(R)évolution télévisuelle

Avis sur Game of Thrones

Avatar Anyo
Critique publiée par le (modifiée le )

HBO a régné sur le petit écran pendant une bonne dizaine d'années avec des séries comme "Oz", "Les Sopranos", "Six Feet Under", "The Wire", "Deadwood" et j'en passe. Avec l'arrêt des "Sopranos" et l'émergence de nouvelles chaînes comme AMC ("Mad Men", "Breaking Bad"), la belle perdît son hégémonie et tomba de son piédestal. C'était sans compter sur sa capacité de réaction amorcée avec "Treme" et "Boardwalk Empire" et qui atteint son point culminant avec "Game of Thrones" !

Saison 1 - A GAME OF THRONES - 9/10 -

Ne connaissant pas les livres qu'adapte la série, je me suis lancé dans l'aventure à l'aveugle, espérant que mon ignorance ne soit pas un handicap. David Benioff ne le sait que trop bien et cette première saison s'applique à nous présenter le vaste monde des Sept Royaumes avec une précision d'horloger, en témoigne le superbe générique qui évolue en fonction des lieux visités pendant l'épisode !!
Cette saison 1 a donc la tâche ardue de mettre en place tous les tenants de cette fresque épique. Au fil des épisodes, nous sommes amenés à rencontrer les différentes familles qui vont se disputer le Trône de Fer tandis que les créateurs nous distille habilement l'incroyable richesse de Westeros dont l'histoire, avec un grand H, et la mythologie n'ont rien à envier à celles de la Terre du Milieu.
La réalisation retrouve les sommets qui ont fait la renommé d'HBO, une mise en scène sobre, intelligente et efficace quand il faut l'être. Les dialogues sont justes et évitent les clichés du genre tandis que l'agencement des multiples histoires est orchestré avec brio. Ajoutez à cela une facture visuelle (décors, costumes, accessoires) digne d'un long métrage, une interprétation qui va de correcte à extrêmement convaincante (mention spéciale à Peter Dinklage et Maisie Williams) et une musique qui parvient à donner corps à ce monde fantasmé et vous obtenez les bases du retour fracassant d'HBO dans le monde de la série télévisuelle.
Monde qu'elle ne va pas tarder à révolutionner à la faveur d'une saison 2 époustouflante !

Saison 2 - A CLASH OF KINGS - 10/10 -

La fin de la saison 1 m'avait laissé le cul dans le fauteuil, la bave aux lèvres, les oreilles encore sifflantes des cris des bébés dragons... Cette saison 2 répondra à mes espérances et bien plus encore...
Comme je vous l'ai dit, n'ayant pas lu les livres, je continue à découvrir avec un émerveillement constant l'immensité des Sept Royaumes (aaahhh quel bonheur de voir un nouveau lieu apparaître au générique). Du soleil de Qarth jusqu'aux neiges éternelles du Nord, la variété réjouissante de Westeros continue d'éclater nos rétines. L'évolution des personnages est passionnante. Suivre Tyrion en main du roi, Arya en servante de Tywin Lannister ou encore Jon Snow en errance au nord du Mur est un plaisir que peu de série m'avait fait ressentir jusque là.
Cette saison 2 extrapole les qualités de la saison 1. Les loups et les dragons grandissent si bien que chacune de leurs apparitions est attendues. La magie évoquée brièvement dans la première saison prend enfin forme à travers les événements de Quarth, les agissements de Melisandre au fond d'une grotte ou encore les mystérieux assassinats de Jaqen H'gar. La guerre esquivée lors de la saison 1 pour cause de budget, atteint son apogée lors d'un épisode 9 gigantesque qui a lui seul parvient à faire de "Game of Thrones" la nouvelle échelle de mesure en matière de série télévisée.
Autour de la lutte pour le Trône de Fer, les tribulations psychologiques des personnages sont un régal ; l'histoire d'amour de Tyrion et ses relations tumultueuses avec Cerseï, la déchéance de Theon Greyjoy, l'émergence de Robb Stark, les difficultés de Daenerys Targaryen. De plus, les nouveaux personnages sont aussi bien écrits que leurs prédécesseurs ; Ygritte la sauvage, Brienne la garde du corps ou encore Jaqen H'ghar le facétieux sont les parfaits exemples d'un casting toujours aussi judicieux.
Résultat, la fin de la saison 2 m'a de nouveau laissé le cul dans le fauteuil, la bave aux lèvres, les poils dressés par cette armée de white walkers faisant route vers le sud...

