Pièce en 2 actes : Une heure de la vie d'un site lucide

Dans un monde où tout tourne à l’envers Sans CiTrique est un site sur l’Internet qui permet aux utilisateurs de discuter cinéma, musique, littérature etc… il crée des amitiés mais des fois ça clash aussi beaucoup. Genre les Sans CiTriquiens auraient des bâtons ils se foutraient vraiment sur la gueule. Après plusieurs années d’existence et de dur labeur, nous assistons à une heure de la vie de l’équipe.


ACTE 1


Lionel, un grand blond tout maigre et Jean-Kévin, un gros qui va aux chiottes toutes les heures, sont dans un bureau. La lumière est tamisée, le patron fait son entrée sur scène.


PATRON : Mais non les gars putain, Jean-Kévin c’est pas sur ton clavier que tu dois déposer ton étron. Et Lionel tu fais quoi à regarder Debout les Zouzous ? Si j’vous paye c’est pour trouver des idées, on est pas au jardin d’enfants là, allez on s’sort les doigts !
LIONEL : T’inquiète boss, j’ai trouvé une idée de malade. La populace de Sans CiTrique va kiffer sa mère.
PATRON : Bon, on en débriefera après le café, et arrête de parler comme ça putain.


Jean-Kévin se remet le paquet en place pendant que Lionel déballe un gâteau périmé. Jean-Kévin se lève et manque de trébucher sur une pile de papiers inidentifiables, se dirige vers la machine à café et la met en marche. Un bruit assourdissant retentit dans toute la salle.


JEAN-KÉVIN : Faudrait penser à corser la pub sul’site hein, tu penses pas Lionel ?
LIONEL : Hein ? T’as dit quoi ?
JEAN-KÉVIN, hurlant : Faudrait mettre encore plus de pub sul’site.
LIONEL : Ah ouais, j’entrevois le concept qui plane dans ton cerveau là. Tu veux mettre plus de pub, comme ça on gagne plus de fric, comme ça on s’achète une vraie machine à café.

JEAN-KÉVIN : T’es bien plus brillant que ce que je pensais dis-moi.
LIONEL : Ouais, quand j'étais au collège on m’appelait…
JEAN-KÉVIN : Non mais c’est bon, ferme-la. »


La voix du patron retentit dans toute la salle.
BON, LAUREL ET HARDY AMENEZ-VOUS.


