"Les marins regardaient cette femme inconnue
Étrangement parée aux couleurs de souffrance
Attachée au récif bordé d'indifférence
Si belle qu'on tremblait de voir qu'elle était nue"


"Je l'imagine Elle a des yeux noisette
Je les aurais pour moi bleus préférés
Mais ses cheveux sont roux comme vous êtes
Ô mes cheveux adorés et dorés
Je vois la Saône et le Rhône s'éprendre
Elle de lui comme eux deux séparés
Il la regarde et le soleil descendre
Elle a seize ans et n'a jamais pleuré"

Rubedo
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 13 mars 2019

1 j'aime

Les Yeux d'Elsa
Rubedo
7

Critique de Les Yeux d'Elsa par Rubedo

"Les marins regardaient cette femme inconnue Étrangement parée aux couleurs de souffrance Attachée au récif bordé d'indifférence Si belle qu'on tremblait de voir qu'elle était nue" "Je l'imagine...

il y a 3 ans

1 j'aime

Les Yeux d'Elsa
philooooo
8

La poésie, source d'elle-même

"L'art des vers est l'alchimie qui transforme en beautés les faiblesses. C'est le secret des plus mystérieuses réussites de la poésie, française au moins."

il y a 3 ans

1 j'aime

3

Avengers: Infinity War
Rubedo
4

SVP donnez moi la licence et je vous fais un bon film

A la réflexion ça touche vraiment là où il faut dans le côté hécatombe nihiliste et ce, malgré la linéarité fatidique du scénario - à double tranchant donc : instaurer un fatum à toute épreuve, mais...

il y a 4 ans

14 j'aime

Le Réactionnaire authentique
Rubedo
9

"[...] livre non pas linéaire, mais concentrique."

Si je devais recommander la lecture de Davila (il m'en voudrait je pense) je dirais de commencer par Les Horreurs de la démocratie, où il concentre beaucoup plus d'idées ce qui permet d'en ressortir...

il y a 5 ans

8 j'aime

La France contre les robots
Rubedo
8

Critique de La France contre les robots par Rubedo

C'est un cri de détresse troublant et magnifique. "Ce qui fait l'unité de la civilisation capitaliste, c'est l'esprit qui l'anime, c'est l'homme qu'elle a formé. Il est ridicule de parler des...

il y a 5 ans

8 j'aime