Lire un roman de Marc Lévy, c'est comme accepter de regarder une émission de variétés un samedi soir avec une grand-mère acariâtre. Quand tu finis "Sept jours pour une éternité, soudain, un blues poisseux et fade t'envahit, tu as l'impression que tu as complètement raté ta vie, et tu te demandes quelles synapses dans ton cerveau se sont déconnectées pour que tu oses t'imposer ça. A la page 2, tu as déjà du mal avec le "style" de l'auteur. Chapitre 2, tu connais déjà la fin. Chapitre 4, tu as vraiment du mal à te concentrer, la faute à ton esprit qui échafaude des mises à mort lentes, douloureuses et inexorables pour la gentille, le méchant, et leurs sidekicks. A l'épilogue, si tout ce rose, tout ce bonheur, tout ce "c'est tellement beau l'amour" n'a pas fini par atteindre ton cerveau et le rendre tout aussi rose et gélatineux, va vite tuer un petit chaton qui vient de naître.
Elosezhello
1
Écrit par

Le 19 novembre 2010

12 j'aime

4 commentaires

Sept jours pour une éternité…
Elosezhello
1

Arme de destruction féline massive

Lire un roman de Marc Lévy, c'est comme accepter de regarder une émission de variétés un samedi soir avec une grand-mère acariâtre. Quand tu finis "Sept jours pour une éternité, soudain, un blues...

il y a 12 ans

12 j'aime

4

Sept jours pour une éternité…
Mlle_Nana
3

Une éternité... exactement !

J'écris cette critique d'après l'impression que m'a laissé ce livre, car je l'ai lu il y a un petit bout de temps maintenant... Je l'ai découvert quand j'avais 15ans et il me paraissait déjà...

il y a 11 ans

9 j'aime

1

Sept jours pour une éternité…
Jacottin
10

Va t'en Musset, au trou Chateaubriand, et toi Racine, cesse de lutter, cet homme est trop fort pour

Que dire de ce chef-d'oeuvre de celui que je n'hésiterai pas à appeler le nouveau Balzac ! D'une excellence côtoyant Marguerite Duras, Guillaume Musso ou Anne Roumanoff dans ses plus grands jours, le...

il y a 11 ans

9 j'aime

4

Le Meurtre de Roger Ackroyd
Elosezhello
9

Critique de Le Meurtre de Roger Ackroyd par Elosezhello

Agatha, tu ne m'en veux pas, si, dans toute ton œuvre prolifique, je n'en gardais que deux sur mon île déserte ? Et si Le Meurtre de Roger Ackroyd était de ces deux-là ? Agatha, Le Meurtre de Roger...

il y a 12 ans

21 j'aime

2

Indiscrétions
Elosezhello
10

Critique de Indiscrétions par Elosezhello

Les séquences "ils nous ont quittés" aux cérémonies des Oscars et Césars me font toujours pleurer comme une madeleine, même avec l'adagio de Barber derrière. Et rien qu'à voir l'affiche d'...

il y a 12 ans

19 j'aime

2

Sept jours pour une éternité…
Elosezhello
1

Arme de destruction féline massive

Lire un roman de Marc Lévy, c'est comme accepter de regarder une émission de variétés un samedi soir avec une grand-mère acariâtre. Quand tu finis "Sept jours pour une éternité, soudain, un blues...

il y a 12 ans

12 j'aime

4