La révolution est en marche, HBO est en passe de transformer la série télévisuelle en véritable ÉPOPÉE télévisuelle !

SAISON 3 - A STORM OF SWORDS PART 1 - 9/10 -

L'épopée est lancée.
Face à l'énorme pavé que représente le volume 3 de la saga de George R.R Martin, les créateurs ont pris la décision de raconter "A storm of Swords" sur 2 saisons. On comprendra vite pourquoi...
Vous pensiez connaître à peu près tout des Sept Royaumes, sa faune, sa flore, ses familles, ses religions, ses prétendants au trône etc... Et bien détrompez-vous !
Quantité de nouveaux personnages font irruption, de Ramsay Snow à Locke, de Thoros of Myr en passant par la famille Tyrell au complet, le spectateur n'a qu'a bien s'accrocher pour saisir toutes les subtilités d'un scénario qui s'apparente de plus en plus à un immense jeu d'échec. Déplacez le mauvais pion au mauvais moment et les conséquences seront terribles. Faites abstraction de vos sentiments ou les répercussions vous briserons le coeur...

Malgré les apparences, cette saison de confrontations plus psychologiques que physiques laisse peu le temps au spectateur de respirer. La tension est palpable en permanence et seules les quelques scènes entre Robb et Talisa ou entre Jon et Ygritte viendront apaiser cette atmosphère suffocante. Entre les "séances" de Theon Greyjoy, les "discussions" ignobles de Tywin Lannister avec Tyrion et les errances de Bran et Arya dont on se demande sur qui ils vont tomber au prochain village, les scènes plus légères font un bien fou !
Et puis arrive l'épisode 9...... Jamais depuis que je regarde des séries télé je n'avais été choqué à ce point ! Cette atmosphère de plomb atteint son point d'orgue lors de cet épisode qui redistribue absolument toutes les cartes d'une intrigue dont on était tous persuadé de savoir où elle nous menerai... Un épisode choc qui m'a fait réaliser que George Martin est un auteur de grand talent et qui, au delà d'avoir crée un univers riche et captivant, à surtout quelque chose à raconter. Au travers d'un monde rempli de magie, d'animaux légendaires et de créatures occultes, il nous parle très justement de la famille, du sacrifice, de l'amour, des diffèrences sociales, de l'illètrisme, bien sur du pouvoir et j'en passe... On est entre de bonnes mains !

Parlons des acteurs que je trouve meilleurs au fil des saisons, apprivoisant leur personnage au fur et à mesure. Je pense surtout à Charles Dance dont chaque apparition est un régal, Maisie Williams qui grandit aussi vite que son talent s'aiguise (en même temps c'est mon personnage favori), même chose pour Bran qui s'en sort avec les honneurs. Et puis retrouver des visages familier comme Noah Taylor ou Ciarán Hinds prouve que la série continue d'attirer des acteurs intéressants, gage d'un futur radieux...

Comme je le disais en préambule, cette saison divise un livre en 2. Cela désequilibre un peu l'arc émotionnel qui débouche fatalement sur un ultime épisode où beaucoup de choses restent en suspend...
L'épopée est lancée et les cartes à peine redistribuées, on est forcé de patienter une longue année avant de retrouver ce fabuleux générique...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8043 fois
137 apprécient · 3 n'apprécient pas

Anyo a ajouté cette série à 4 listes Game of Thrones

Autres actions de Anyo Game of Thrones