👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

I fear the day that technology will surpass our human interaction

Avant de commencer, je dois dire que je ne savais pas trop quoi penser du concept. Je me demandais s'il était judicieux pour une série de faire des épisodes indépendants les uns des autres, avec chaque fois une nouvelle histoire et de nouveaux acteurs.
En fait, cela convient tout à fait à la série et aux messages qu'elle veut faire passer.

J'en reviens au titre de ma critique. C'est une citation de Albert Einstein dont Black Mirror est la réponse.La série montre en effet les conséquences de la technologie aujourd'hui.
Que signifie Black Mirror? C'est tout simplement l'écran noir qui entoure notre vie, celui que nous voyons partout, celui sur notre mur, dans notre poche. Concrètement, cela peut être notre téléphone, notre ordinateur, notre télévision... Mais c'est aussi le reflet de la société qui est noircie par ces objets; ou même notre propre reflet, à nous, qui sommes en ce moment même devant un écran. Nous pouvons appliquer le message de la série à notre propre vie.

En seulement six épisodes, beaucoup de choses sont critiquées.
Dépendance, voyeurisme, télé-réalité, réseaux sociaux, publicités omniprésentes, pornographie inévitable, tout y passe.
Black mirror nous permet surtout une remise en question.
Comment agissons-nous lorsque la majorité est contre nous? Pourquoi cette quête vaine de la gloire? Pensons-nous, agissons-nous différemment en groupe? Ne sommes-nous pas un spectateur passif? Aimons-nous voir des choses choquantes et pourquoi les recherchons-nous?
Pouvons-nous nous passer de nos "écrans noirs"? Avons-nous besoin de nous rappeler d'absolument tous les détails de notre quotidien?
Doit-on porter de l'importance à ce qui est numérique, abstrait?

Certes, les messages ou actes sont parfois caricaturaux, mais les scénarios sont très intelligents, originaux, recherchés, et contiennent d'incroyables retournements.
Je conseille vivement cette série, mais je trouve tout de même dommage qu'elle se termine sur un épisode moins inspiré, ou en tous cas à l'impact plus faible.



EDIT (18/12/2014)
Avec surprise et pour notre plus grand bonheur, Black Mirror fait son retour en décembre 2014, avec un épisode "spécial Noël" : White Christmas.
Il s'avère être simplement l'un des meilleurs épisodes de la série.
Intelligent, étonnant, stupéfiant, l'épisode d'un peu plus d'une heure délivre un nouveau message sur le pouvoir grandissant de la technologie.
Se révélant subtil mais n'oubliant pas d'être extrême, White Christmas nous entraîne avec admiration vers un chaos irréversible.

Black mirror est de retour.
Joyeux Noël.



EDIT (30/08/2017)
J’ai passé quelques mois un peu coupé de la technologie, je n’ai pas vraiment porté attention aux dernières avancées et nouveautés dans ce domaine. Autant vous dire qu’en « replongeant » dedans, j’ai pu remarquer pas mal de changements. Smartphones toujours plus sophistiqués, machines en tous genre dans les magasins, connexions réseaux dans toutes sortes d’objets du quotidien… Le monde a vraiment changé ! Même pour moi qui voulait me mater mes petits DVD au calme sur un ordi, ça a été plus compliqué d’en trouver un neuf avec un lecteur ! Je ne sais pas si on peut toujours parler d’amélioration, mais le monde a évolué.

Autant vous dire que j’étais plus que ravi quand j’ai appris qu’une saison 4 de Black Mirror allait sortir, cela m’a fichu ce constat à la figure : IL Y A EU UNE SAISON 3 !!!
Ok, j’avoue, j’ai foncé… et je ne regrette pas.
Quel bonheur de découvrir à nouveau ces histoires fascinantes critiquant habilement la technologie ! Quelle joie de se rendre compte à quel point la série s’est aussi adapté au monde, en proposant un futur [ou présent parallèle (quoi que presque réel dans beaucoup de domaines)] d’une triste probabilité. Ce monde qui nous est décrit est notre monde, en plus sérieusement fou, en plus monstrueusement humain, en plus clairement noir.
En visionnant ces nouveaux épisodes de la série, mon esprit a envisagé les anciens comme étant un peu vieillots, alors qu’ils me paraissaient si innovants à l’époque. Et ouais, le monde bouge et on se fiche désormais d’hier ; on laisse de côté les choses passées en pensant que tout est remplaçable. Reste que la série dans son intégralité vaut le coup, quoi qu’il arrive (même si tous les épisodes n’ont pas le même niveau).
Je ne sais pas par quel moyen ce processus a été possible, mais à chaque épisode de cette saison 3, au moment le plus fort, le plus choquant, le plus triste… j’ai souri. Parfois devant l’intelligence des scénaristes, parfois devant la bêtise de la situation incroyablement mise en scène. Je me suis surpris parfois presque à rire, et honnêtement cela rendait les épisodes encore plus jouissifs car ils m’ont laissé sur une note largement positive.

L’épisode dément défile devant moi, puis je reste là, à sourire innocemment devant mon black mirror.
Décidemment, j’aime cette série. Je vois les défauts, mais personnellement je ne regarde pas dans le miroir pour ça.

Attention : objet tranchant

TheBadBreaker
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les séries qu'il ne faut pas spoiler et La pire série du Top 111 (participatif)

il y a 8 ans

111 j'aime

11 commentaires

Black Mirror
TheBadBreaker
7
Black Mirror

I fear the day that technology will surpass our human interaction

Avant de commencer, je dois dire que je ne savais pas trop quoi penser du concept. Je me demandais s'il était judicieux pour une série de faire des épisodes indépendants les uns des autres, avec...

Lire la critique

il y a 8 ans

111 j'aime

11

Black Mirror
Before-Sunrise
8
Black Mirror

L’Homme, ce sac à puces

[critique faite après le visionnage de la première saison uniquement] Black Mirror est une série de trois moyens métrages ayant pour fil rouge l’influence néfaste des medias et des nouvelles...

Lire la critique

il y a 9 ans

100 j'aime

9

Black Mirror
Liehd
5
Black Mirror

En un miroir explicitement

Avant d'appréhender une oeuvre comme Black Mirror, il convient de se poser la question qui fâche : pourquoi un auteur se pique-t-il de faire de l'anticipation ? Réponse : parce que c'est un genre...

Lire la critique

il y a 6 ans

96 j'aime

37

Utopia
TheBadBreaker
9
Utopia

Maîtrise du chaos

Utopia est une série britannique dantesque, qui prend une ampleur monumentale dans sa deuxième saison. La série entière n’est composée que de 12 épisodes, si vous cherchez une petite pépite pour vos...

Lire la critique

il y a 7 ans

132 j'aime

7

Seven
TheBadBreaker
9
Seven

Seven up

                                 &n...

Lire la critique

il y a 7 ans

131 j'aime

37

Gone Girl
TheBadBreaker
9
Gone Girl

Fincher is coming

Arrivé à la fin du film, j'ai senti un truc sur ma joue… et je me suis rendu compte que je venais de me prendre une grosse baffe... Gone Girl a été une réelle surprise pour moi. D’une part, et c’est...

Lire la critique

il y a 7 ans

130 j'aime

21