ACTE 2


PATRON avec une cigarette à la main : Bon les gars, une révolution est en marche, je le sens. On a plein de nouveaux partenaires, on a plein de modérateurs partout. On les connaît pas trop mais c’est pas grave, ils font le boulot à notre place.
JEAN-KÉVIN et LIONEL en cœur : Oh oui !!!!
PATRON, avec conviction : Je suis sérieux là, écoutez bien. On va créer une nouvelle fonction en partenariat avec une société de production HI-STO-RIQUE ! Ça va être démentiel, on va mettre des boutons partout, les gens pourront choisir des films en fonction de leurs envies du moment !
JEAN-KÉVIN, impatient : Oh oui boss, j’aime bien moè. Encore encore !
PATRON : Les gars, je compte sur vous pour envoyer du lourd. Faut faire un truc super design, et vous savez quoi, revoir carrément tout le design du site.
LIONEL : Justement patron, écoutez ce que j’ai pensé. En fait bah on pourrait revoir complètement les listes. Je trouve que c’est trop facile à éditer. On pourrait même faire comme le Twiiité qui impose un nombre de caractères.
PATRON : Ah mais bien sûr, c’est pas con de faire des trucs inutiles comme ça. T’es un bon toi.
JEAN-KÉVIN, tout fou : Et on pourrait même créer un bouton « Editer la liste » d’un bleu canard super et quand tu passes la souris dessus ça devient vert bouteille. Et même des paillettes qui tombent comme une pluie galactique quand tu…
PATRON : Euh calme-toi, calme-toi là. C’est pas la gay pride le site.
LIONEL : Attends, c’est pas con son idée. On pourrait créer une sorte d’application d’édition de listes. Après ça t’amène sur un design qui est pas du tout comme la liste en elle-même, et même que la comptabilisation des œuvres se fait plus par 30 mais par 24, et du coup ça décale tous les numéros des pages. Putain c'est que je dois être vachement intelligent pour avoir des idées comme ça !
PATRON : On tient un truc les gaaaaars ! Qu’est ce que je ferais sans vous ? Vous avez des idées de génie !
LIONEL : Et quand les gens ils voudront déplacer des œuvres sur leur page 1 et ben hop, l'oeuvre elle disparaîtra pour aller dans une autre page au hasard. Ça fera de la magie comme Harry Potter !
JEAN-KÉVIN, les yeux écarquillés de joie : J’ai une autre idée ! ‘Ttendez que j’vous dise. Et même que pour déplacer l’œuvre à travers toute la liste eh ben on crée un minuscule bandeau déroulant qui charge les œuvres 10 par 10. Ce sera super long pour ceux qui ont des grandes listes. C’est super ça !
PATRON : MAIS OUI, MAIS OUI, ON Y EST A NOTRE RÉVOLUTION !!! C’est hyper moderne de faire gagner du temps aux gens en plus !
LIONEL, les bras se balançant en l’air : Ça fuse de partout dans mon cerveau ! Et si aussi, et aussi, et même que aussi…
JEAN-KÉVIN : Bon tu la craches ta Valda ou je t’explose la machine à café sur le coin d’la…
LIONEL, en transe : ET MÊME QUE on va arrêter le feed-back. Mais oui ! Parce que les Sans CiTriquiens ils ont des idées trop débiles qu’on les comprend même pas d’façon ! Pfffrr vraiment trop bêtes avec leurs propositions d’amélioration !
PATRON, rire sarcastique : Ça c’est une idée. Comme ça les membres pourront même plus soutenir les idées des autres. Rooh j’adore l’échange et la communication autant que les épinards tiens !
JEAN-KÉVIN : Finies mes réponses « C’est noté, on va y réfléchir » ? Chiasse, j’aimais trop répondre ça à longueur de journée ! D’ailleurs c’pas pour vous presser mais j’ai la taupe au guichet. Et d’ailleurs faut mettre plus de pubs pour se racheter une nouvelle machine à café.
LIONEL : Bien dit ça !
PATRON, convaincu : Bon les gars, je pense qu’on peut se féliciter. Vous me mettez tout ça en place, on se fixera une deadline dans 1 an ou deux, ça nous laisse de la marge pour bien réfléchir sur tout. En attendant bloquez l'édition des listes sur les téléphones. La réflexion c’est la clé du succès, retenez bien ça !


Jean-Kévin court aux toilettes, Lionel se félicite encore une fois en serrant la main du patron. Il sort du bureau affichant un sourire béat et se dirige vers la machine à café. Il s’en saisit et la fracasse contre le sol en hurlant de rire.


FIN


Ce récit est une œuvre de pure fiction. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Lulisheva
3
Écrit par

Le 6 mai 2019

62 j'aime

37 commentaires

Comment chier au bureau
faysnomore
8

Critique de Comment chier au bureau par faysnomore

Le livre se compose de plusieurs scénarios du plus probables au plus inimaginables. De la à dire que c'est la bible de l'art de la promotion en entreprise, pas forcement mais bon.

il y a 12 ans

Comment chier au bureau
Lulisheva
3

Pièce en 2 actes : Une heure de la vie d'un site lucide

Dans un monde où tout tourne à l’envers Sans CiTrique est un site sur l’Internet qui permet aux utilisateurs de discuter cinéma, musique, littérature etc… il crée des amitiés mais des fois ça clash...

il y a 3 ans

62 j'aime

37

Blue Velvet
Lulisheva
9
Blue Velvet

She wore blue velvet, but in my heart there'll always be...

La première fois que je l'ai vu, j'étais déçue. Je n'avais pas tout de suite saisi que ce film et son ambiance angoissante s'étaient introduits au plus profond de mon inconscient. L'envoûtante...

il y a 6 ans

59 j'aime

12

Les Proies
Lulisheva
5
Les Proies

Tiré(es) à quatre épingles

C'est clair, Sofia Coppola avait un bon sujet entre les mains. Grâce à son esthétique parfaitement travaillée elle aurait pu nous livrer une alternative de Mademoiselle. Malheureusement le film...

il y a 5 ans

46 j'aime

31