans

brunokele
3
brunokele

Critique négative la plus appréciée

Critique de par brunokele

Voir la critique de Rivax, je suis 100% d accord avec celle ci, mais je suis plus dur pour la note. En effet ce livre ne m'a pas fait avoir le BAC, je l ai trouvé dans ma bibliotheque grace a mon...

Lire la critique

il y a 11 ans

Yelling_
9

Critique de par Camille Drassorb

Le genre de lecture qui à 15 ans, t'arrache la rétine façon Chien Andalou. Etudié en 3ème en classe de français, réétudié en Terminal ou première (ma mémoire me fait défaut) en classe de littérature...

Lire la critique

il y a 11 ans

Alcofribas
9
Alcofribas

Façon de parler

Ce livre a ruiné l’image que je me faisais de son auteur. Sur la foi des gionophiles – voire gionolâtres – que j’avais précédemment rencontrées, je m’attendais à lire une sorte d’ode à la terre de...

Lire la critique

il y a 4 ans

vladfromlyon
10
vladfromlyon

Critique de par vladfromlyon

Une oeuvre forte sur le Mal qui dégoûte et qui fascine. Dans sa construction comme dans son écriture, le roman perturbe. L'hiver montagnard et sa pesanteur sont transcrits de façon sublime, et...

Lire la critique

il y a 11 ans

Lachésis
9
Lachésis

Critique de par Lachésis

La couleur violente du sang sur la neige immaculée, virginale. La puissance de l'ennui, mortel, assassin, entêtant, mystique. Tuer pour expier la folie de l'enfermement, mourir pour fuir, apprendre à...

Lire la critique

il y a 12 ans