Choquer pour mieux dénoncer.

Avis sur Black Mirror

Avatar Nerdedhel
Critique publiée par le

Black Mirror se constitue de 3 épisodes pour chaque saison.

Le pilot nous met dans une situation peu confortable. Le personnage, Premier Ministre, a le choix entre avoir un rapport sexuel diffusé dans tout le pays, avec une truie, sur ordre du kidnappeur de la princesse ou refuser, garder son honneur et ainsi faire tuer la princesse.
Au début il ne compte pas le faire, mais voilà, l'opinion public le rattrape. Alors que faire ? Passer pour un lâche propre, ou pour un héros sale ?

Et toute la série fonctionne comme cela. "Et vous que feriez-vous ? Comment réagiriez-vous ?"
Pour cela on vous met dans des situations dérangeantes. TROP dérangeantes à mon goût. Le but est de choquer pour mieux dénoncer, mais dénoncer quoi ?

Nous y voilà, quel message porte cette série ?
Le pilot ne comporte que les technologies de nos jours, ainsi, on s'y identifie facilement, c'est malin. Mais, dans TOUS les autres épisodes, on trouvera au moins une nouvelle technologie. Pourquoi ? Pour vous montrer le futur et vous dire "ouh lala, regarder comme le progrès technologique peut nous mettre dans de beaux pétrins !"
Voilà ce que la série dénonce. L'addiction au progrès technologique, en gros.
Ce qui n'est pas une mauvaise idée en soi.

Mais c'est lourd, toute la série est lourde à regarder. Plus que d'être engagée elle peut même paraître commerciale tellement rien n'est subtil.
De plus, pourquoi faire seulement 3 épisodes par saison si justement on considère qu'on a un message important à transmettre ? Ce n'est pas assez creusé. Il manque quelque chose.
A aucun moment ça ne m'a fait réfléchir. Au contraire, j'ai surtout eu envie d'arrêter et de passer à autre chose, mais ma curiosité est trop forte.

Pour conclure, je dirais que oui, l'addiction au progrès technologique est un problème mais il faut relativiser, ce progrès a de bons cotés et je ne les ai pas vu dans cette série.
L'avis sur ce sujet est donc trop tranché, et à mon sens cela gâche le potentiel de l'idée de base. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1705 fois
14 apprécient · 14 n'apprécient pas

Autres actions de Nerdedhel Black Mirror