👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Comme pour chaque essai de Mona Chollet que j'ai pu lire, c'est assez difficile pour moi de donner mon avis sans passer par un vécu perso, d'assimiler chaque phrase, chaque situation en se comparant, en se situant du "bon" ou du "mauvais" côté de la barre Chollet.
Erreur je sais, mais chassez le naturel et ... qu'il perde sa putain de place ! Merde alors !
Sérieusement hein, je rassure les sceptiques à lire Chollet ; premièrement ça fait tomber le zob de personne et à l'inverse d'une chiée de livres de développement personnel il n'y a rien de culpabilisant à lire ce que Mona Chollet écrit.
Au contraire, je pense vraiment qu'on à tous (j'insiste sur le tous plus que le toutes, dézo) à y gagner. (Gagner ? Mais gagner quoi ? ben le droit de pas être un parfait tocard bb).
Ensuite (qui fait suite à mon premièrement, suis un peu), Mona Chollet AIME L'AMOUR. Ça a l'air de couler de source mais je sens déjà un vent violent (ce même vent qui vient se victimiser dès qu'on touche à la petite fragilité de liberté d'expression) bref ce vent violent qui taxerait Mona Chollet de détester l'Amour et d'avoir envie de le défoncer à grands coups de.
Stop. Mona est très pédagogue, et ne change pas de méthode, ce qui la rend très accessible ; merci les exemples sortis de la culture populaire, merci le fait de se placer en tant que sujet dans ses exemples, de mettre un peu de perso dans un essai sociologique, ça a le mérite de le rendre beaucoup plus humain, à mon sens.
Mona donc, aime l'Amour, elle ne cherche pas à le détruire mais à le rendre plus équitable, à revoir ce qui est pourri au royaume du Patriarcat (et dont les exemples sont alarmants).
La dernière page terminée, peu importe qu'on soit d'accord avec ce qui est écrit ou non, je suis confiant, l'Amour sera désormais réinventé.
Il y a certains passages insoutenables et d'autres nécessaires, des remises à niveaux, des faits qu'il est bon de rappeler et d'autres à découvrir.
Voilà, y'a plus qu'à aller défoncer les sorties GFK (chiffres des sorties caisses si tu veux tout savoir) de ce titre histoire de contrebalancer l'espèce de raz de marée puant qui se propage à vitesse grand Z.

LouKnox
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Livres lus en 2021

il y a 9 mois

12 j'aime

Réinventer l'amour
FministeLibertaire
8

L'amour existe-t-il vraiment entre une femme et un homme ? Je doute.

J'avais vu beaucoup de critiques vis à vis de ce livre, que j'ai trouvé parfois sexistes (du genre, demander à Chollet, bien que blanche et privilégiée, d'écrire un "VRAI LIVRE" sur la réinvention de...

Lire la critique

il y a 8 mois

23 j'aime

3

Réinventer l'amour
LouKnox
8

Critique de Réinventer l'amour par Lou Knox

Comme pour chaque essai de Mona Chollet que j'ai pu lire, c'est assez difficile pour moi de donner mon avis sans passer par un vécu perso, d'assimiler chaque phrase, chaque situation en se comparant,...

Lire la critique

il y a 9 mois

12 j'aime

Réinventer l'amour
Tricia_Takanawa
2

Arrêter l'amour

Une critique du patriarcat bien amenée et bien construite sauf que quelques détails me dérangent. Déjà, le livre nous donne cette impression qu'en même temps le patriarcat est toxique pour les...

Lire la critique

il y a 7 mois

8 j'aime

Réinventer l'amour
LouKnox
8

Critique de Réinventer l'amour par Lou Knox

Comme pour chaque essai de Mona Chollet que j'ai pu lire, c'est assez difficile pour moi de donner mon avis sans passer par un vécu perso, d'assimiler chaque phrase, chaque situation en se comparant,...

Lire la critique

il y a 9 mois

12 j'aime

Les Aérostats
LouKnox
4

Critique de Les Aérostats par Lou Knox

Ce qu'est bien avec Nothomb, c'est quand ses histoires à problèmes de bourges qui s'occupent de bourges et qui se gargarisent de références littéraires de bourges, ça dure pas trois plombes. On...

Lire la critique

il y a 2 ans

12 j'aime

6

Ci-gît l'amer
LouKnox
8

Critique de Ci-gît l'amer par Lou Knox

Comment soigner l’amertume ?

 C’est curieux comme le sujet d’un essai philosophique peut s’appliquer en temps réel au lecteur sur l’essai en lui-même. 

 J’essaye de clarifier ; compte tenu de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

11 j'aime

2