👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Le Portrait de Dorian Gray est une œuvre qui fascine. La magie liée au soupçon de fantastique apporté par l’auteur, Oscar Wilde, est une sorte d’ombre envoutante qui plane sur la vie de son héros, Dorian Gray. Allégorie de l’innocence au début du roman, la rencontre de Dorian avec Lord Henry va littéralement pervertir le jeune homme. Cette rencontre est due à un ami en commun, le peintre Hallward. Celui-ci peint à ce moment son chef d’œuvre, le portrait de Dorian. Comprenant avec horreur que sa beauté va irrémédiablement se faner alors que la peinture ne bougera pas, Dorian lance une poignante prière, désirant à tout prix rester jeune à la place du portrait et ce quitte à donner son âme.

Unique roman du célèbre écrivain, sa sortie en 1890 fit scandale au Royaume-Uni. Accusant l’auteur d’ériger un culte de la beauté et de pervertir les lecteurs par l'immoralité de l’œuvre, la presse s’en donna à cœur joie. Wilde défendra corps et âme son livre, arguant que la littérature, et l’art en général, doit rester indépendant de la morale et que l’esthétique est plus importante que l’éthique. Le livre fut par la suite adapté de nombreuses fois au cinéma et surtout au théâtre dont une pièce de Jean Cocteau himself.

L’esthétisme de l’écriture de Wilde est porté par de délicates descriptions. La frivolité des personnages contraste avec leur esprit fin et leurs réflexions subtiles. Ce contraste est le reflet de l’hédonisme de l’œuvre, à savoir la recherche constante du plaisir qui est considéré comme une fin en soi.

Souvent lu au cours du Lycée, Le Portrait de Dorian Gray est un grand classique que l’on ne peut, et que l’on ne doit, éviter. Œuvre d’un dandy dont les mœurs le reléguèrent au rang de paria, la beauté du style est une source de plaisir pour de nombreux lecteurs.

Vincent_Ruozzi
9
Écrit par

il y a 5 ans

54 j'aime

7 commentaires

Le Portrait de Dorian Gray
Nananah
4

Critique de Le Portrait de Dorian Gray par Nananah

Ma note est un peu sévère. J'aurais peut-être pu me laisser tenter à lui mettre un 5. Mais la quasi-unanimité sur ce livre me donne envie de bien marquer ma déception suite à la lecture de ce...

Lire la critique

il y a 10 ans

67 j'aime

20

Le Portrait de Dorian Gray
SanFelice
10

L'art, les conversations et la débauche

Voilà un livre déroutant. Il n'est jamais là où on l'attend. On a l'habitude de le présenter comme un roman fantastique, alors que le surnaturel y est très peu présent ; il n'intervient qu'à partir...

Lire la critique

il y a 10 ans

66 j'aime

10

Le Portrait de Dorian Gray
Vincent_Ruozzi
9

Âme damnée

Le Portrait de Dorian Gray est une œuvre qui fascine. La magie liée au soupçon de fantastique apporté par l’auteur, Oscar Wilde, est une sorte d’ombre envoutante qui plane sur la vie de son héros,...

Lire la critique

il y a 5 ans

54 j'aime

7

Whiplash
Vincent_Ruozzi
10
Whiplash

«Je vous promets du sang, de la sueur et des larmes»

Whiplash est un grand film. Il est, selon moi, le meilleur de l’année 2014. Une excellente histoire alliant le cinéma et la musique. Celle-ci ne se résume pas à une bande son, mais prend ici la place...

Lire la critique

il y a 7 ans

186 j'aime

11

Mad Max - Fury Road
Vincent_Ruozzi
9

Sur les routes de Valhalla

Je viens de vivre un grand moment. Je ne sais pas si c’est un grand moment de cinéma, mais ce fût intense. Mad Max: Fury Road m’en a mis plein la gueule. Deux heures d’explosions, de fusillades et de...

Lire la critique

il y a 7 ans

181 j'aime

21

The Irishman
Vincent_Ruozzi
8
The Irishman

Le crépuscule des Dieux

Lèvres pincées, cheveux gominés, yeux plissés et rieurs, main plongée dans sa veste et crispée sur la crosse d'un revolver, Robert De Niro est dans mon salon, prêt à en découdre une nouvelle fois. Il...

Lire la critique

il y a 2 ans

149 j'aime

10