Affiche Hollywood

Critiques de Hollywood

Série de et (2020)

Minorities Resort

L’une des particularités de la série est que son long cours occasionne des fluctuations dans sa réception. Au terme de 6h de show, il n’est pas toujours aisé de résumer à une note et un avis général les différentes directions prises par un récit, et c’est particulièrement vrai pour cet objet hybride qu’est Hollywood. Annoncée comme une incursion dans les... Lire la critique de Hollywood

56 6
Avatar Sergent_Pepper
5
Sergent_Pepper ·

Plaisir coupable... trop coupable

Parmi les points positifs, citons que la série est prenante et agréable à regarder. Ce qui la gâte au point de la rendre franchement dérangeante est sa fin, donc SPOILERS AHEAD. Ici vous pouvez spoiler !Si les premiers épisodes soulèvent quelques interrogations, le dernier concentre l'essentiel du problème. Nous l'avons vu entre amis, et ne cessions... Lire l'avis à propos de Hollywood

16 1
Avatar Edo
5
Edo ·

Critique de Hollywood par Clément en Marinière

Depuis que Tarantino en a fait son nouveau cheval de bataille, le révisionnisme a le vent en poupe. Pas tout à fait dystopie, puisqu'il place le basculement historique à l'embouchure de son récit plutôt qu'à sa source, il tient plus de la catharsis que de l'avertissement : un costard taillé sur mesure pour l'industrie du divertissement, en somme. Qui n'a donc jamais rêvé de rayer Hitler de la... Lire l'avis à propos de Hollywood

19 1
Avatar Clément en Marinière
1
Clément en Marinière ·

Et si on réécrivait l’histoire d’Hollywood ?

Ryan Murphy et Ian Brennan signent une nouvelle mini-série de 7 épisodes de 44 à 57 minutes, cette fois sur Hollywood dans les années 50-60, produite par Netflix. Cette série est un cocktail à la « Murphy » qui rassemble un excellent casting (Patti LuPone, Dylan McDermott, Laura Harrier, David Corenswet, Darren Criss, Queen Latifah, Rob Reiner…) et un concept qui fonctionne... Lire l'avis à propos de Hollywood

6
Avatar solitaire
8
solitaire ·

Critique de Hollywood par ffred

Voilà s'en doute la meilleure série du prolifique Ryan Murphy. Avec cet hommage au Hollywood de l'âge d'or de l'après-guerre, il nous brosse le portrait au vitriol d'une Amérique puritaine, raciste, anti-sémite et homophobe qui, malgré quelques avancées, malheureusement n'a pas vraiment changé (il suffit de voir l'actualité). Le dénouement idyllique ici reste de la fiction. Il faudra encore... Lire la critique de Hollywood

5
Avatar ffred
10
ffred ·

Critique de Hollywood par Cédric Moreau

Nip/Tuck, Glee, Americain Horror Story, The Politician (entre autres) : Ryan Murphy a depuis longtemps fait ses preuves dans le monde des séries. Aussi, lorsque Netflix a annoncé avoir signé un contrat d'exclusivité avec le scénariste (300 millions de dollars sur cinq ans, rien que ça), le monde des séries s'est retrouvé en émoi en imaginant combien la... Lire la critique de Hollywood

12
Avatar Cédric Moreau
9
Cédric Moreau ·

Holy who ?

Beaucoup d'éléments semblaient réunis pour que cette série soit sympa : la production cinématographique d'après-guerre, les enjeux des différents corps de métiers du show-biz, la ségrégation, la misogynie, l'homophobie du milieu... Les costumes d'époque, le récit en mode "fiction historique" et le casting assez cool complétaient ces bases pour me faire cliquer sur "Lecture". Le... Lire l'avis à propos de Hollywood

9
Avatar Elem
6
Elem ·

Parce que "Once Upon a Time in..." était déjà pris.

C'est bien parce que c'est positif. C'est mièvre parce que c'est positif. Si les thèmes du racisme, du sexisme, du viol et de l'homophobie sont montrés frontalement, on ne peut pas vraiment dire qu'ils sont traités. Oui, les personnages subissent des discriminations de certains mais jamais de leurs proches, en tout cas de façon permanente. C'est de la discrimination qu'on arrive à surmonter... Lire la critique de Hollywood

2
Avatar RawhideKid
8
RawhideKid ·

Bring me to Dreamland !

Plein feu sur l'âge d'or du cinéma hollywoodien avec une nouvelle série concoctée par Ryan Murphy, qui est à l'origine de séries telles que Glee ou American Horror Story. Très alléchante sur le papier comme à l'image, cette série n'en est pas moins déroutante dans son parti pris principal : réécrire l'Histoire d'Hollywood. Bien que s'inspirant de la réalité,... Lire la critique de Hollywood

2
Avatar alsacienparisien
7
alsacienparisien ·

A consommer avec modération

Ryan Murphy est le maître incontesté d'un genre que je qualifierai volontiers de "séries-pâtisseries". C'est plein de crème, de mousse, de génoise, de pâte à sucre colorée et de perles de chocolat dorées. C'est assez appétissant, mais c'est à consommer avec modération, sinon c'est l'hyperglycémie assurée. Je n'ai jamais pu aller au bout d'une série de Murphy, ni Glee, ni American Horror... Lire la critique de Hollywood

3 5
Avatar kochfo
6
kochfo ·