Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Anna Karénine
8.1
Anna Karénine

livre de Léon Tolstoï (1878)

Anna Karénine est plus qu'un livre, c'est une fresque monumentale.

Fresque de la Russie de la fin du XIXe d'abord, vue à travers sa noblesse, tiraillée entre modernisme et tradition, entre volonté nouvelle de s'européiser et influence slavophile qui veut une Russie tournée vers elle et ses valeurs propres. Et c'est par les yeux de cette noblesse qu'on découvre la vie du peuple russe, composé encore par une écrasante majorité de paysans pauvres à la vie bien rustique, si loin des considérations philosophiques d'une élite qui croit ses convictions universelles.

Fresque, ensuite, des relations humaines dans leur ensemble. Des bals moscovites aux parties de chasse dans la campagne profonde, des contacts mondains hypocrites aux amitiés les plus sincères, toutes les relations sociales sont abordées par Tolstoï. Et de quelle manière! L'auteur a une précision d'horloger nous faisant penser qu'il a tout vécu personnellement, sûrement en plusieurs existences. Et la pureté de son style fait sa beauté. Il va à l'essentiel tout en restant largement fidèle à la complexité qui règne en maître chez l'être humain.

Fresque, enfin, et de manière intemporelle, de tous les sentiments qui peuvent traverser un homme au cours de sa vie. Là encore, la précision est telle que les sensations, les songes, les doutes, les rancoeurs paraissent réels et nous traversent en même temps qu'ils traversent les personnages. Amour heureux, jalousie dévorante, réflexions existentielles... Tolstoï donne une intensité rare à ce qui peut nous toucher, de près ou de loin, à chaque chapitre de notre vie.

A propos de chapitres d'une vie, j'ai eu l'impression d'en terminer un de la mienne lorsque j'ai refermé Anna Karénine. Impression renforcée par une fin d'une beauté et d'une profondeur à émouvoir un roc.

C'est donc ça, la littérature.






geoffrooy
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Top 5 auteurs: roman et

Créée

le 28 déc. 2010

Critique lue 5.7K fois

64 j'aime

10 commentaires

geoffrooy

Écrit par

Critique lue 5.7K fois

64
10

D'autres avis sur Anna Karénine

Anna Karénine
Kavarma
10

Eloge de l'acte

Ce que l'on retient de cette grande fresque, c'est la destinée croisée des deux personnages principaux, tous deux en quête de quelque chose de grand, de quelque chose qui les dépasse, quoique ladite...

le 24 sept. 2019

27 j'aime

20

Anna Karénine
SanFelice
10

Tolstoï, c'est la vie

Le titre du roman Anna Karénine (deuxième des trois gros pavés littéraires de Tolstoï, quatre même si on compte son Journal, qui est sans doute son œuvre la plus importante) est trompeur. Il pourrait...

le 26 févr. 2021

23 j'aime

6

Anna Karénine
Aptiguy
4

Les histoires d'amour finissent mal... en général

Je dois d'abord m'excuser platement ici de me permettre de critiquer un géant de la littérature comme Tolstoi, je conçois que je dois manquer cruellement de sensibilité pour n'avoir su être conquis...

le 16 oct. 2014

22 j'aime

2

Du même critique

Anna Karénine
geoffrooy
9

Critique de Anna Karénine par geoffrooy

Anna Karénine est plus qu'un livre, c'est une fresque monumentale. Fresque de la Russie de la fin du XIXe d'abord, vue à travers sa noblesse, tiraillée entre modernisme et tradition, entre volonté...

le 28 déc. 2010

64 j'aime

10

Bron
geoffrooy
9

Critique de Bron par geoffrooy

Le pitch est simple : un jour, un cadavre est découvert sur le pont d’ Øresund, découpé en deux et déposé juste à cheval sur la frontière entre la Suède et le Danemark. Voilà qui force les polices de...

le 2 sept. 2012

20 j'aime

6

Indignez-vous !
geoffrooy
5

A mettre entre toutes les mains

Ce n'est pas un livre qui se note, c'est un livre qui se lit, alors lisez-le. ça ne mange pas de pain: une quinzaine de pages, 3 euros... et en plus, vu le nombre de copies écoulées, vous trouverez...

le 4 janv. 2011

20 j'aime

2